Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Discours anti-vaccin du Dr Jim Meehan - analysons ses affirmations

Récemment, un médecin anti-vaccin de l'Oklahoma, le Dr Jim Meehan, a écrit un post sur internet sur les raisons pour lesquelles il ne ferait pas vacciner ses enfants. Il est clair que son post est moins une discussion qui porte sur ses enfants (dont la plupart sont majeurs) qu'une tentative de dissuader d'autres parents de protéger leurs enfants de maladies évitables par la vaccination. Son post est en fait un ensemble d'allégations visant à convaincre les parents que la vaccination est très dangereuse.

Les affirmations utilisées pour le faire ne sont pas nouvelles. Mais le post a attiré une certaine attention dans le monde des anti-vaccins et a été partagé plusieurs milliers de fois, probablement parce que beaucoup de gens considèrent un médecin comme une autorité en la matière. J'ai donc décidé de prendre quelques minutes pour expliquer en quoi ses affirmations ne sont pas de bonnes raisons de rejeter l'opinion d'un expert et de ne pas protéger les enfants de maladies.

Les affirmations du Dr Meehan se divisent en plusieurs catégories (qui seront discutées individuellement ci-dessous) :

  1. Les maladies contre lesquelles nous vaccinons ne sont pas dangereuses, et il est acceptable, et même bon, de les rencontrer naturellement.
  2. Les vaccins contiennent des ingrédients toxiques.
  3. Les vaccins sont dangereux pour les enfants.
  4. La science des vaccins est corrompue parce que l'industrie pharmaceutique la contrôle et la corrompt.
  5. Nous devrions l'écouter car il est médecin et il sait de quoi il parle.

Remarque : le post du Dr Meehan ne présente pas ces affirmations dans cet ordre. J'ai modifié l'ordre parce que je veux répondre aux affirmations dans un ordre logique, c'est-à-dire, d'abord les affirmations concernant la sécurité des vaccins, ensuite les théories conspirationnistes qui les sous-tendent, et enfin, son appel à l'autorité.

Le Dr Jim Meehan - Ses affirmations sur la sécurité des vaccins sont fausses

Catégorie 1 - En réalité, les maladies évitables par la vaccination sont dangereuses et potentiellement mortelles

Le Dr Meehan fait deux affirmations pour tenter de contredire ce point important :

... Parce que je comprends les risques de la vaccination ainsi que les bénéfices pour mes enfants et mes petits-enfants de rencontrer et de surmonter naturellement les souches sauvages des maladies.

Le Dr Meehan affirme que les enfants qui contractent des maladies de manière naturelle présentent des avantages, et cette phrase semble s'appliquer à toutes les maladies évitables contre lesquelles nous vaccinons. Mais il n'est pas dit clairement quels avantages un enfant peut obtenir en contractant la diphtérie, la polio, le tétanos, la coqueluche ou l'Haemophilus influenzae de type b (Hib). La diphtérie a une mortalité de 10%, tout comme le tétanos. Récupérer de l'une ou l'autre maladie est, au mieux, difficile et douloureux. La polio peut paralyser ou tuer. Quant aux autres maladies, elles peuvent au moins causer d'importantes souffrances. Pour rappel au Dr Meehan, lorsque les vaccins préviennent des maladies, ils sauvent des dizaines de milliers de vies chaque année et évitent des millions d'hospitalisations (consultez cette revue d'un article qui examine le nombre de vies et de maladies évitées grâce aux vaccins). Est-ce vraiment un avantage de souffrir de ces maladies ? Je ne connais pas beaucoup de parents qui voudraient cela pour leur enfant.

... Parce que je sais que les maladies comme les oreillons, la rougeole et la varicelle ne sont pas dangereuses et ne sont pas des maladies incurables qui justifient le risque d'injecter des ingrédients toxiques dans les tissus de mes enfants.

On ne sait pas pourquoi le Dr Meehan pense que les maladies virales sont traitables, ou comment il les traiteraient. Les experts suggèrent que le traitement contre la rougeole est de soutien. J'ai demandé au Dr Paul Offit si c'était également vrai pour la varicelle et les oreillons, et il m'a dit : "La varicelle peut être traitée à l'aide d'acyclovir, généralement administré dans les 48 heures chez des hôtes immunodéprimés. Mais ce n'est pas un médicament miracle."

Il semble que les options de traitement disponibles soient limitées pour toutes ces maladies.

La rougeole est la plus grave d'entre elles. Dans les pays en cours de développement, la rougeole est un tueur féroce. Dans les pays développés, elle l'est moins, mais cela n'en fait pas une maladie bénigne. Plus de 10% des personnes atteintes de rougeole sont hospitalisées. Une personne sur mille est atteinte d'encéphalite et (en moyenne) environ une personne sur mille meurt.

Chez les jeunes enfants, les taux de panencéphalite sclérosante subaiguë (PESS) - une complication toujours fatale - se sont avérés être beaucoup plus élevés qu'on ne le pensait auparavant, aux alentours de 1 cas sur 1.750 à 3.300 en Allemagne et jusqu'à 1 cas sur 660 chez les enfants de soins de 1 ans atteints de rougeole en Californie :

Je ne suis pas certain de la norme utilisée par le Dr Meehan pour évaluer ce qu'est une maladie dangereuse. Ce n'est pas un risque que je voudrais pour mes enfants.

Les complications dues aux oreillons et à la varicelle sont moins fréquentes, mais elles se produisent. Et elles peuvent être prévenues pas la vaccination.

Catégorie 2 - En réalité, les quantités infimes d'ingrédients dans les vaccins ne posent pas de problème

Dans de rares cas, une personne peut avoir une réaction allergique grave à un vaccin, généralement, mais pas toujours, à cause de la gélatine qu'il contient. Ces réactions se produisent à un taux d'environ un cas pour un million

Mais le Dr Meehan ne mentionne même pas la gélatine, et ne mentionne clairement pas que le risque est rare et isolé. Au lieu de cela, il utilise un leurre anti-vaccin connu sous le nom de "toxins gambit".

... Parce que j'ai vu les preuves de la neurotoxicité des ingrédients tels que l'aluminium, le polysorbate 80, l'ADN humain et les résidus cellulaires des lignées de cellules humaines dans lesquelles les virus vivants sont cultivés.

Le prémisse est que les ingrédients des vaccins sont dangereux. Mais dans la forme et les quantités infimes des vaccins, ces ingrédients ne sont pas dangereux. Les vaccins utilisent de petites quantités de sels d'aluminium pour générer une réponse immunitaire plus forte (pas d'aluminium comme le laisse penser le Dr Meehan) - mais ces quantités sont facilement absorbées par le corps et sont réduites par rapport à la quantité que nous ingérons par l'alimentation (plus d'informations ici et ici). De plus, rien n'indique vraiment que les quantités infimes de polysorbate 80 dans les vaccins soient dangereuses. Comme on l'a déjà souligné, comme pour les très petites quantité d'ADN susceptibles de se retrouver dans les vaccins, si il était si facile pour des fragments d'ADN d'affecter le corps humain, la thérapie génique serait bien plus facile. Ce qui n'est pas le cas.

Enfin, pour ceux qui voudraient lire davantage d'informations factuelles sur les raisons pour lesquelles le mythe du "toxin gambit" est erroné, deux de mes sources préférées sont ici et ici (pdf).

Catégorie 3 - A vrai dire, les vaccins sont extrêmement sûrs.

Le Dr Meehan dit :

... Parce que j'ai rencontré tant de familles dont les enfants leur ont été enlevés par la batterie de vaccins administrés lors des visites pédiatriques.
... Parce que je crois que le programme de vaccination américain est devenu progressivement une agression à la santé et la vie des enfants américains.


Notez que le premier commentaire du Dr Meehan affirme que les enfants sont "volés" - ce qui fait écho aux affirmations d'antan qui voulaient que des enfants étaient remplacés par des elfes ou des sorcières. Ceux qui sont familiers avec la terminologie anti-vaccin se rendront compte qu'il fait référence aux familles qui accusent les vaccins pour l'autisme de leur enfant. Mais les vaccins ne causent pas l'autisme, comme le montrent des études réalisées chez des millions d'enfants. La causalité de l'autisme est ailleurs.

De plus, c'est une insulte aux autistes de les qualifier de "volés". Les enfants sont là. Ils sont simplement autistes.

La réalité est que même si rien dans la vie n'est totalement sûr et que les vaccins peuvent avoir des effets secondaires dangereux, les effets néfastes des vaccins modernes sont extrêmement rares. C'est le contraire d'une agression sur des enfants, pour les protéger de maladies qui peuvent mutiler et tuer.

Catégorie 4 - Honnêtement, une conspiration mondiale imaginaire ne nie pas la science.

L'essentiel de la mission du post du Dr Meehan consiste à affirmer que la science des vaccins est achetée par la pharma et que la pharma est méchante. Considérez ces commentaires : 

... Parce que je sais que beaucoup de science soutenant les vaccins sont de l’imbécillité frauduleuse achetée et rémunérée par les industries des vaccins elles-mêmes.

... Parce que j'ai vu les industriels du vaccin comme Merck promouvoir ce qu'ils savaient être de la mauvaise médecine, pour le profit, tuant 60.000 patients avec le Vioxx, et je n'ai aucune raison de croire qu'ils ne feraient pas la même chose avec les vaccins, surtout quand on sait qu'ils ne peuvent être poursuivis en justice quand leurs vaccins estropient ou tuent des enfants.

... Parce que je crois que l'industrie du vaccin a complètement corrompu la science et la sécurité des vaccins.

... Parce que je reconnais les méthodes agressives et insensée de l'industrie pharmaceutique qui pèse des milliards de dollars à travailler désespérément à maintenir l'illusion de la sécurité des vaccins, à encourager les consommateurs à consommer, à étendre leurs marchés, et augmenter leurs profits. 

... Parce que je suis éveillé et conscient, je ne vaccinerais pas, ni ne resterais silencieux face aux prétentions des industries pharmaceutiques et médicales selon lesquelles les vaccins sont sûrs et efficaces. 

Permettez-moi de commencer par dire que je ne voudrais pas avoir à faire confiance en des sociétés à but lucratif pour parler franchement de la sécurité des vaccins, surtout pas lorsque, comme le souligne à juste titre le Dr Meehan, plusieurs de nos compagnies pharmaceutiques ont eu des comportements problématiques dans le passé. (Remarque : il a dû sortir du domaine des vaccins pour trouver un exemple, car il est incapable de signaler un récent scandale vaccinal avec une compagnie pharmaceutique - à ma connaissance, il n'y en a pas).

Mais je n'ai pas besoin de faire confiance. Il existe littéralement des dizaines de milliers d'études d'innocuité sur les vaccins. Elles proviennent du monde entier. Elles sont financées par plusieurs sources, comme en témoignent leurs déclarations de financement : des compagnies pharmaceutiques, mais également des gouvernements - des gouvernements différents, y compris ceux dotés de systèmes nationaux d'assurance maladie qui incitent fortement à réduire les coûts, des organisations à but non-lucratif et des universités. Elles sont généralement effectuées par de grandes équipes de chercheurs composées de plusieurs membres. Et sur chaque point lié à la sécurité des vaccins, nous avons généralement plusieurs études qui se confirment entre elles. De plus, les gouvernements du monde entier contrôlent la sécurité des vaccins après leur administration.

Pour croire que toute cette science est corrompue, vous devez supposer un degré de collusion et de contrôle tout simplement fantastique. Vous devez supposer que les sociétés pharmaceutiques sont capables de contrôler ou induire en erreur des milliers de chercheurs, des centaines de milliers de médecins et des gouvernements du monde entier. Pour accepter un tel complot mondial, d'une telle envergure, il faut ignorer les réalités fondamentales sur la capacité à gérer une supercherie à grande échelle. C'est tout simplement impossible.

Cette croyance ne correspond pas non plus à la réalité de ce qu'il se passe lorsqu'il existe un réel problème d'efficacité ou de sécurité avec un vaccin. Lorsque certains vaccins contre la grippe H1N1 en Europe ont provoqué quelques cas de narcolepsie, cela a fait la une des journaux. Quand des enfants ont eu des préjudices en Australie parce qu'on leur avait administré un vaccin inadapté pour leur âge, cela a fait la une des journaux. Lorsque des preuves du manque d'efficacité des vaccins anticoquelucheux ont été révélés, la nouvelle a fait la une des journaux. Lorsque le vaccin antigrippal était inefficace, il y a quelques années, il faisait la une des journaux.

Dans un exemple bien-connu, lorsqu'un vaccin contre le rotavirus récemment approuvé - le Rotaschield - a provoqué un effet secondaire grave chez environ 1 enfant sur 10.000 (et ici également), le vaccin a été retiré du marché - et le problème a fait la une de l'actualité. La génération suivante de vaccins antirotavirus a dû ensuite être testée sur des dizaines de milliers d'enfants. Ces cas démontrent que les problèmes de vaccination sont tout sauf cachés.

Croire en une grande conspiration du silence et à une science des vaccins contrôlée mondialement est tout simplement irréaliste et va à l'encontre des preuves.

Catégorie 5 - Enfin, le Dr Meehan n'est pas un expert en vaccins

Le Dr Meehan débute son post avec un appel à l'écouter parce que ses diplômes font de lui une autorité sur le sujet. Il dit :

... Parce que je suis un médecin bien formé et ancien rédacteur en chef d'une revue médicale qui a étudié la recherche sur les vaccins et analysé les preuves des deux camps.
... Parce que je sais comment lire la littérature médicale, reconnaître les biais et discerner les caractéristiques de la bonne et de la recherche frauduleuse.

J'ai laissé ce sujet pour la fin parce qu'il est plus important de se concentrer sur les affirmations que sur la personne. Mais puisque le Dr Jim Meehan s'appuie sur son autorité en tant que médecin et utilise sa position pour appeler les gens à lui faire confiance, il vaut la peine de s'y attarder.  

Le Dr Meehan a suivi une formation en ophtalmologie, mais travaille maintenant dans d'autres domaines, avec apparemment un accent sur la création d'outils électroniques pour traiter les problèmes de santé. Il n'a aucune expertise, ni expérience dans aucun des domaines biomédicaux liés à la recherche sur les vaccins - santé publique, pédiatrie, maladies infectieuses, virologie, microbiologie, immunologie ou épidémiologie. Il n'a aucune publication indexée sur Pubmed et aucune publication n'est répertoriée sur son site. Il n'a rien publié qui montre qu'il est sérieusement impliqué dans l'abondante littérature sur les vaccins. Cela ne l'empêchera peut-être pas de critiquer un article scientifique spécifique, mais cela ne l'empêchera pas non plus de contrer le consensus scientifique de ceux qui connaissent la littérature et comprennent les maladies infectieuses et les vaccins.

En fait, ses commentaires montrent qu'il rejette la plupart des connaissances scientifiques développées par ces experts dans les domaines liés aux vaccins.

Conclusion

Le Dr Jim Meehan a une formation médicale, bien que celle-ci ne soit pas liée aux vaccins. Il n'a aucune expertise démontrée en matière de vaccins. Ses commentaires sont la répétition de mythes anti-vaccinaux bien connus - et incorrects. Il est plus troublant quand un médecin accepte de faire de telles affirmations plutôt que lorsqu'un profane le fait. Cela ressemble à un abus de pouvoir que lui confère sa formation médicale.

Publié par Skeptical Raptor, le 10 mars 2019 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article