Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Sharyl Attkisson et les calculs du vaccin contre la rougeole - faux à bien des égards

L'une des rengaines de prédilection de la religion anti-vaccin est son étrange dépendance aux calculs anti-vaccins ridicules, y compris ceux brandis par Sharyl Attkisson. Attkisson pense que les enfants vaccinés contre la rougeole sont plus susceptibles de contracter la rougeole que ceux qui ne le sont pas.

Oui, les anti-vaccins croient réellement en ce non-sens et le promeuvent sur Internet comme un "argument" contre le vaccin antirougeoleux, malgré les nombreuses épidémies de rougeole qui ont des conséquences désastreuses pour les enfants.

Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas Sharyl Attkisson, c'est une ancienne journaliste de CBS qui a plongé tête baissée dans le trou noir du mouvement anti-vaccin. Elle déterre de vieilles rengaines anti-vaccins, comme des théories conspirationnistes boîteuses. Selon Orac, "par sa promotion de théories conspirationnistes anti-vaccins, Sharyl Attkisson était, est et continuera d'être un danger pour les enfants et la santé publique".

Et donc ce pseudo-calcul anti-vaccin est l'argument anti-vaccin du jour d'Attkisson. Non seulement, ses affirmations sont fondées sur de fausses données, mais elles reposent également sur l'utilisation abusive de simples calculs et statistiques.

Sharyl Attkisson a tout faux

Commençons par le début. Attkisson affirme que les enfants vaccinés sont plus exposés à la rougeole que les enfants non vaccinés.

Elle affirme qu'à New York, 93 des 124 enfants qui ont contracté la rougeole ont été vaccinés. Vincent Iannelli de Vaxopedia, docteur en médecine, fait remarquer que ces chiffres sont faux, mais nous allons supposer qu'elle a effectué des calculs corrects parce que je souhaite faire remarquer quelque chose à ce propos.

Parfois, les épidémies de rougeole montrent des nombres plus élevés de rougeole chez les enfants vaccinés, bien que cela ne se produise généralement pas. Cependant, ses données fausses ne montrent pas un taux d'incidence plus élevé. Les termes en gras sont complètement différents, au cas où vous compteriez les points.

La communauté anti-vaccin utilise des chiffres bruts pour comparer les populations vaccinées et non-vaccinées, en essayant d'inventer une découverte, puis en dansant sur les tombes d'enfants susceptibles de mourir de la rougeole.

Bien entendu, ce n'est pas une méthode statistique appropriée pour analyser la différence entre les enfants vaccinés et les enfants non-vaccinés.

Comme les 124 enfants qui ont contracté la rougeole se trouvaient dans le comté de Rockland, à New York, nous pouvons utiliser ces chiffres pour montrer en quoi le taux d'incidence est important et non pas les chiffres bruts.

Selon le US Census Bureau, le comté de Rockland compte environ 91.754 enfants âgés de 0 à 18 ans, la population cible du vaccin ROR (vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole). Nous pourrions être pointilleux et ne pas tenir compte des chiffres pour les enfants de 0 à 1 an parce qu'ils ne reçoivent généralement pas le vaccin, mais pour la présente analyse, cela n'aura aucun impact sur le calcul.

Selon les statistiques du CDC, 92,5% des enfants new-yorkais sont vaccinés avec le vaccin ROR. Cela signifie que 84.873 personnes sont vaccinées et 6.881 ne le sont pas. Voyons maintenant l'incidence en utilisant les faux chiffres de Sharyl Attkisson :

- Le taux d'incidence des cas de rougeole chez les enfants vaccinés est de 93 sur 84.873, soit 0,11%

- Le taux d'incidence des cas de rougeole chez les enfants non vaccinés est de 31 sur 6881, soit 0,45%, soit au moins 4 fois plus élevé. 

C'est ainsi qu'il faut analyser les deux groupes. Même si les cas de rougeole semblent être plus nombreux dans la population vaccinée, c'est uniquement parce que la population est près de 9 fois plus élevée que la population vaccinée.

Sharyl Attkisson est tellement à côté de la plaque, qu'elle devrait quitter internet, retourner à l'école et apprendre les vraies mathématiques, les statistiques et, pour bien faire, un peu d'épidémiologie.

Mais il y a pire. La plupart des épidémies de rougeole montrent un nombre plus élevé d'infections chez les enfants non vaccinés que chez les enfants vaccinés, un fait statistique que la communauté anti-vaccin, y compris Attkisson, ignore.

Le Dr. Iannelli a examiné l'épidémie dans l'Etat de Washington - il a découvert que sur 42 cas de rougeole, 1 était un enfant vacciné. Un. Le taux d'incidence de la rougeole est probablement 20 à 30 fois plus élevé chez les enfants non vaccinés que les enfants vaccinés dans cette épidémie.

Bien sûr, on peut poser une question légitime : pourquoi y a-t-il des cas de rougeole chez les enfants vaccinés ? Eh bien, c'est facile. Le vaccin ROR est efficace à environ 97% après deux doses. Dans une épidémie importante, 3% des enfants vaccinés risquent de contracter la rougeole, ainsi que tous les enfants non vaccinés.

Seules les personnes adeptes du sophisme de la solution parfaite, c'est-à-dire l'argument fallacieux selon lequel si la solution n'est pas parfaite, alors elle est sans valeur, pensent qu'un vaccin efficace à 97% est inutile. Ou que contracter la rougeole confère une meilleure immunité à la maladie (elle n'est probablement que légèrement meilleure), malgré les complications horribles et fréquentes de la maladie. Oui, horrible.

Résumé

J'aime coller aux faits, à la science, aux bonnes mathématiques et aux statistiques. Attkisson tire ses chiffres du ciel, puis les tweete à ses partisans ignorants.

Ses flagorneurs boivent ses chiffres comme si ces chiffres avaient été transmis par Q au capitaine Picard. Mais Attkisson ignore tellement les statistiques de base qu'elle ne réalise même pas que ses chiffres faux montrent à quel point de plus en plus d'enfants non vaccinés courent le risque de contracter la rougeole et ses conséquences potentiellement dévastatrices.

Malgré les fausses statistiques du gang anti-vaccin, il est clair que les enfants non vaccinés sont plus exposés à la rougeole que les enfants vaccinés. Il n'y a pas débat. Ce n'est pas une discussion. C'est un fait.

Publié par Skeptical Raptor, le 11/02/2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article