Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Et si les arguments antivaccins étaient appliqués aux huiles essentielles

Un sujet récurrent chez les antivax est leur adoration absolue pour les huiles essentielles (HE). Après tout, elles sont toutes "naturelles", donc elles devraient être aveuglément incontestables. Mais je me demandais si nous appliquions certaines des inquiétudes antivax les plus populaires concernant les vaccins directement aux produits qu'ils adorent. Voici à quoi cela pourrait ressembler.

1. Lisez la notice

Oh oui ... vous ne pouvez pas parce qu'il n'y en a pas. Contrairement aux vaccins qui sont hautement réglementés par la FDA et soumis à des essais cliniques et des analyses post-commercialisation, aucune de ces exigences n'est obligatoire pour les huiles essentielles. Les notices non plus. Le manque d'information semble être une meilleur option que des informations honnêtes et bien réglementées en vertu de ces directives.

2. Montrez-moi les études en double aveugle contre placebo inerte examinées par des pairs qui démontrent la sécurité de chaque huile essentielle et de ses composants individuels, séparés puis ensemble.

* toujours en attente (tapote des doigts) *

3. QUUUuuuoi ? Vous voulez que j'absorbe un produit chimique (sans liste d'ingrédients, ni notice à lire) directement dans ma circulation sanguine ?
La peau est le plus grand organe de tout le corps humain, directement lié au système lymphatique alimentant directement mon volume sanguin circulant. Apprenez la différence entre absorption et injection !


4. Les seules études réalisées sur la sécurité ou l'efficacité des huiles essentielles sont financées directement par les fabricants eux-mêmes #BigHE 

Selon le second plus grand site web d'HE aux États-Unis : "Malheureusement, aucun organisme de réglementation ne supervise la qualité ou la sécurité des huiles essentielles. Il nous appartient donc de nous assurer que nos produits sont parfaitement purs, sans adultération, et présentent les caractéristiques bénéfiques souhaitées."
C'est vrai, ce qui est bon pour l'un n'est pas forcément bon pour l'autre ! Si nous ne pouvons pas faire confiance aux compagnies pharmaceutiques pour effectuer des tests adéquats (même sous le contrôle minutieux d'une agence nommée par le gouvernement), alors pourquoi diable devrions-nous faire confiance à BigHE pour faire les leur avec littéralement personne pour les superviser ?

5. Ceux qui promeuvent les HE ne le font que parce qu'ils se soucient des énormes bonus qu'ils recevront de BigHE en retour.

Vous ne me croyez pas ? Inscrivez-vous pour devenir revendeur et jetez un œil à votre plan de rémunération. S'ils étaient de si bonnes personnes et ne se souciaient que du bien-être de leurs clients, pourquoi auraient-ils besoin d'en tirer de l'argent ? Les deux plus grandes sociétés d'HE ont des revenus annuels s'élevant à plusieurs milliards !
Et si nous ne pouvons pas faire confiance aux médecins parce qu’ils sont "peut-être" payés, alors pourquoi diable devrions-nous faire confiance aux revendeurs qui sont, à coup sûr, payés ?

6. Les huiles essentielles n'ont jamais été testées pour leur innocuité pendant la grossesse ou pour leurs effets cancérigènes à long terme.
Je le sais parce que je ne peux rien lire à ce sujet dans la notice inexistante - et si ce n'est pas dans la notice, c'est que ça n'a pas été fait !

7. Quels sont les effets cumulatifs à long terme de toutes ces huiles essentielles ?
Au moment où mon bébé atteindra l'âge adulte, je l'aurai frictionné, j'aurai diffusé dans l'air ou lui aurai donné par la bouche plus de 100 types d'huiles essentielles disponibles, dont certaines sont des mélanges de plusieurs types (gloups). Cela va sûrement submerger son petit système immunitaire. Nous devons les espacer si nous les utilisons !

8. Avant les huiles essentielles, il n'y avait pas toutes ces maladies chroniques. Les huiles essentielles provoquent plus de symptômes, de sorte que vous avez besoin de plus d'huiles pour les traiter.
Avant les diffuseurs HE, il y avait beaucoup moins d'enfants asthmatiques. Peut-être que toute cette inhalation endommage le tissu pulmonaire. Huh, vous y avez déjà pensé ? A l'eczéma ? Vous êtes-vous déjà posé pour réfléchir à tous ces produits chimiques de dingue avec lesquels vous enduisez le plus grand organe du corps de votre bébé au moyen de la lotion de nuit "naturelle" ? Mmmhmmm. Je ne me ferais pas berner. Je suis au courant de tout ça. Et ne parlons même pas de l'autisme - puisque quand les deux principaux revendeurs d'HE sont apparus aux États-Unis dans les années 1990, les taux d'autisme ont grimpé en flèche. Coïncidence? Je crois que non. Corrélation = causalité!

9. Connaissez-vous tous ces éléments ?
tricyclène, α-thujène, α-pinène, camphène, β-phellandrène, β-pinène, octène-3-ol, 3-octanone, myrcène, 3-carène, sabinène, p-cymène, o-cymène, limonène, eucalyptol, (E) -β-ocimène, (Z) -β-ocimène, oxyde de trans-linalol, β-citral, oxyde de cis-linalol, hydrate de trans-sabinène, linalol, cis-p-menth-2-en-1-ol, trans-pinocarveol, camphre, myrtenol, bornéol, p-cymen-8-ol, lavandulol, terpinène-4-ol, sabine cétone, m-cymen-8-ol, α-terpinéol, butylate d'hexyle, formiate d'isobornyle, géraniol, aldéhyde de cumin, carvone, acétate de linalyle, α-bisabolol, dihydrocarveol, acétate de bornyle, acétate de lavendulyle, verbénone, acétate de néryle, β-bourbonène, α-trans-bergamotène, α-cédérène, β-caryophellène, caryophyllène, α-santalène, α-cis, bergamotène, β-farnésène, germacène D, β-bisabolène, γ-cadinène, oxyde de caryophyllène, spathulénol,, cubénol, γ-muurolol, τ-cadinol, γ-terpinène, octen-3-yl acétate, acétate de norborneol - Ce sont tous les composés chimiques présents lors de la dégradation de la Lavandula anguvstifolia, l'ingrédient actif d'une seule huile essentielle, la lavande. Appelons-les "ingrédients" ou peut-être "excipients" si vous le souhaitez. Pouvez-vous me dire la quantité sûre pour chacun de ces produits chimiques à absorber, inhaler ou ingérer ? Non ? Je ne pensais pas. Mais vous êtes catégorique sur le fait que c'est ok de le mettre sur mon bébé ?

L'ultime argument est que vous n'avez pas besoin d'être un expert en HE pour faire vos propres recherches. J'ai googlé, même dans la section des publications scientifiques des moteurs de recherche en ligne et j'en sais autant que ces soi-disant chimistes qui proposent ces potions toxiques. #faitesvospropresrecherches

Ces points de discussion vous paraissent-ils absurdes? Oui, on le sait.

Publié par One Vaxxed Nurse, sur Facebook, le 29 janvier 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article