Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

100 arguments moisis utilisés par les antivaccins (de # 11 à # 20)

Vous avez loupé les 10 premiers arguments et leur réfutation ? Retrouvez-les ici.

Argument moisi # 11) "On trouve des cellules de vaches, de singes et d'embryon de poulet dans les vaccins - comment peut-on vraiment connaître les effets à long-terme de l'injection de cet ADN étranger dans le corps d'un bébé de 6 semaines ?"

C'est à la fois un appel fallacieux à l'émotion et à l'ignorance. En outre, aucun de ces éléments n'est réellement présents dans les vaccins. Certains vaccins contiennent des protéines cellulaires, mais ils ne contiennent pas de cellules en elles-mêmes (voici une liste d'ingrédients de vaccin). Plus important encore, il n'y pas de raison de penser que ces protéines cellulaires sont dangereuses, en particulier lorsque des milliers d'études disent que les vaccins sont sans danger. Sachez également que chimiquement, l'ADN de tous les organismes est le même et l'ADN étranger ne sera pas incorporé dans le code génétique de votre enfant (ça ne se passe que dans les bandes dessinées; plus détails ici).

Argument moisi # 12) Ajoutez quelques métaux lourds, des antibiotiques et des conservateurs et vous obtenez un cocktail toxique appelé vaccin"

C'est encore un appel fallacieux à l'émotion. De plus, il est ignoré ici que c'est la dose qui fait le poison. Les produits chimiques "toxiques" contenus dans les vaccins sont présents à des doses extrêmement faibles et sont parfaitement sans danger à ces concentrations (détails ici).

Argument moisi # 13) "Oh et n'oublions pas d'ajouter quelques OGM à ce qui précède!"

(soupir) Encore une fois ceci est un appel fallacieux à l'émotion. Ce n'est pas parce que quelque chose sonne "dégoûtant" que c'est réellement mauvais. Encore faut-il prouver que les OGM contenus dans les vaccins sont dangereux. En outre, n'oubliez pas qu'un médicament qui sauve des vies tel que l'insuline, provient également d'un OGM.

Argument moisi # 14) "ON NE PEUT PAS FAIRE CONFIANCE DANS LES COMPAGNIES PHARMACEUTIQUES! Ils ont prouvé à maintes reprises qu'ils n'ont que l'argent en tête"

C'est un sophisme de culpabilité par association (c'est-à-dire que le fait que les compagnies pharmaceutiques soient éthiques ou non aurait une incidence sur le fonctionnement des vaccins). Personne ne dit que les compagnies pharmaceutiques sont des entités angéliques et bienveillantes qui tentent d'instaurer la paix dans le monde et de faire en sorte que chacun ait une licorne pour animal de compagnie. Ce sont des entreprises à but lucratif, ce qui signifie que par définition, leur objectif principal est de gagner de l'argent. Je ne conteste pas cela. En outre, comme presque toutes les grandes entreprises, elles se comportent de manière non-éthique pour gagner de l'argent, mais accepter les vaccins ne signifie pas faire confiance aux compagnies pharmaceutiques, mais bien en la science, aux preuves scientifiques indiquant que les vaccins sont sûrs et efficaces. Veuillez également noter qu'il existe de nombreuses études sur les vaccins qui ne sont pas affiliées à des compagnies pharmaceutiques, et que les vaccins qui ne sont pas très rémunérateur en réalité pour les compagnies pharmaceutiques (détails ici).

Argument moisi #15) "Un tribunal italien a jugé que le ROR cause l'autisme dans le cas de cet homme"

Les juges et les avocats ne sont pas des experts scientifiques, et même si ils l'étaient, le fait qu'ils disent que le vaccin avait provoqué l'autisme ne prouve pas que le vaccin a causé l'autisme. C'est un appel flagrant à l'argument d'autorité. De plus, cette décision a été annulée par la suite. Le "lien" entre l'autisme et les vaccins a été testé des dizaines de fois. Une vaste méta-analyse a été menée sur plus de 1,2 millions d'enfants (Taylor et al. 2014); les enfants à faut risque d'autisme ont été étudié spécifiquement (Jain et a. 2015); l'impact des vaccins sur le cerveau des macaques rhésus (Gadad et al. 2005) et les résultats obtenus sont toujours les mêmes : les vaccins ne causent pas l'autisme. Si vous pensez toujours que les vaccins causent l'autisme, alors vous niez délibérément la réalité (j'ai longuement discuté de la littérature ici et expliqué pourquoi il y a tant d’anecdotes sur l'autisme et les vaccins ici).

Remarque : aucune des trois études citées n'a été financées par les sociétés pharmaceutiques. En fait, l'étude sur les singes a été financée par des antivaccins! Plusieurs auteurs de l'étude de Jain et al. 2015 travaillent pour le groupe UnitedHealth et ses filiales, mais ils ne sont pas impliqués dans la fabrication de vaccins).

Argument moisi # 16) "En Nouvelle-Zélande, un enfant pleinement vacciné en 1961 aurait reçu 12 vaccins pour quatre maladies (quatre piqûres et trois gorgées) jusqu'à l'âge de 5 ans. Le calendrier de vaccination actuel comprend 11 injections pour 10 maladies à l'âge de quatre ans. Cela va continuer à augmenter à mesure que les sociétés pharmaceutiques réalisent qu'elles peuvent gagner plus d'argent si elles injectent plus de vaccins à nos enfants"

Commençons par les mathématiques de base. Douze divisé par 4 est égal à 3, et 11 divisé par 10 est égal à 1,1. Donc, en 1961, il fallait 3 vaccins par maladie, alors qu'il faut maintenant 1,1 vaccin par maladie (en supposant que leurs chiffres soient exacts, je n'ai pas vérifié). En d'autres termes, le nombre de vaccins par maladie diminue. S'il était vraiment question d'argent, on devrait s'attendre l'inverse, il devrait y avoir plus d'injections par vaccin, pas moins. De plus, la raison pour laquelle il y a plus d'injections aujourd'hui est parce que les enfants sont protégés contre plus de maladies, ce qui est une bonne chose! Cet argument n'est pas différent de se plaindre des voitures actuelles qui ont plus d'airbags que dans les années 60!

Argument moisi # 17) "L'immunité de groupe obtenue par la vaccination est un mensonge inventé par les compagnies pharmaceutiques utilisé pour que les parents se sentent mal en ne vaccinant pas leurs enfants"

Non, c'est un fait empirique qui peut facilement être calculé et simulé (voir ici, ici et ici) et qui a été démontré expérimentalement à de nombreuses reprises (Monto et al. 1970; Rudenko et al. 1993; Hurwitz et al. 2000; Reichert et al. 2001; Ramsay et al. 2003).

Argument moisi # 18) "Des vaccins sont régulièrement retirés du marché à cause d'effets indésirables"

Pour vérifier les faits à ce sujet, je suis allé directement sur le site de la FDA et j'ai examiné les rappels de vaccins au cours des 5 dernières années. Il n'y en a que neuf et tous concernaient des lots particuliers, pas le vaccin en entier. En fait, aucun d'entre eux n'était dû au fait que le vaccin avait été jugé dangereux en lui-même. L'un concernait simplement une erreur sur l'emballage, un autre concernait certains flacons fissurés, un troisième concernait un lot expédié dans un mauvais pays. La plupart des rappels sont en fait préventifs parce que ce lot en particulier avait été testé en-deçà de ses normes (aucun effet indésirable n'a été documenté). En fait, seulement deux rappels ont mentionnés de possibles effets secondaires néfastes pour la santé, et ces deux problèmes étaient liés aux flacons et non aux vaccins eux-mêmes. Ainsi, plutôt que de montrer que les vaccins sont dangereux, ces rappels montrent surtout le niveau extrêmement élevé du contrôle qualité. Enfin, n'oublions pas que tout produit fabriqué à une telle échelle a parfois des défauts, mais ceux-ci sont extrêmement rares par rapport au volume produit. 

Argument moisi # 19) "En Nouvelle-Zélande, 65% des personnes qui ont contracté la coqueluche en 2012 étaient vaccinés"

Argument moisi # 20) "La plupart des enfants qui attrapent la rougeole ont déjà été vaccinés"

Les antivaccins semblent nuls en mathématiques. Il est vrai que, en chiffres bruts, la majorité des personnes infectées étaient vaccinées, mais c'est parce que la majorité de la population était vaccinée. Donc, si vous examinez les pourcentages réels (taux d'infection), vous constatez que les taux de maladie des personnes non vaccinées  sont beaucoup plus élevés que ceux des personnes vaccinées (j'ai expliqué les calculs en détail ici).

Publié par logicofscience, le 12 octobre 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article