Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Les médecins affirmaient que "fumer est sain" - Un autre mythe anti-vaccin

Si vous traînez dans des discussions sur les vaccins, vous lirez l'affirmation maintes fois répétées que les médecins prétendaient autrefois que "fumer est sans danger". La religion anti-vaccin (ou les terroristes) utilisent ce mythe comme homme de paille  pour discréditer les médecins, les scientifiques et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC, les centres de contrôle et de prévention des maladies) qui affirment que les vaccins sont sûrs et efficaces.

Les anti-vaccins sont en tel manque de preuves pour étayer leurs arguments anti-scientifiques contre la science établissant l'efficacité et la sécurité des vaccins. Ainsi, ils se fient à la désinformation, aux mythes et aux mensonges pour essayer de montrer que les vaccins posent problème.

Je pourrais rigoler de cette affirmation "fumer est sans danger", sauf qu'elle sert à dissuader les parents de faire confiance à de fantastiques organisations telles que les CDC, dont le seul objectif est de protéger des vies contre les maladies. Donc, débunkons ce mythe anti-vaccin.

La science a dit que fumer est sans danger !

Beaucoup d'autres mythes sur la science, et notamment le canular autour de l'Homme de Piltdown, discréditent la théorie sur l'évolution, ou le fait que les scientifiques ont cru que la Terre était plate, est utilisé pour discréditer la science et les scientifiques. Si ces scientifiques pensaient autrefois que fumer est sans danger, comment pourrions-nous leur faire confiance à propos des vaccins ou de tout autre sujet ?

Pour être honnête, cet argument de l'homme de paille n'est pas utilisé que par les anti-vaccins - les climato-sceptiques, les créationnistes, les charlatans du cancer, et beaucoup d'autres utilisent ce mythe "fumer est sans danger" pour ternir la vraie science, de sorte que leur espèce de pseudoscience paraît véridique. Oui, je pense que ces mythes sont partagés lors d'une réunion de partisans des pseudosciences à Sedona, en Arizona, chaque année.

Mais en réalité, est-ce qu'un scientifique ou un médecin qui se fonde sur la science a vraiment prétendu que fumer est sans danger ? OK, il est compliqué de "prouver une négation", mais faisons un petit effort.

Le tabagisme était répandu parmi les tribus amérindiennes bien avant l'avènement de la science moderne. Il n'existait pas de CDC, FDA ou Board of Physicians pour approuver l'utilisation du tabac comme étant "sûr et efficace". C'était naturel de le faire à l'époque, une autre raison pour laquelle l'argument de l'appel à la nature est une erroné.

Les amérindiens et les européens qui ont pris cette habitude croyaient en toutes sortes de non-sens à propos du tabac, y compris le fait qu'il guérissait le cancer. Cette croyance ne reposait sur aucune "science" - c'est les traditions dans le monde à l'époque qui ont donné une foi hors-norme en diverses herbes et la façon dont elles pouvaient guérir des maladies (voir la Note 1). En fait, l'idée que le tabagisme est sans danger faisait l'objet de publicités par des activistes à l'époque, qui sont à peine différent des activistes du monde moderne, comme nos anti-vaccins préférés.

A la fin des années 1800, alors que la médecine basée sur les preuves en était encore à ses balbutiements, de nombreux journaux britanniques publiaient des articles mettant en garde contre certains des effets néfastes du tabagisme sur la santé. Un article du Lancet en 1913 avertissait "que le tabagisme peut induire des effets sur le corps en diminuant son pouvoir de résistance aux maladies".

Dans les années 1930, la science a observé une augmentation des cancers du poumon à cause du tabagisme. Les nazis ont interdit la cigarette dans les années 1930 en raison de leurs effets connus sur la santé (et c'est la dernière fois que le mentionnerai les nazis de manière positive dans quoi que ce soit d'autre que j'écrirai encore).

Bien entendu, l'observation d'augmentation du cancer du poumon lié à la cigarette ne permet pas d'établir un lien de causalité. Mais ça allait changer.

En 1950, le Journal of American Medical Association publiait un article de Martin Levin qui établissait un lien de causalité entre le tabagisme et le cancer du poumon. Au milieu des années 1950, de nombreuses études épidémiologiques ont montré une augmentation importante du risque de cancer du poumon chez les fumeurs. Le Royal College of Physicians (au Royaume-Unis) mettait en garde contre le tabagisme en 1962. Le CDC a mis en garde contre le tabagisme depuis plus de 50 ans.

Dans les années 50, alors qu'il existait un lien établi entre tabagisme et cancer, le CDC et la plupart des autorités de santé publique dans le monde entier s'opposaient au tabagisme, en dépit de la forte opposition de Big Tobacco, dont l'éthique rencontre celle des anti-vaccins.

Oui, les publicitaires du tabac faisaient des publicités montrant des médecins en train de fumer, ou pire, recommandant de fumer. Mais ce n'était pas la "science" de l'époque. Big Tobacco (un groupe de personnages vraiment malfaisant) disait n'importe quoi pour encourager les gens à fumer, que ce soit en montrant des médecins fumeurs ou rendant cela sexy.

Mais ils n'utilisaient pas la science évaluée par les pairs, ces publicités étaient pires que des anecdotes parce qu'elles étaient mensongères et désinformatrices. La science avait déjà conclut en la nocivité des cigarettes  un demi-siècle avant ces publicités. Et n'oubliez pas que la plupart de ces "médecins" cautionnant la cigarette étaient en  fait des acteurs.

Une fois que de véritables études épidémiologiques ont été publiées dans des revues à comité de lecture, l'attitude de la communauté médicale et scientifique a très rapidement changé. Si jamais, il devait y avoir un consensus scientifique sur le fait que fumer est sans danger (je ne trouve aucune preuve sur ce propos), il s'auto-corrigerais en très peu de temps.

Donc, si vous pensez que les "scientifiques ont promu le tabac", rien n'est plus éloigné de la vérité, à moins que vous ne preniez les publicités de Big Tobacco pour une sorte de vérité. C'est la vraie science qui a trouvé le lien et c'est la vraie science qui est devenue la base de l'effort mondial de lutte contre le tabagisme.

Résumé

Une fois que les preuves sur les dangers du tabagisme ont été publiées, les soins de santé traitant le tabagisme ont été radicalement modifié. Dire le contraire est un mensonge ridicule promu par des gens qui ont des intentions à propos des vaccins.

Même si certains médecins pensaient il y a 75 ans que "fumer est sans danger", cette attitude a changé à mesure que la science nous a apporté davantage de preuves. C'est la même chose avec les vaccins - nous avons des preuves puissantes, robustes et répétées selon lesquelles ils sont très sûrs et très efficaces. Si nous développons un niveau similaire de preuves puissantes, robustes et répétées que nous avons tort, alors notre discours changera.

Les anti-vaccins qui utilisent ce mythe montrent simplement qu'ils n'ont aucune raison de croire aux vaccins : ils ont besoin de croire aux mythes qui leur sont chers.

Notes

1. Le croyance moderne selon laquelle le cannabis peut "guérir" le cancer est basée sur une pseudoscience bourrée d'erreurs logiques. N'oubliez pas que le cancer n'est pas une maladie, ce sont des centaines de maladies qui ne sont pas liées. Et il n'a jamais été démontré que le cannabis ait un effet clinique sur ces centaines de cancers, sur base d'essais cliniques puissants et robustes. 

Références


Anonymous. The germicidal properties of tobacco smoke. Lancet 1913;i: 406.
Charlton A. Medicinal uses of tobacco in history. J R Soc Med. 2004 Jun;97(6):292-6. PubMed PMID: 15173337; PubMed Central PMCID: PMC1079499.
LEVIN ML, GOLDSTEIN H, GERHARDT PR. Cancer and tobacco smoking; a preliminary report. J Am Med Assoc. 1950 May 27;143(4):336-8. PubMed PMID: 15415261.
White C. Research on smoking and lung cancer: a landmark in the history of chronic disease epidemiology. Yale J Biol Med. 1990 Jan-Feb;63(1):29-46. PubMed PMID: 2192501; PubMed Central PMCID: PMC2589239.

 

Publié par Skeptical Raptor, le 03 mars 2019.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article