Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Suzanne Humphries et la sécurité des vaccins

Suzanne Humphries à propos de la sécurité des vaccins

Comme beaucoup d'"experts" antivaccins qui sont médecins, Suzanne Humphries travaille hors de son domaine de compétence.

"J'étudie les vaccins depuis trois ans lorsque cela s'est présenté à moi dans ma vie professionnelle, et mon opinion actuelle sur les vaccins est qu'ils n'ont jamais été sûrs. Il n'y a jamais eu de vaccins sûrs. Il n'y aura jamais de vaccin sûr, et il n'est pas possible d'avoir un vaccin sûr."

Il n'y a jamais eu de vaccins sûrs ?

Qui est Suzanne Humphries ?

Néphrologue à la base, Suzanne Humphries est devenue consultante en santé holistique et elle ne croit pas que les vaccins soient sûrs.

Elle met en avant la désinformation antivaccinale habituelle et les théories conspirationnistes, mais la principale raison pour laquelle vous ne devriez pas la croire est que "son problème est qu'elle est si fervente dans sa croyance, que cela l'"aveugle" et la mène à devenir maladroite dans ses interprétations d'études, ce qui nuit à sa crédibilité."

"A l'insu de la plupart des médecins, l'histoire du vaccin contre la poliomyélite implique une transformation radicale des services de santé publique à une époque où une souche vivante et mortelle de polio-virus infecté les vaccins contre la poliomyélite, et a paralysé des centaines d'enfants et leurs proches. Les vaccins sont supposés être responsables du déclin de la polio de 1955 à 1961! Mais il existe une sinistre explication au "déclin" de la polio pendant ces années; en 1955, une re-définition très créative de l'infection par le polio-virus a été inventée, pour "couvrir" le fait que beaucoup de cas de "polio"paralysies n'avaient aucun polio-virus dans leurs corps. Tout en protégeant la réputation du vaccin de Salk, cela a fortement brouillé les cartes de l'histoire." - Suzanne Humphries, dans Smoke, Mirrors, and the "Disapperance" of Polio

Oui, Suzanne Humphries pense que la polio n'a pas disparu, parce elle a été renommée.

Que diagnostique t'on alors chez les personnes atteintes de "polio" ?

Les "données" utilisées par Suzanne Humphries pour tenter de défendre son point de vue sur la paralysie flasque aiguë ne mentionnent pas le fait qu'avant la vaccination, la polio paralysait chaque jour entre 500 et 1.000 enfants en Inde! Ces 180.000 à 365.000 cas ne  tiendraient pas dans son graphique ...

Suzanne Humphries pense qu'au lieu de la polio, ils diagnostiquent une paralysie flasque aiguë, alors que les personnes atteintes de la PFA sont systématiquement testées pour s'assurer qu'elles ne sont pas atteintes de la polio.

"Les vaccinations elles-mêmes et le calendrier vaccinal sans cesse croissant, constituent une expérience médicale et, à mon avis, enfreignent les principes fondamentaux du Code de Nurenberg (consentement éclairé et non-ambigu)." Suzanne Humphries dans Vaccination

Également,

- Elle répand de la propagande antivaccin en mettant en garde contre un ingrédient du vaccin antirabique "qui pourrait éventuellement envoyer des enfants ou des adultes sous dialyse ou dont une greffe de rein serait nécessaire," alors même que l'article dont elle parle, Early-Childhood Membranous Nephropathy Due to Cationic Bovine Serum Albumin, évoque des antigènes dérivés d'aliments modifiés du lait de vache, pas des vaccins,

- Elle a écrit un livre antivaccin, Dissolving Illusions,

- Elle a développé son propre protocole de traitement à la vitamine C après avoir observé deux enfants souffrant de coqueluche sévère, qui était si grave, qu'elle "pouvait même comprendre pourquoi on a voulu développer un vaccin contre la coqueluche."

- Elle fait partie de l'équipe de Vaxxed,

- Et elle pense que les vaccins ne seront jamais sûrs.

Publié par Vaxopedia, le 7 octobre 2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article