Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

La réponse d'Ashley Everly a la critique de VaccinesWorkBlog sur son guide des vaccins

Hier, j’ai publié un article sur le Vaccine Guide d’Ashley Everly Cates. C’est un grand cahier rempli de ce qu’elle considère être de bonnes informations sur les vaccins. Alors qu'elle m'a bloqué sur les réseaux sociaux, elle s'est rendue sur sa page Facebook pour contester ma critique. Après avoir reçu des captures d'écran, je vais partager et commenter ici. Ce serait bien si elle me débloquait et qu'elle vienne sur ma page Facebook ou dans des commentaires de ce blog, mais en attendant un article de blog en réponse devrait suffire.

 

Premièrement, mon article de blog n'est pas une attaque. La critique de la recherche n'est pas une attaque. Cela se fait tout le temps, dans tous les domaines d'études. Si Ashley en connaît autant sur la recherche que ce qu'elle prétend, elle devrait savoir que c'est ainsi que fonctionne la recherche. Il est révélateur qu'Ashley ressente le besoin de défendre le fait qu'elle se présente comme toxicologue. Peu importe comment vous le décrivez, vous n'avez qu'un baccalauréat en toxicologie environnementale et vous n'avez jamais publié aucun travail, ni travaillé dans le domaine. Cela ne vous donne pas le droit de vous qualifier de toxicologue, pas plus que mon baccalauréat en sociologie ne me donne le droit de moi-même me qualifier de sociologue. La raison pour laquelle j'évoque votre manque de formation  comme point de clarification est que vous induisez les gens en erreur de deux façons : vous les induisez en erreur en faisant appel à votre (manque d') autorité et vous les induisez en erreur en prétendant que les données scientifiques que vous présentez sont valides sur base de cette soi-disant autorité. En outre, vous faites appel à l'autorité en laissant entendre que vous en savez plus que des médecins, car votre enfant a un dommage supposé (mais jamais prouvé) dû au vaccin. Les appels à l'autorité sont profondément troublants. Un bon scientifique est neutre dans sa présentation des faits, car les faits doivent rester des faits et être valables en eux-même. Par conséquent, votre formation de premier cycle n'a pas d'importance et l'appel auquel vous vous prêtez n'est pas valide. Vous demandez aux gens de respecter votre opinion sans tenir compte des faits.

Remarque : concernant un commentaire récent qui m'a été adressé, veuillez noter qu'il y a trois raisons pour lesquelles je précise qu'Ashley n'est pas toxicologue. Elle n'a qu'un baccalauréat en sciences dans le domaine, elle n'a jamais travaillé dans le domaine et elle n'a publié aucun travail sur le domaine. Le baccalauréat en science n'est pas le seul facteur.

Vous affirmez que "vous savez lire et interpréter les études scientifiques, vérifier les défauts de conception, les biais, etc" mais vous l'avez pas du tout démontré avec votre Vaccine Guide. Vous n'avez commenté aucune des captures d'écran que vous avez partagé pour ce qui concerne leur validité, leurs défauts de conception, leurs biais, etc. Vous ne faites que présenter une liste cherry-pickées d'abstracts et vous supposez que le lecteur prendrons vos propos au pied de la lettre (appel à l'autorité) le fait que vous partagiez avec eux le meilleur de la science. Vous ne proposez aucune critique des études pour lesquelles vous proposez un lien.

Du coup, je vous traite de "fake" toxicologue parce que vous n'avez prouvé à personne du camp pro-vaccin qu'en réalité, vous avez une quelconque autorité en tant que toxicologue. La Society of Toxicology explique qu'une personne titulaire d'un baccalauréat en toxicologie peut trouver du travail comme technicien de laboratoire ou assistant de recherche. "Selon vos aspirations professionnelles, un baccalauréat peut ne pas être suffisant pour vous permettre d'atteindre vos objectifs. Selon la "Job Market Survey", presque la moitié des employés en toxicologie sont post-doctorants. Cette expérience était une exigence pour 29% des employeurs qui planifiaient d'engager des toxicologues dans les prochaines années; 38% supplémentaires déclarent que cette expérience est "souhaitée". La formation postdoctorale est une voie vers l'emploi en toxicologie pour les titulaires de diplômes supérieurs dans d'autres domaines, tels que le doctorat dans d'autres sciences biomédicales, le doctorat en médecine ou le doctorat en médecine vétérinaire.

Vous n'êtes donc pas toxicologue.

Comme je l'ai mentionné dans l'examen du Vaccine Guide, mon ami Abe est un scientifique expérimenté qui possède une expertise en toxicologie des ingrédients pharmaceutiques. Sur son blog, il passe en revue et en détails des études et démontre POURQUOI chaque élément est important ou non valide. Il y a une énorme différence en termes de détails entre ce qu'il fait et que vous faites, parce qu'il a une formation et une expertise infiniment plus grandes et qu'il est un véritable scientifique qui publie. Il n'a pas besoin de faire appel à sa propre autorité grâce au détail de ses écrits.

Vous vous plaignez ensuite que j'attaque la science indépendante simplement parce qu'elle est indépendante. Rien n'est plus mensonger. La plupart de la science des vaccins est indépendante des compagnies pharmaceutiques; donc, attaquer tout cela serait irrationnel. La Vaccine Safety Datalink est indépendante des compagnies pharmaceutiques. Une grande partie de la science des vaccins provient du Danemark et d'Allemagne et est indépendante des compagnies pharmaceutiques. Il est très audacieux de mentir à vos lecteurs en affirmant "D'une façon ou d'une autre, ils concluent que les études financées indépendamment sont suspicieuses et à rejeter, alors que les "études" financées par les compagnies pharmaceutiques comme Merck, GSK, & Sanofi". Peut-être que si vous appreniez à juger de la validité des études, vous n'auriez pas besoin de mentir sur la manière sont elles sont financées.

"Et bien sûr, ils m'attaquent parce que je partage les abstracts". Avez-vous lu plus que les abstracts ? Il s'agit ici de lire et de juger l'ensemble de l'étude, et non de partager un résumé sans préciser comment et pour quoi il a été choisi.

"Chaque fois que vous trouvez un article d'attaque pro-vaccin, ils ne donnent jamais le lien de la source qu'ils attaquent". J'ai mis un lien vers votre guide dans la première phrase de l'article de mon blog. Pourquoi ? Parce que je veux que les gens le lisent et jugent par eux-mêmes. Pas de manipulation. [Remarque de Ceci n'est pas Initiative Citoyenne : le lien figure également dans le premier article du présent blog qui parle de ce Vaccine Guide. Cependant, le lien est volontairement erroné [il faut ajouter un "e" en fin de lien] afin de ne pas favoriser le référencement d'une propagande antivaccin].     

"QUI SERAIT CONTRE LE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ ?"

Personne n'est contre le consentement éclairé. Cependant, vous ne l'offrez pas, car vous mentez sur le financement des études sur les vaccins et faites un appel à votre propre autorité au lieu de vérifier la validité des études. Ce n'est pas un consentement éclairé.

Voici d'autres captures d'écran de la page Facebook de Tara C. Smith. Veuillez noter que ceux-ci ne viennent pas de Tara, mais d'un autre ami.

Elle affirme ici que les médecins ne permettent pas aux parents de donner un consentement éclairé à leurs patients. Mais ce n'est pas vrai. Vous pouvez poser des questions à votre médecin avant d'obtenir une prescription, un vaccin ou une recommandation de procédure. C'est le consentement éclairé. Mon second bébé n'étant pas né à l'hôpital, son premier rendez-vous à 8 semaines avec notre médecin de famille était la première fois où nous avons pensé à le vacciner. C'est à peu près l'époque où le livre de Bob Sears, The Vaccine Book est sorti, j'étais inquiète de la présence d'aluminium dans les vaccins. Notre médecin a utilisé son ordinateur portable pour consulter les limites de l'aluminium dans les vaccins et me parler de la science. Elle a été complètement vaccinée. Il m'est arrivé à quelques reprises de ne pas prendre les vaccins mais, en rentrant chez moi j'y ai réfléchir et j'en ai parler à mon père, qui a un master de science en toxicologie (prend ça Ashley) et on a ainsi discuté du pour et du contre. Elle a été vaccinée selon le calendrier, car nous y allions toujours pour les recevoir dans les délais recommandés par le CDC.

C'est cela le consentement éclairé.

Ashley, ce que vous faites, c'est du cherry-picking. Vous avez trouvé une série de points que vous souhaitiez aborder avec les gens au sujet des supposés dangers des vaccins, mais vous n'avez évalué aucun de ces points du point de vue de leur validité. Vous n'avez pas présenté une liste équilibrée d'études. Vous montrez à vos partisans qu'il n'existerait littéralement PAS UNE SEULE ETUDE prouvant que les vaccins présentent des risques plus importants que les bénéfices. Vous n'avez pas appris à vos followers comment lire et comprendre, ou même accéder à l'intégralité des documents relatifs aux études qu'ils lisent.

En conclusion

Il est très clair que votre baccalauréat ne suffit tout simplement pas, à mon avis, à vous qualifier d'expert en vaccins. Réfléchissez-y de la façon suivante : Si vous deviez essayer d'être embauchée avec seulement ce baccalauréat, vous travailleriez comme technicienne de laboratoire ou collecteriez des données sur le terrain. Les papiers écrits sur les données que vous collecteriez ne porteraient probablement pas votre nom, car votre boss en serait l'auteur. "Ma formation et mon expertise en matière d'investigation et de détermination de la sécurité et de la toxicité" sont inexistantes. Vous n'avez publié aucun article. En plus, votre guide n'explique pas aux gens pourquoi les études que vous avez choisies sont valables alors que des centaines de milliers d'autres études ne le sont pas. Une bonne revue de la littérature présenterait les avantages et les inconvénients, pas juste les inconvénients. Je le sais, car j'ai une maîtrise en éducation et j'ai écrit une thèse qui analyse les données que j'ai collectées pour le projet que j'ai entrepris. Ne laissez pas votre fierté personnelle prendre le dessus, vous mettez la santé publique en danger par votre manque d'humilité.

Pourquoi je critique Ashley ? Parce que ce qu'elle fait est un danger pour la santé publique et que des personnes bien intentionnées se font avoir par des personnes comme elle et laissent leurs enfants sans protection.

Namaste!

Kathy

Publié par VaccinesWorkBlog, le 17 août 2019

 

Commentaire de Ceci n n'est pas Initiative Citoyenne : La discussion sur Facebook n'a pu être poursuivie étant donné que Ashley Everly a bloqué ses contradicteurs (Tara C. Smith, Kathy Hennessy et Cherise Sullivan notamment).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article