Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Si 99% de la Chine est vaccinée, pourquoi souffre-elle d'épidémies de rougeole ?

C'est une question qui revient régulièrement dans la bouche des anti-vaccins. La première chose à comprendre est que le taux de vaccination n'est pas de 99%, en fait 95% des bébés chinois sont actuellement vaccinés contre la rougeole. Néanmoins, cela devrait suffire puisque le taux pour atteindre une immunité de groupe se situe entre 90 et 95%. Rappelez-vous également que les Etats-Unis atteignent ce même taux alors qu'ils souffrent encore également d'épidémies de rougeole.

Pourquoi cela survient ? Les anti-vaccins ont tendance à se regrouper entre-eux. C'est pourquoi la forte population non-vaccinées du Fairfield dans l'Iowa (maison du culte Maharishi et de ses fiers membres John Fagan, Jeffrey Smith et Steven Drucker) a pu provoqué une telle épidémie. Une des écoles Maharishi a réalisé un petit voyage en Inde. Les élèves ont attrapé la rougeole. Ils ont ignoré le conseil de rester en Inde jusqu'à ce qu'ils soient guéris, puis ont infecté leur ville natale et ont coûté des milliers de dollars aux contribuables pour réparer leur erreur. Ce même effet a été documenté en Californie

L'immunité de groupe ne fonctionne à l'échelon national que si ceux qui ne sont pas vaccinés ne sont pas répartis équitablement sur tout le territoire. Cela ne se produit tout simplement pas, donc nous devons maintenant analyser la population à plus petite échelle. Cette carte des épidémies de rougeole dans le monde explique ce qui se passe. Au Royaume-Unis, où l'ensemble du pays a été exposé aux propos alarmistes d'Andrew Wakefield par l'intermédiaire des médias, l'immunité de groupe a clairement perdu de son importance à l'échelle nationale.

La Chine compte plus d'1 milliard d'habitants mais un milliard est un chiffre rond intéressant, je vais donc arrondir à la baisse. Avec un taux de vaccination de 95%, il reste 50 millions de personnes non vaccinées. La Californie, l'état le plus peuplé des Etats-Unis, compte environ 37 millions d'habitants. Ces 50 millions de chinois non vaccinés ne sont pas répartis de manière égale dans toute la Chine, si ils bénéficiaient de l'immunité de groupe, les taux seraient vraiment satisfaisants. Une étude réalisée en Chine a montré que près de 12% des parents qui ont déménagé de zones rurales vers la ville n'avaient pas vacciné leurs enfants.

En réalité, la couverture vaccinale varie selon les régions géographiques et, malgré une couverture globale élevée, il existe encore des poches de population susceptibles. Ensemble, la Chine et l'Inde hébergent 33% de tous les enfants non vaccinés de la planète. Le nombre de travailleurs migrants qui ne sont pas vaccinés constitue un autre problème en Chine, ce qui fausse encore davantage les données, car ils n'étaient pas comptés à la naissance.

Les anti-vaccins ont souvent du mal à comprendre le concept d'immunité de groupe, ou pire encore, ils choisissent des données qui semblent conforter leurs convictions, tout en excluant les autres, pour donner l’impression que l’immunité du troupeau ne fonctionne pas. Le vaccin anti-rougeoleux est une preuve solide de l'immunité du troupeau. La rougeole est extrêmement contagieuse et 90% des personnes non immunisées l'attraperont d'une personne qui en est à proximité. Alors retournez la question aux négationnistes des mathématiques. Si l’immunité collective ne fonctionne pas, où sont toutes les épidémies?

Publié sur Medium, par Stephan Neidenbach, le 5 mai 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article