Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Tetyana Obukhanych - un nouvel appel fallacieux à l'autorité

Il y a tellement de problèmes à propos du culte de l'antivaccination, que la plupart d'entre nous ne pouvons pas les suivre. Si seulement ils fournissaient des preuves publiées dans des revues de haute qualité, examinée par les pairs (certes, il s'agit d'une exigence élevée, mais quand on parle de santé publique, une exigence élevée est requise), le faux débat pourrait se muer en véritable discussion scientifique. Une de leur parade préférée face aux preuves réelles est de promouvoir des gens, comme Tetyana Obukhanych, qui semble avoir d'excellentes références, mais une fois que l'on creuse un peu sous la surface, il ne reste pas grand-chose.

L'un des problèmes les plus irritants que j'ai avec le mouvement anti-vaccin est sa confiance démesurée dans les fausses autorités, quand ils vantent les publications ou les commentaires de quelqu'un qui semble avoir les qualifications pour discuter de la vaccination, alors qu'en fait, ce n'est pas le cas. Mais peu importe qui est l'autorité, tout ce qui compte, ce sont les preuves.

Par exemple, Christopher Shaw et Lucija Tomljenovic, deux chercheurs du département d'ophtalmologie de l'Université de Colombie-Britannique, possèdent à tous les égards des compétences exceptionnelles en médecine et en science. Cependant, ils publient des études absurdes (généralement en composant avec de l'épidémiologie de piètre qualité pour essayer de montrer une corrélation entre une population vaccinée et les effets indésirables) dans des revues scientifiques de bas niveau.

A présent, le monde anti-vaccin a un nouvel héros - Tetyana Obukhanych.

Qui est Tetyana Obukhanych ?

Voici Tetyana Obukhanych.

En règle générale, ceux qui utilisent l'argument d'autorité font trop confiance dans les références d'une fausse autorité. Voyons quel est son parcours. Et nous allons avoir besoin d'examiner de manière critique ces qualifications, en particulier parce que la religion anti-vaccinale va l'utiliser comme argument d'autorité.

Je ne trouve rien dans ses écrits, dans ses antécédents, dans ses publications révisées par les pairs qui indiqueraient que ses diplômes lui ont permis de s'imposer comme experte mondiale en vaccins. Encore une fois, seules les éléments de preuve importent, pas les diplômes.

Le livre auto-publié de Tetyana Obukhanych sur Kindle, Vaccine Illusion

Le livre de Tetyana Obukhanych

Obukhanych a également écrit un livre Vaccine Illusion : How Vaccination Compromises Our Natural Immunity and What We Can Do To Regain Our Health, un laïus auto-publié (sur Kindle) sur les vaccins. En d'autres termes, c'est un livre qui ne mérite tellement pas le respect, qu'elle n'a pas trouvé un véritable éditeur de livres scientifiques. Mais je m'égare.

Comme l'a écrit Harriet Hall il y a quelques mois, docteur en médecine (pour ceux qui aiment les diplômes), "je ne suis pas immunologiste, mais il ne faut aucune expertise particulière pour repérer les arguments fallacieux de Obukhanych." Hall pointe également un commentaire dans la revue Amazon de Obukhanych qui est légitimement une "critique cinglante :"

"Je suis également une immunologiste universitaire qui a étudié les vaccins et mère de deux enfants. J'avais hâte de lire ce livre car j'espérais qu'un scientifique fournisse une description honnête et objective de l'historique, de l'efficacité et des défis futurs des programmes de vaccination, et qu'il soulève de vraies questions dignes d'attention. Cependant, ce livre pourrait faire passer Fox News et la MSNBC comme justes et objectifs."

Ce livre commence par une définition de l'immunologie tellement ridicule que je conteste non seulement ses compétences actuelles, mais aussi la qualité de ses études. Elle écrit que l'immunologie est :

"... une science qui étudie un processus artificiel de vaccination - c'est-à-dire la réponse du système immunitaire aux matières étrangères injectées. L'immunologie ne cherche pas à étudier et ne peut donc pas fournir une compréhension des maladies naturelles et de l'immunité qui les accompagnent."

Est-elle sérieuse ? La réponse du système immunitaire aux substances étrangères (appelons-les comme il se doit, antigènes) est le point essentiel de l'immunologie. C'est la raison pour laquelle ce domaine de la science existe. Selon le département d'immunologie de la faculté de médecine de l'Université de Harvard (parce qu'elle s'est "formée à Harvard") :

"La science de l'immunologie englobe l'étude du développement, des fonctions et des dysfonctionnements anatomiques du système immunitaire, qui revêtent une importance fondamentale dans la compréhension des maladies humaines. Le système immunitaire est composé de nombreux types de molécules et de cellules réparties dans tous les tissus du corps, ainsi que des'organes lymphoïdes spécialisés, qui agissent de manière coordonnée pour prévenir ou éliminer les infections microbiennes, pour supprimer la croissance des tumeurs, et pour initier la réparation des tissus endommagés. Le système immunitaire reconnaît et répond normalement aux molécules étrangères ou endommagées, mais pas aux cellules hôtes saines, ni aux tissus sains."

En d'autres termes, Obukhanych prétend être immunologiste, mais elle ne comprend pas la définition de base de son domaine, l'immunologie. La secte de l'antivaccination, qui promeut les diplômes de Obukhanych est au mieux risible, au pire probablement trompeur.

Obukhanych cueillant les cerises (cherrypicking) dans son verger pseudoscientifique favori.

Que dit Obukhanych à propos de l'obligation vaccinale ?

Maintenant cela se vérifie. Obukhanych s'opposit bien sûr à la loi californienne SB277, qui supprime les exemptions pour croyances personnelles relatives aux vaccins pour les enfants entrant à l'école. Mais elle a essayé de le faire en partant du principe qu'elle est "immunologiste" - bien qu'elle ait été formée en immunologie, elle nie beaucoup de connaissances scientifiques de l'immunologie. Donc, je propose de ne plus la considérer comme immunologiste.

Un site anti-science (et bien entendu, anti-vaccin), qui possède l'un des niveaux de Web of Trust les plus faibles jamais vu, a publié une longue lettre ouverte d'Obukhanych aux législateurs californiens, y compris le sénateur Richard Pan, docteur en médecine, qui a appuyé la loi SB277 au Sénat californien.

En gros, la lettre tente de brouiller et de dérouter le lecteur à travers un long discours, parfois incohérent, sur les vaccins en utilisant ses "références" d'immunologiste. Elle ne contient aucune offense aux législateurs californiens, mais je parie que la plupart des législateurs s'en seront désintéressés après les premiers paragraphes.

La lettre est remplie d'études cherry-picked, dont des citations sont elles-mêmes cherry-picked. C'est un double sophisme.

Par exemple, Obukhanych fait référence à une étude sur une épidémie majeure de rougeole au Québec, au Canada. Bien que son argument ne soit pas clair, ce qui lui manque, ce sont les données clés. C'est-à-dire que le risque le plus élevé de contracter la rougeole au Quebéc était pour les enfants non vaccinés. Il existe des données troublantes sur le fait que que certains enfants ayant reçu deux doses du vaccin contre la rougeole ont contracté la maladie, c'est ainsi que fonctionne la science. Peut-être avons-nous besoin de trois doses. Peut-être que l'on doit travailler sur un vaccin contre la rougeole amélioré. Mais cette étude, qui a montré que le fait ne pas être vacciné est beaucoup plus dangereux pour les enfants que d'être vaccinés, ne nous fournit pas la preuve que les vaccins sont à jeter. Loin de là.

Que dit Tetyana Obukhanych d'autre ?

Honnêtement, il faudrait 10.000 mots pour critiquer tout ce que Obukhanych a écrit dans cette "lettre ouverte". Il y a tellement de désinformation, d'ignorance et de mensonges que mon analyse vous ennuierait et j'en serais triste.

Mais elle fait six grandes affirmations qui méritent d'être réfutées, parce que c'est peut-être la seule chose que tout le monde lit. Voici donc les six affirmations d'Obukhanych sur les vaccins (ses commentaires exacts sont en italique) :

  • Le VPI (vaccin contre la poliomyélite inactivé) ne peut empêcher la transmission du poliovirus. Faux. La Suède a éliminé la poliomyélite sauvage avec le VPI. Le poliovirus sauvage est inexistant aux Etats-Unis depuis au moins deux décennies. Oui, grâce aux vaccinations. La seule raison pour laquelle nous continuons à vacciner est que le virus n'a pas été éliminé partout. Par conséquent, un voyageur pourrait le ramener par inadvertance aux Etats-Unis.
  • Le tétanos n’est pas une maladie contagieuse. Cette maladie est due à des spores de C.Tetani qui contaminent des plaies profondes. Vacciner contre le tétanos (avec le vaccin combiné DTCa ne peut en aucune manière mettre en cause la sécurité des espaces publics. Ce vaccin est seulement destiné à assurer une protection individuelle. Bien que ce qu'elle dise est techniquement correct, c'est un argument non pertinent. Le tétanos est une infection mortelle et il est vrai que le vaccin antitétanique n'est pas réellement destiné à prévenir l'infection par la bactérie, mais contre la toxine produite par la bactérie. Récemment, un enfant au Canada, qui n'a pas été vacciné, a contracté la maladie mortelle. Le vaccin contre le tétanos ne préviendra pas une épidémie de tétanos, tout immunologiste amateur sait que les vaccins visent un autre objectif : prévenir les dommages et la mort des enfants et des adultes en faisant en sorte que le système immunitaire détruise la toxine du tétanos. Obukhanych ne comprend-elle pas ce principe fondamental de santé publique, sans même parler d'immunologie ?
  • Bien que destiné à prévenir les effets pathogènes de la toxine diphtérique, le vaccin contre la diphtérie (aussi contenu dans le vaccin DTCa) n’a pas été conçu pour empêcher la colonisation et la transmission du C. Diphteriae. Vacciner contre la diphtérie ne peut en aucun cas modifier la sécurité des espaces publics. Il est, lui aussi, destiné à assurer une protection personnelle. Utilisation de la même logique qu'Obukhanych propose sur le tétanos, à l'exception d'un point : l'anatoxine diphtérique crée un avantage de colonisation pour la bactérie. Le vaccin prévient donc l'infection (contrairement au vaccin antitétanique) de la C. diphteriae.
  • Le vaccin acellulaire contre la coqueluche (aP) (le dernier élément du vaccin combiné DTCa), actuellement en usage aux Etats-Unis, a remplacé le vaccin anticoquelucheux cellulaire à la fin des années 1990 parce que ce dernier avait été suivi d’une recrudescence sans précédent de la coqueluche. Une expérience avec des primates infectés par la coqueluche a révélé que le vaccin acellulaire n’était pas capable d’empêcher la colonisation et la transmission  de B. Pertussis. Encore une fois, Obukhanych pratique le cherry-picking, mais elle le fait mal. Cet article a souvent fait l'objet de discussion sur internet et il est clair que nous devons améliorer la composante du vaccin contre la coqueluche. Mais les auteurs eux-mêmes concluent que la version actuelle ne cause pas la coqueluche et que la durée et la gravité de l'infection sont considérablement plus faibles chez les enfants vaccinés.
  • La FDA a émis un avertissement au sujet  de cette découverte cruciale. Oui, mais ce n'était pas un avertissement pour arrêter d'utiliser le vaccin, il était simplement indiqué que tout le monde devait être conscient que le calendrier de vaccination ou le vaccin lui-même devait être revu. En réalité, Obukhanych devrait remporter le prix du meilleur cherry-picking jamais réalisé.
  • Parmi les nombreux types de H. Influenzae, le vaccin Hib ne couvre que le type b. En dépit de l’intention qui était de réduire les aspects symptomatiques et asymptomatiques du Hib, l’introduction du vaccin Hib a, par inadvertance, déplacé la souche dominante vers d’autres types de H. Influenzae (types a jusqu’à f.) Ces types ont été à l’origine d’une grave maladie invasive et ont présenté une incidence croissante chez les adultes au cours de la période de vaccination des enfants contre le Hib. C'est l'un des exemples les plus flagrants de sophisme de la solution parfaite que j'ai eu l'occasion de lire - Tetyana Obukhanych pense que si le vaccin Hib n'est pas parfait, il doit être jeté à la poubelle. Il n'en reste pas moins que l'Hib était la principale cause de méningite bactérienne chez les enfants de moins de 5 ans aux Etats-Unis jusqu'à l'introduction du vaccin anti-Hib, environ 20.000 enfants américains âgés de moins de 5 ans contractaient la maladie Hib chaque année, et environ 3% à 6% d'entre eux sont décédés. Depuis l'utilisation du vaccin contre le Hib, le nombre de cas d'Hib a diminué de plus de 99%. Je suis effaré qu'une soi-disant immunologiste raconte des choses aussi stupides et irresponsables en affirmant que, comme le vaccin n'empêche pas les autres sous-types de H. influenzae, il n'est pas important de vacciner. Obukhanych devrait être gênée d'avoir fait une telle déclaration pseudoscientifique.
  • L’hépatite B est un virus transmissible par le sang. Il ne se propage pas dans un cadre communautaire, surtout chez les enfants qui sont peu susceptibles d’adopter des comportements à haut risque, tels que le partage de seringues ou le sexe. La vaccination des enfants contre l’hépatite B ne peut pas modifier de manière significative la sécurité des espaces publics. En outre, l’école n’est pas interdite aux enfants qui sont porteurs de l’hépatite B chronique. Interdire l’accès à l’école aux non-vaccinés constituerait une discrimination déraisonnable et illogique. C'est encore une information erronée d'Obukhanych. Oui, l'hépatite B est une infection virale transmise par le sang et elle est principalement transmise par l'activité sexuelle ou le partage de seringues entre toxicomanes, mais ce n'est pas le seul moyen. L'infection peut être transmise par une maman infectée. L'infection peut se transmettre d'une personne infectée par un transfert occasionnel de sang (par exemple, une coupure). Mais la raison pour laquelle nous vaccinons les nouveaux-nés est que 90% des bébés qui contractent le virus se retrouvent avec une maladie chronique à vie. Pour les adultes, seuls 2 à 6% des adultes se retrouvent avec une maladie chronique après infection. En fait, en raison de la vaccination des nouveaux-nés contre l'hépatite B a chuté de 82% depuis le début des années 1990. Dans quel monde ne serait-ce pas un pas important et crucial pour améliorer la santé des bébés ?

Les motivations de Tetyana Obukhanych

J'ai passé la majeure partie de cet article à expliquer ce que dit Obukhanych et pourquoi elle est dans le faux scientifiquement et logiquement. Beaucoup d'entre-nous se sont demandés ce qui a motivé une immunologiste instruite à dévier autant des rails. Eh bien, je ne suis pas psychologue, je ne peux donc pas vous dire pourquoi elle renie sa formation scientifique.

Heureusement (ou malheureusement), Obukhanych a participé à la tournée de Vaxxed, un bus qui a traversé l'Amérique. Il est donc clair que, ne pouvant pas faire carrière dans l'immunologie, elle a dû payer la note en sautant dans le train anti-vaccin.

Dans un article du merveilleux site VaccinesWorkBlog, l'auteur a examiné une interview dans laquelle Obukhanych est interrogée par l'une des co-conspiratrices de Vaxxed, Polly Tommy, lors de la tournée du bus. L'article décrit en détail les motivations d'Obukhanych à contester la vaccination :

"Elle affirme qu'à un moment donné, elle a commencé à voir des "choses" qui ne cadraient pas tout à fait avec la théorie. Par exemple, elle a remarqué que les souris pouvaient être immunisées, mais ne développaient pas l'immunité contre un agent pathogène, ce qui lui a fait dire que la réponse immunitaire n'équivaut pas nécessairement à l'immunité. A ce stade, elle a commencé à s'intéresser à la recherche sur les vaccins, en comparant la réponse immunitaire à l'efficacité. Elle pense que certains vaccins ne sont étudiés que pour leur immunogénicité et non leur efficacité.

Quand elle a été chercher sa carte verte, elle a examiné de près son dossier médical. Elle se souvient avoir eu la rougeole dans son enfance. Elle a découvert qu'elle avait reçu le ROR à 1 an et une autre dose à 5 ans, mais qu'elle avait tout de même attrapé la rougeole à 12 ans. Comment une personne pourrait-elle attraper la rougeole après la vaccination, pensa-t-elle ?

Elle s'est ensuite rendue-compte qu'elle a été "endoctrinée" pour croire que les vaccins fonctionnent, alors que ce n'est clairement pas le cas. Elle a aussi commencé à examiner les études portant sur l'innocuité et l'efficacité du vaccin antigrippal et des études montrant que le vaccin antigrippal ne fonctionne pas. Elle dit qu'elle a parfois essayé de parler de cela aux chercheurs scientifiques expérimentés, mais qu'ils répondaient systématiquement que les vaccins fonctionnent et lui demandaient de se taire.

Elle raconte également une étrange histoire à propos d'un département de Stanford où des psychologues sont accusés de parler des vaccins aux parents d'enfants autistes. Tetyana a trouvé cela étrange parce que les psychologues ne connaissaient pas grand-chose aux vaccins, sauf Marcella Piper-Terry (Tetyana affirme que Marcella est une psychologue). Tetyana a alors décidé de devenir celle qui parlerait des vaccins aux parents, en tant qu’immunologiste. Alors, elle a commencé à rencontrer des groupes de parents et cela a prix de l'ampleur quand elle a publié son livre."

Je ne sais pas pourquoi cela l'a menée à nier toute sa formation scientifique, puis de cherry-picker des études qui soutiennent ses idées pré-conçues. Et je suis plutôt sceptique sur le fait qu'elle ait contracté la rougeole après vaccination car la maladie est encore assez rare (bien qu'elle revienne grâce à la religion anti-vaccin).

Cependant, en tant que scientifique, elle devrait savoir que les vaccins (ou tout procédé médical) n'est pas parfait à 100%. Il est tout à fait possible qu'elle ait contracté la rougeole après la vaccination car le vaccin ROR ne confère pas une immunité parfaite à 100% des enfants vaccinés. Un vrai scientifique comprendrait ce concept en une seconde.

Par ailleurs, l'article sur VaccinesWorkBlog détaille beaucoup plus les motivations de Tetyana Obukhanych.

Conclusion

  • La communauté anti-vaccin adore le sophisme de l'appel à l'autorité, elle saute sur chaque occasion pour promouvoir quiconque avec des diplômes qui soutiennent leur point de vue, sans tenir compte des preuves - la seule chose qui compte en science.
  • Tetyana Obukhanych est l'une de ces soi-disant figures d'autorité.
  • Tetyana Obukhanych n'a que peu, voire aucune compétences en immunologie, qui est censée être sa formation.  
  • Tetyana Obukhanych a publié trois articles dans des revues à comité de lecture sur les avantages de la vaccination et du système immunitaire.
  • Tetyana Obukhanych utilise la technique du cherry-picking, de l'homme de paille, des mensonges éhontés et de la désinformation pour brouiller le débat sur les vaccins. 

Si vous utilisez Tetyana Obukhanych comme "source" - arrêtez. Elle ne présente aucune preuve scientifique. Et c'est la seule chose qui compte.

Publié par Skeptical Raptor, le 20/08/2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexandre 27/07/2019 18:07

Vous connaissez les arguments, vu que vous les repiochez sur Initiative Citoyenne ou ailleurs pour les réexploiter ici dans un but de désinformation, votre seul but est la destruction d'idées, d'où le fait que j'ai parlé de Fascisme, à raison. Vous ne pourrez guère dire le contraire à la lecture des objectifs du site : "Chaque contribution à éradiquer le mouvement antivaccinal compte"

Je sais pas expérience que c'est typique de cette science dévoyée à des fins idéologiques et financières exclusives sous couvert de la Santé Globale. Un classique du genre (Bill Gates,..).

"(http://cecinestpasinitiativecitoyenne.be/04/2019/guide-personnalites-francophones-antivaccinalisme), AUCUNE des personnes citées ne peut se prétendre immunologue et AUCUNE des personnes citées ne peut se vanter d'avoir publié la MOINDRE publication scientifique en rapport direct avec la vaccination."


Oui c'est exactement ce que je disais, vous n'apportez du crédit intellectuel qu'à ceux qui sont d'accord avec vous, c'est typique des Sectes mon vieux, c'est curieux que vous en parliez à l'égard des "anti vaccination".. :) Un comble…

Ah, je relève quelque chose de stupéfiant..

"Si vous n'êtes pas d'accord avec cela, c'est à VOUS de fournir une argumentation correcte pour détruire ce qui y est dit."

Qui vous a parlé de "détruire", si ce n'est vous..Tout comme ce que vous faites sur ce blog à l'égard de scientifiques "anti vaccination" et autres..
Vous aimez la destruction vous ? Remarquez oui, maintenant je comprends tout : à promouvoir les vaccins, on comprend mieux cette promotion de la destruction...

Souvent, les gens finissent par se révéler…:) Véritablement…. :)

J'ai TOUTES mes réponses concernant ce site au travers de cette phrase.

cecinestpasinitiativecitoyenne 27/07/2019 18:22

Vous vous méprenez gravement.

Beaucoup d'arguments avancés par Initiative Citoyenne ont été réfutés ici grâce à des preuves fiables, sérieuses, solides, réplicables, publiées, revues par les pairs, etc.
Initiative Citoyenne est loin (loin loin) de pouvoir se targuer d'un tel niveau de preuve.

Après, effectivement, c'est en âme et conscience que le lecteur doit faire son choix entre les deux versions.

J'accorde du crédit à ceux qui présentent des arguments valides, solides, etc. Ça ne fait pas de ce site une secte. D'autant que je lis énormément de désinformation anti-vaccinale. je ne me sens nullement concerné par votre remarque.

Le fait que vous visitiez ce blog est également, selon moi, une marque d'une certaine ouverture d'esprit que je note avec plaisir.

Quand je parle de "détruire", je veux dire contre-argumenter ou réfuter. Vous jouez sur les mots.

Jouer, c'est bien, mais pendant ce temps-là ... pas d'arguments ...

Je vous laisse jouer seul, j'ai perdu suffisamment de temps.

Alexandre 27/07/2019 17:35

"Bien sûr que vous avez le droit d'avoir "des doutes et des réticences". Qui pourrez-vous en empêcher d'ailleurs ?

Le problème, c'est que c'est un discours typique des antivax. Quand on émet des doutes, la moindre des choses, c'est de faire l'effort de les dissiper en se renseignant correctement sur ce sur quoi ils portent.

Or, vu votre discours (typique des adeptes de la religion antivaccinale), il est flagrant que vous n'essayez pas de répondre aux questions que vous vous posez. Vous préférez vous conforter dans votre croyance et vos préjugés. C'est votre droit. Mais c'est aussi mon droit de vous affirmer que vous êtes gravement dans l'erreur."

Vous vous fichez de moi ou quoi, ne me parlez pas de préjugés vous qui n'avez eu que celà à mon égard depuis le début..
Ce type n'est decidément pas intelligent, je l'ai bien vu..

cecinestpasinitiativecitoyenne 27/07/2019 17:43

Je répète. Peu importe mon niveau d'intelligence. Le débat n'est pas là. Présentez vos arguments, envoyez la sauce. Là, je ne vois rien venir. Seuls les arguments comptent.

Alexandre. 27/07/2019 15:51

"la formation scientifique des jeunes étant ce qu'elle est, on est loin du compte. Vous en êtes une parfaite illustration"

Ah, et que savez vous de mon Cursus…..? Qui vous dit que je suis jeune (j'ai 42 ans)…?
Nous avons sûrement le même niveau mais pas dans le même domaine, est ce que cela fait de moi une personne moins susceptible de me renseigner que vous..???

Bougre de prétentieux, si je vous sors un texte grec ou hébreu typique de certaines études littéraires en France vous allez jouer le malin aussi ?

Eh, il faut redescendre sur terre mon vieux….
Vous avez quel âge pour raisonner ainsi ?

cecinestpasinitiativecitoyenne 27/07/2019 17:39

Le fait que vous vous gaussiez de posséder une formation scientifique me rend encore moins enclin à comprendre votre discours manichéen et stéréotypé sur la science.

Vous dites "De plus, des gens ayant eu une formation scientifique dans le domaine concerné, immunologie ou autre, sont pour certains réticents aux vaccins, souvenez vous de vos dossiers sur les scientifiques "anti vaccins""

A qui faites vous référence exactement svp ?

Si vous évoquez cet article (http://cecinestpasinitiativecitoyenne.be/04/2019/guide-personnalites-francophones-antivaccinalisme), AUCUNE des personnes citées ne peut se prétendre immunologue et AUCUNE des personnes citées ne peut se vanter d'avoir publié la MOINDRE publication scientifique en rapport direct avec la vaccination.

Où sont mes arguments ?, me demandez-vous ... Eh bien commencez par lire les articles de ce blog. La plupart sont appuyés par des références très solides.

Vous êtes ici sur un blog qui défend à juste titre la vaccination. De très nombreux arguments sont produits pour démontrer l'efficacité de la vaccination.
Si vous n'êtes pas d'accord avec cela, c'est à VOUS de fournir une argumentation correcte pour détruire ce qui y est dit.

D'ailleurs, on est ici dans un article consacré à Tetyana Obukhanych, mais je ne vous ai pas encore vu poster la moindre particule d'argument qui remette en cause les nombreux arguments présentés.

Alexandre 27/07/2019 17:20

Eh bien vous vous trompez, j'ai une formation en Botanique, mais cela n'empêche en rien une réticence envers les vaccins…

Si je vous dis par ex que j'ai étudié les Cypéracées des tourbières françaises à un certain niveau, c'est donc scientifique donc je ne suis pas lacunaire dans certaines sciences… L'étude des Cypéracées françaises est typiquement un sujet scientifique également...Votre argument ne vaut rien…

De plus, des gens ayant eu une formation scientifique dans le domaine concerné, immunologie ou autre, sont pour certains réticents aux vaccins, souvenez vous de vos dossiers sur les scientifiques "anti vaccins", qu'avez vous à me répondre dans ce cas là ? Ah oui, comme ils sont formés dans le domaine concerné ce sont des charlatans ce coup-ci c'est celà et les autres sont des incultes donc… :) Vos raisonnements sont ridicules, je viens de le démontrer...

Ce qui est d'une pauvreté abyssale ce sont vos préjugés, signe d'une personne peu intelligente, vous me reprochez mes arguments, et les vôtres où est ce qu'ils sont…??? Mais nulle part mon vieux… :)

Ma conclusion ? Vous n'êtes pas quelqu'un de bien intelligent, à part vos présupposés minables, vous n'avez rien apporté, et alors au niveau raisonnement, ZERO...

cecinestpasinitiativecitoyenne 27/07/2019 16:47

Vous dites "Ah, et que savez vous de mon Cursus…..? Qui vous dit que je suis jeune (j'ai 42 ans)…?"

Absolument rien dans votre discours ne m'indique que vous ayez la moindre formation scientifique un peu poussée.
Je ne dis pas que vous êtes jeune. Je dis que les jeunes manquent globalement de formation en science. Vous êtes l'illustration que, dans votre jeunesse, vous n'avez pas eu que trop peu de formation en science.

La vaccination est typiquement un sujet scientifique. Le grec ou l'hébreu ne vous aidera pas à comprendre le fonctionnement de la vaccination.

L'âge importe peu. Seuls les arguments comptent. Et les vôtres sont d'une pauvreté abyssale.

Alexandre. 27/07/2019 15:40

Pleurnicheries ? Il se trouve que mon allergie aux Pollens a été aggravée puissance dix suite à une vaccination…
Est ce toujours "d'absurde" de réagir comme je le fais..??? Je n'ai absolument pas le droit d'avoir des doutes et des réticences alors ??? Qu'est ce qui vous intéresse le plus au final, vacciner des gens qui réagissent très mal et vous en foutre complètement ou les écouter un minimum…?

Je réservais justement ce dernier élément après vous avoir laissé soigneusement débiter votre catéchisme vaccinal, j'ai bien fait car c'est bien exactement à ce type de comportement classique auquel j'ai été confronté jusqu'à maintenant quand je soulève mon problème…

Vous souvenez vous de votre fameux serment au moins dans le cas où vous êtes Médecin ???

cecinestpasinitiativecitoyenne 27/07/2019 16:41

Bien sûr que vous avez le droit d'avoir "des doutes et des réticences". Qui pourrez-vous en empêcher d'ailleurs ?

Le problème, c'est que c'est un discours typique des antivax. Quand on émet des doutes, la moindre des choses, c'est de faire l'effort de les dissiper en se renseignant correctement sur ce sur quoi ils portent.

Or, vu votre discours (typique des adeptes de la religion antivaccinale), il est flagrant que vous n'essayez pas de répondre aux questions que vous vous posez. Vous préférez vous conforter dans votre croyance et vos préjugés. C'est votre droit. Mais c'est aussi mon droit de vous affirmer que vous êtes gravement dans l'erreur.

Alexandre. 25/07/2019 17:33

De toute manière, plus le dogme Fasciste du vaccin accroît sa chasse aux sorcières, plus les gens s'éveillent autour de la nocivité avérée des vaccins… :)

Pauvres de vous, il est bien connu que la Pensée Unique s'autodétruira d'elle même avec ce procédé d'un serpent qui se mord toujours plus la queue… :) Et sans même s'en rendre compte, c'est désormais juste….une histoire de temps…. :)

Patience, patience…. :)

cecinestpasinitiativecitoyenne 27/07/2019 14:14

C'est bien, vous anticipez le sujet du prochain article de ce blog (de ce dimanche 28/07) qui se consacrera à la fermeture annoncée d'un des plus grands groupes antivax de Facebook.

Je fais quand même quelques remarques par rapport à vos pleurnicheries :
- La science ne se construit ni sur Google, ni sur Youtube, ni sur Facebook ... La littérature scientifique est à votre disposition via les moteurs de recherche scientifiques que sont PubMed et Google Scholar notamment (à ce que je sache, personne ne se plaint d'une quelconque censure sur ces plate-formes). Le présent blog n'est qu'une tentative modeste de vulgarisation du consensus issus des milliers de publications scientifiques, mais il n'a pas vocation à créer de la connaissance scientifique (idem pour Initiative Citoyenne et consorts)
- Vous parlez d'arrogance et de prétention de la Science !? De qui parlez-vous exactement ? Qui est la Science selon vous ? Qui est arrogant et prétentieux ?
- Beaucoup de "gens" se renseignent effectivement sur la "nocivité" des vaccins. Le souci, c'est qu'il faut savoir faire le tri entre informations correctes et désinformation. Idéalement, n'importe qui devrait pouvoir consulter la littérature scientifique directement, sans passer par l'entremise de vulgarisateurs (comme ce présent blog pour le reflet du consensus scientifique ou comme Initiative Citoyenne pour la désinformation antivaccinale). Malheureusement, la formation scientifique des jeunes étant ce qu'elle est, on est loin du compte. Vous en êtes une parfaite illustration.
- Enfin, parler de "censure" est exagéré dans la mesure ou le contenu est disponible (le blog Initiative Citoyenne est toujours actif). Ce n'est que la façon d'y accéder qui a été rendue plus difficile (d'après vos dires, je n'ai pas vérifié) par Google. Les informations diffusées sur le blog Initiative Citoyenne sont, pour la plupart, mensongères, trompeuses et potentiellement dangereuses (comme déjà largement démontré sur ce présent blog). La moindre visibilité relative de ces informations me semble donc être un bon commencement.

Alexandre 27/07/2019 11:47

"Deuxièmement, je ne vois rien de fascisant dans la science des vaccins. Encore, une fois illustrez votre propos. Ou revoyez vos cours d'histoire. Oui, faites plutôt ça."

Eh bien c'est curieux comme le site Initiative Citoyenne est difficile à trouver désormais, enfin depuis quelques mois, sur Google….Sûrement un hasard..
Par contre le vôtre ne semble pas poser problème… :)


"Troisièmement, il n'est pas question de pensée unique dans la science des vaccins (cela rejoint un peu l'idée d'un supposé dogme). "

Ah bon, il n'est pas question de "Pensée Unique"..??? C'est sans doute pour cela que comme je le disais plus haut, on censure à ce niveau sur YouTube, Google et ailleurs….

"La science des vaccins s'auto-détruira ? Votre prophétie est totalement absurde. A l'image de votre commentaire tout entier. La science continue, chaque jour, à accumuler des preuves extrêmement solides de l'importance de la vaccination. Vos fantasmes pseudoscientifiques n'y changeront rien."


Mes "fantasmes" n'auront rien à voir là dedans, des scandales divers qui éclateront oui…

Mais on en reparlera…., le tout est de savoir si l'arrogance et la prétention de la Science seront capables d'admettre tout cela… :) En tout cas, des gens parleront et se chargeront de tout cela :)

"Quatrièmement, l'image du serpent qui se mord la queue demande aussi un éclaircissement. Il me semble que c'est exactement l'inverse qui se produit."

Eh non, de plus en plus de gens se renseignent autour de la Nocivité des vaccins, c'est un fait..

C'est bien pour cela que ce genre de site de Contre Propagande a été crée non..? :) Et les obligations vaccinales aussi….

J'adore les adeptes de la Secte Science Officielle qui nous refont l'histoire et l'actualité à leur sauce.. :)

cecinestpasinitiativecitoyenne 26/07/2019 09:44

J'ai plusieurs problèmes avec votre commentaire parce qu'il évoque des concepts qui vont à l'encontre de la réalité.

Premièrement, la science des vaccins n'est pas un dogme. Il existe une littérature scientifique très abondante sur le sujet. Pour affirmer une telle chose, vous devez illustrer votre propos avec des preuves solides. Très très solides.

Deuxièmement, je ne vois rien de fascisant dans la science des vaccins. Encore, une fois illustrez votre propos. Ou revoyez vos cours d'histoire. Oui, faites plutôt ça.

Troisièmement, il n'est pas question de pensée unique dans la science des vaccins (cela rejoint un peu l'idée d'un supposé dogme). La science des vaccins s'auto-détruira ? Votre prophétie est totalement absurde. A l'image de votre commentaire tout entier. La science continue, chaque jour, à accumuler des preuves extrêmement solides de l'importance de la vaccination. Vos fantasmes pseudoscientifiques n'y changeront rien.

Quatrièmement, l'image du serpent qui se mord la queue demande aussi un éclaircissement. Il me semble que c'est exactement l'inverse qui se produit. C'est-à-dire que plus il y a de la recherche dans le domaine, plus la théorie s'en trouve renforcée.

Cinquièmement, des vaccins existent depuis environ un siècle. Je pense que vous devrez encore patienter très longtemps avant de voir vos fantasmes se réaliser (à supposer qu'ils se réalisent). Il vous faudrait plusieurs vies.