Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Initiative Citoyenne est-elle une association antivaccin ?

L'association Initiative Citoyenne a réussi son coup, comme lors de l'épidémie de grippe A/H1N1. Elle est parvenue à faire parler d'elle dans les médias. Elle a récemment publié une lettre ouverte contenant une série de questions à propos de la pandémie actuelle de Sars-Cov-2, à l'attention de la Première Ministre belge, Sophie Wilmès. Cet événement a été relaté par le site web du journal Le Soir, dans un article de Ludivine Ponciau.

Certes, certaines des questions que pose l'association sont pertinentes et intéressantes, bien que celles-ci soient souvent fortement chargées. Certaines questions sont d'ailleurs soulevées par bon nombre de citoyens, de journalistes, de scientifiques, etc. Mais attention, certaines questions révèlent aussi, notamment, un odieux cherry-picking dont les antivaccins se sont fait spécialistes

Finalement, ce qui est réellement dérangeant, ce n'est pas tellement qu'Initiative Citoyenne essaie de nous fourguer sa propagande déguisée, cela était presqu'attendu, mais c'est plutôt qu'une association telle qu'Initiative Citoyenne puisse se voir offrir une publicité gratuite sur un des sites web d'information les plus consultés de Belgique. Il faudrait être aveugle ou très mal renseigné pour ne pas déceler que les co-fondatrices de Initiative Citoyenne sont violemment antivaccins. La journaliste du Soir ne doit pas l'ignorer.

C'est simple, il suffit de passer quelques minutes seulement à consulter le blog d'Initiative Citoyenne (encore bien trop facilement trouvable sur Google malgré des mesures prises par le moteur de recherches [le blog antivaccin arrive en premier résultat en tapant "initiative citoyenne"; leur page Facebook arrive en 5ème résultat ; alors que le présent blog, Ceci n'est pas Initiative Citoyenne, n'arrive que 6ème des résultats]) ou leur page Facebook "Initiative Citoyenne", pour se rendre compte du caractère antivaccin incontestable de leurs propos.

Initiative Citoyenne est une association de fait. Elle n'a pas de personnalité juridique. Il est difficile de savoir combien de membres la composent et qui ils sont. On sait qu'un certain nombre de personnalités belges gravitent autour de cette association, on peut citer Senta Depuydt, journaliste antivaccin et mère d'un enfant prétendument sorti de l'autisme au moyen de méthodes non-éprouvées ; Yves Rasir, éditeur d'une revue de promotion de charlataneries pseudo-médicales, Néosanté ; Philippe Van Langendonck, avocat au barreau de Bruxelles, qui défend notamment des personnes ne souhaitant pas se faire vacciner.

Bien évidemment, malheureusement, on connaît aussi les co-fondatrices de l'association, Sophie Meulemans, Muriel Desclée et Marie-Rose Cavalier. Sur Facebook, les deux premières citées ont une leur page personnelle où il est aisé de s'apercevoir de leur degré élevé d'antivaccinalisme. La dernière citée n'est pas sur les réseaux sociaux. Ou pas sous sa véritable identité.

Les propos tenus dans le journal

Voici un extrait de l'article du Journal Le Soir :

"Un groupe que d’aucuns qualifient de « lobby anti-vaccin » étant donné qu’il prône la liberté vaccinale. Dans leur missive, ses membres mettent en garde contre les dangers d’un vaccin établi « à la hâte » et les risques liés à la « facilitation virale » et aux effets secondaires « mais », clarifie Me Beauthier, « la majorité de ceux qui le composent n’est pas opposée à la vaccination. Ils ne lancent d’ailleurs aucun appel à la désobéissance civile. On ne demande pas des têtes mais que les libertés politiques et d’expression ne se morcellent pas »."

L'avocat Beauthier fait le travail pour lequel il est payé, c'est-à-dire défendre les intérêts d'Initiative Citoyenne. Je n'ai aucun problème avec cela, même si je ne suis pas d'accord avec ce qu'il raconte. Par contre, ce qui est réellement inquiétant, c'est la mollesse du propos de la journaliste pour décrire l'association.

"D'aucuns", c'est extrêmement vague comme expression. Cela donne la curieuse impression qu'elle a voulu minimiser ces personnes, les "d"aucuns". La journaliste aurait pu écrire "une partie écrasante de la communauté scientifique et médicale", mais non, elle choisit d'utiliser ce pronom sans aucun relief. Mais passons.

Ce groupe prônerait la "liberté vaccinale". Le choix des mots, la rhétorique, est important. Les antivaccins le savent. Et c'est d'autant plus vrai quand on veut essayer de séduire un maximum de personnes. Je serais d'accord avec cette formulation si Initiative Citoyenne utilisait des preuves solides, répliquées, cohérentes, plausibles. A ce moment-là, on aurait vraiment l'impression d'avoir une liberté de choix. Ce n'est pas du tout ce qu'offre Initiative Citoyenne. Ce groupe est dans la désinformation permanente, dans le conspirationnisme, dans le cherry-picking, dans le mensonge. Il utilise un discours extrêmement violent pour discréditer, souvent avec des preuves de faible niveau, le moindre bénéfice de la vaccination. Ce même groupe galvaudera également allègrement les notions de "pluralisme thérapeutique", de "consentement éclairé", de "primum non nocere", etc. Non, Mme Ponciau, ce groupe ne prône pas la liberté vaccinale, il prône le retour des grandes maladies infectieuses évitables par la vaccination, et ainsi le décès ou la prise en charge médicale de centaines de milliers de personnes à travers le monde. Voilà leur conception mortifère de "liberté vaccinale".  

L'avocat Beauthier ose s'exprimer ainsi : "la majorité de ceux qui le [le groupe] composent n’est pas opposée à la vaccination". On notera que la journaliste ne revient pas sur un tel propos. Aucune mise en contexte. Ce propos est livré tel quel au lecteur. 

J'ai fait l'exercice de trouver dans un temps imparti le plus court possible, un maximum de preuves qu'Initiative Citoyenne est un groupe antivaccin. Je me suis rendu sur sa page Facebook et voici ce que j'y ai trouvé en quelques secondes seulement :

 

 

 

 

Ce sont des publications dans lesquelles il est notamment question de "programme de dépeuplement" par la vaccination, de "génocide de l'OMS", du propos "les vaccins vous pouvez vous les mettre au cul, même celui pour le covid", des propos qualifiés de "pertinents" d'Isabelle Adjani sur les vaccins et enfin, d'une illustration montrant notamment un panneau de signalisation sur lequel il est inscrit "danger" et sur lequel est dessiné une seringue avec l'inscription "vaccins" et de laquelle sort une goutte de liquide rouge.

Il est difficilement imaginable que des membres d'Initiative Citoyenne soient en désaccord avec ce genre de publications, dont nous gratifie quotidiennement Sophie Meulemans, au nom de l'association, depuis des années. 

Les questions de Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Alors, ceci étant dit, Ceci n'est pas Initiative Citoyenne a également choisi de jouer à poser des questions. Ce sera rapide.

Maître Beauthier, si Initiative Citoyenne n'est pas, comme vous le prétendez, une association antivaccin, alors, comment définiriez-vous une association antivaccin ?

Maître Beauthier, comment imaginez-vous qu'il soit possible de qualifier Initiative Citoyenne lorsqu'elle utilise les termes "dépeuplement massif" et "génocide" pour parler de l'effet des vaccins ?

Madame Ponciau, à l'heure de la pandémie de Covid-19 et de l'explosion des fake news sur internet, à l'heure où l'on a besoin, plus que jamais, d'une information fiable en provenance des médias, pensez-vous encore, après lecture de ce présent article, avoir fait le bon choix en publiant le vôtre, en offrant ainsi une tribune à des désinformateurs patentés ? 

Madame Ponciau, pourquoi ne pas avoir apporté de la contradiction aux propos de l'avocat Beauthier en faisant appel, par exemple, à un expert reconnu de la question ?

Madame Ponciau, veuillez être assurée du fait que je respecte votre travail et votre profession. Vos conditions de travail actuelles sont certainement loin d'être optimales. Mais sachez que je souhaite sincèrement, contrairement à Initiative Citoyenne, avoir une réponse aux questions que je vous adresse. 

Les questions ont été transmises respectivement à Maître Beauthier et à Madame Ponciau (+ au journal Le Soir). A l'heure actuelle, Ceci n'est pas Initiative Citoyenne n'a reçu de réaction, ni de Madame Ponciau, ni du journal Le Soir. Le collectif Initiative Citoyenne a répondu aux questions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent Cox 06/05/2020 15:06

Chacun est libre de ses opinions. De quel droit critiquez-vous une association anti-vaccin? Que recherchez-vous exactement?

cecinestpasinitiativecitoyenne 06/05/2020 19:33

Lisez l'article, ça répondra peut-être à vos questions ...

Shana 25/04/2020 23:04

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.