Ceci n'est pas Initiative Citoyenne

Guide des personnalités francophones de l'antivaccinalisme

Dans le paysage antivaccinal francophone, il existe divers profils de personnage. Certains ont leurs spécificités, mais il existe entre eux beaucoup de points communs. Qui sont-ils ? Que pensent-ils ? Chaque présentation contient généralement deux citations de la personnalité afin de mettre en exergue le caractère pseudoscientifique et/ou conspirationniste de sa pensée.

Cette liste de personnalités et leur description ne sont pas et ne se veulent pas exhaustives. Si vous désirez proposer une personnalité francophone qui partage des opinions anti-vaccinales avec une certaine visibilité, faites-en part ici

Afin de ne pas favoriser le référencement de sites ou de vidéos promouvant des opinions pseudoscientifiques, et en particulier anti-vaccinales, les citations renvoient vers un print screen du site duquel elles sont issues.

***VOIR AUSSI : Le guide des personnalités mondiales de l'antivaccinalisme ***

Cet article a été mis-à-jour le 30 septembre 2020 :

Mise à jour de la présentation de

 

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

A

Isabelle Adjani, actrice. Elle n'a aucune formation scientifique, ni aucune crédibilité pour parler des vaccins. Dans une interview réalisée par Jean Marc Dupuis pour le site de l'IPSN, elle réaffirme ses positions anti-vaccinales déjà tenues lors d'une émission radio sur France Inter. Dans cette dernière, elle dit "Pour moi, [les vaccins] c'est vraiment une façon de détériorer pour ne pas dire de détruire l'éclat biologique d'un être dès sa naissance. Il s'agit d'un mensonge scientifique qui joue sur la peur des gens et moi j'ai vraiment décidé dans ce domaine de ne pas avoir peur."

AIMSIB (Association internationale pour une médecine scientifique et indépendante), selon sa propre description, il s'agit d'une association qui vise à fédérer des personnes issues de la société civile, des patients et des professionnels de la santé déçus de la médecine. Comptent ou comptaient parmi ses membres notamment, Michel De Lorgeril, Vincent Reliquet, Marion Kaplan, Déborah Donnier Anne Gourvès et Michel Georget. Parmi les sites "amis" répertoriés par l'AIMSIB, on trouve notamment le site personnel de Michel de Lorgeril, le site de Nicole Delépine, le site Prévention Santé de Déborah Donnier, le site de Marc Girard, le site de l'IPSN. La partie "livres" du site de l'AIMSIB fait notamment la promotion des livres écrits ou préfacés par Michel de Lorgeril et par Nicole Delépine. Les personnalités promues sur le site laissent peu de place au doute que l'AIMSIB est une association antivaccin. L'association fait également la promotion de pseudo-médecines telles que l'homéopathie. Notamment, un article rédigé par Edouard Broussalian pour l'AIMSIB est l'occasion d'en faire la publicité et d'essayer de discréditer la médecine scientifique. Elle tente de dénoncer les liens d'intérêts des chercheurs de la science qualifiée de "officielle", alors même que certains de ses membres ne déclarent pas les leurs. Les commentaires de certains articles de son site, modérés notamment par Vincent Reliquet, sont censurés quand ils sont gênants. Entre autres absurdités, elle essaie de faire croire que la rougeole est une maladie bénigne, que le vaccin ROR a une balance bénéfices-risques défavorable, que la variole n'a pas été éradiquée par la vaccination, que des maladies auto-immunes et l'autisme sont induits par l'ADN fœtal du vaccin ROR.

Dr. Eric Ancelet, vétérinaire homéopathe et psychothérapeute, il vend plusieurs livres dont le plus célèbre dans le milieu antivaccin est sans conteste celui intitulé "Pour en finir avec Pasteur, Un siècle de mystification scientifique". Il est un adepte de méthodes non validées scientifiquement telles que, notamment, l'homéopathie, la Biologie Totale et la Nouvelle Médecine Germanique. Sur son site, via sa société, il vend des produits pour animaux dont la composition exacte n'est pas renseignée. Il propose des stages également. Les articles de son site sont remplis de sophismes (les appels à la nature y sont légions). Il considère que tout produit qui induit potentiellement des effets secondaires et tout produit de synthèse est à éviter. Il figure parmi les collaborateurs de la revue Néosanté de Yves Rasir. Psiram

Il l'a dit, à propos de la vaccination : "Faut-il évoquer une fois de plus la dépression généralisée, les angoisses incessantes, les peurs irraisonnées, l’incroyable consommation de poisons neuroleptiques ? Faut-il une fois encore dénoncer la prolifération terrifiante des maladies non-microbiennes, la flambée des allergies, de l’asthme, des maladies métaboliques et immunitaires, et parmi ces dernières le cancer sous-toutes ses formes ? Les vaccins sont parmi les grands responsables de cet état de fait. Mais au-delà du contenu des seringues, c’est la névrose sécuritaire qu’il faut dénoncer, notre peur de tout, notre peur de vivre et d’aimer, notre peur d’être et de mourir, notre refus de devenir, de céder la place, cette peur lancinante qui nous incite à prendre des assurances, à construire des citadelles de silence autour de nos solitudes, à installer des systèmes d’alarme pour protéger nos pacotilles, à vacciner nos enfants pour nous dispenser d’avoir à les rendre forts par l’exemple de notre force, vacciner au lieu d’aimer, au lieu de nourrir, au lieu de caresser, au lieu de leur apprendre à vivre, à aimer et à mourir." (source)

Il l'a dit aussi, à propos du viol des vaccins : "Nous avons évoqué les manoeuvres utilisées par les pouvoirs pour imposer des obligations qui vont à l’encontre des libertés individuelles. Le problème central est en effet celui de l’acceptabilité, car vacciner est un viol" (source)

B

Françoise Berthoud, pédiatre à la retraite adepte de l'homéopathie . Elle n'hésite pas à user de théories conspirationnistes et de désinformation pour décrédibiliser les vaccins. Ses conseils, potentiellement dangereux, à l'attention des parents vont totalement à l'encontre des recommandations issues du consensus scientifique actuel. Psiram

Elle l'a dit, à propos des vaccins : "Demander de pouvoir lire la notice d’utilisation du produit. Différer la vaccination en cas de maladie. Ne pas vacciner un enfant en état de stress émotionnel. Ne pas vacciner les jeunes filles en période prémenstruelle ou menstruelle. Retarder au maximum l’âge de la vaccination. Ne jamais renouveler un vaccin qui a déjà donné des réactions générales, surtout des convulsions ou des problèmes respiratoires. Ne pas abuser des vaccins combinés. Consulter un homéopathe expérimenté ou un autre thérapeute alternatif pour une protection par des remèdes naturels. "Bourrer l'enfant d'antioxydants", par exemple simplement des jus frais de légumes, à défaut avec une bonne quantité de vitamine C de bonne qualité. Il est possible que l’application d’un cataplasme d'argile rapidement après l’injection soit utile." (source)

Elle l'a dit aussi, à propos des remèdes magico-homéopathiques (extrait d'un de ses bouquins) : "En homéopathie, la quantité n'a pas d'importance car c'est l'énergie du granule qui agit. 1 granule = 2 granules = 3 granules = tout le tube ... Ce n'est donc pas grave si l'enfant l'a chipé et avalé comme des bonbons. [...] Même la "poussière des granules" dans un tube vide non lavé peut être efficace ! L'expérience montre même que le fait de humer le remède ou même de le porter dans sa poche peut être efficace dans certains cas." (source)

Dr. Luc Bodin, homéopathe formé à l’acupuncture, la sophrologie, l’ostéopathie, le décodage biologique, la PNL, notamment. Il vend de nombreux livres (dont un livre où il propose de guérir le cancer naturellement), il organise des conférences, des formations et des stages. Il n'exerce plus la médecine. Il n'a à son actif aucune publication scientifique. Il propose des "antidotes homéopathiques" pour annuler l'effet du vaccin sur la maladie dont l'efficacité et la pertinence ne sont pas démontrées. Psiram

Il l'a dit à propos de l'homéopathie et des vaccins : "Les remèdes homéopathiques sont indiqués pour nettoyer l’organisme des polluants apportés par le vaccin, mais aussi pour stimuler le système immunitaire. Il est conseillé de prendre ces antidotes au moment de la vaccination, mais il est possible aussi de les prendre à distance : quelques mois, voire même de nombreuses années après la vaccination si un problème est apparu dans les suites." (source)

Il l'a dit aussi, à propos du chamanisme qu'il pratique lui-même : "Pour lui, les maladies proviennent d’origines diverses comme de mauvaises habitudes de vie, la violation d’un tabou responsable d’un conflit entre l’individu et le monde surnaturel, une attaque voire une possession par une entité, un esprit ou une personne décédée qui désire investir le corps de la personne, etc. Le chamane va aussi chercher dans le monde des Esprits les remèdes à prodiguer. Ceux-ci pouvaient consister en de simples conseils de vie sur l’alimentation, le travail, le lieu de vie… voire aussi, sur des décisions à prendre ou des actions à mener (comme donner un présent à une personne offensée, rechercher son pardon, etc.). Mais lorsque c’était nécessaire, il effectuait une cérémonie de nettoyage des entités présentes dans la personne perturbée." (source)

Dr. Edouard Broussalian, homéopathe. Il vend un livre sur l'épilation au laser sur Amazon et plusieurs autres livres traitant de l'homéopathie sur son site internet. Il vend des séminaires et des cours sur son site internet. Il utilise diverses théories du complot pour attaquer violemment et essayer de discréditer la médecine et promouvoir la pseudo-médecine homéopathique. Il n'a aucune publication scientifique à son actif.

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), un article du blog d'Edouard Broussalian indique quels remèdes homéopathiques donner pour traiter les symptômes de la maladie, bien qu'il n'existe aucune donnée fiable sur l'efficacité de ces remèdes. Il en profite pour fustiger l'attitude des Laboratoires Boiron, lesquels ont indiqué que leurs produits homéopathiques ne servent à rien pour lutter contrer la pandémie. L'article fait croire que l'homéopathie a joué un rôle de par des "guérisons merveilleuses" lors d'épidémies. Il prétend que seule l'homéopathie peut venir à bout, en quelques jours, du Covid19 et d'autres germes. Psiram

Il l'a dit : "Cette espèce de foi aveugle dans le dogme vaccinal, au service d'une idéologie basée sur le sacro-saint principe de précaution doit nous rappeler à quel point nous sommes tous potentiellement manipulables et que les leçons de l'histoire n'ont jamais été tirées.Que dire des partisans intelligents de la vaccination ? Sont-ils tous honnêtes ? Eux au moins savent compter, et par milliards." (source)

Il l'a dit aussi, à propos de sa vision des statistiques en science : "Tout d’abord, les statistiques ne font pas la science. Si l’on considère des Kepler, Newton, Leibnitz, Mariotte, Einstein, etc., on se rend compte qu’ils n’ont jamais effectué la moindre statistique. Or ils sont bien des scientifiques. Si on lit le texte de n’importe lequel de ces auteurs, prenons Newton dans les Principia de 1687, on est surpris de constater que celui-ci n’a pas pris une ride. Si on regarde au contraire toutes ces soi-disant avancées scientifiques de la médecine, elles sont toutes décriées à peine quelques années après leur publication, pourtant garantie du sceau des statistiques, le temps qu’on ne puisse plus nier les horreurs que les prescriptions ont entrainées. Strictement rien ne perdure dans le champ de la médecine allopathique qui nous gargarise pourtant d’evidence based et de science ? Comment est-ce possible ?" (source)

C

Thierry Casasnovas, plus de 457.000 abonnés et 88.000.000 de vues (mai 2020) sur sa chaîne Youtube. Ancien boulanger, il ne possède aucune formation scientifique. Il fait énormément d'affirmations totalement infondées concernant la santé dans ses vidéos. Notamment, il a prétendu qu'un bras amputé peut repousser à l'aide de jus (source). Bien qu'aujourd'hui, il considère cette affirmation absurde comme une "erreur", il persiste, par ailleurs à déblatérer du contenu désinformateur. Avouant n'avoir pas été à l'école, n'avoir fait aucun cursus, ni aucune formation, il dit compter sur Wikipédia, sur ses amis, sur la prière et l'inspiration. Dans ses vidéos, il fait abondamment étalage de son manque de connaissances scientifiques. Il possède une vision rétrograde du rôle de la femme dans la société. Il estime notamment qu'une femme stérile n'est pas viable. Il est un négationniste du SIDA. Il pense que les jus de fruits et légumes peuvent guérir le cancer et l'autisme. Il tire princiapelement ses revenus de commissions liées à la vente d'extracteur de jus, de conférences et de stages. Dans ses vidéos, conférences et formations, il s'appuie sur son expérience personnelle pour mettre en avant l'efficacité de sa méthode. Ainsi, il attribue sa guérison miraculeuse et sa transformation physique spectaculaire au régime de vie qu'il préconise. Pourtant, plusieurs éléments permettent de penser que ce mythe savamment construit est, en réalité, complètement faux. En juin 2020, il reçoit une "quenelle d'or" de la part de Dieudonné dans la catégorie "lanceur d'alerte". Fin juillet 2020, le Parquet de Paris ouvre une enquête pour “mise en danger de la vie d'autrui” car selon les magistrats son discours anti-médecine pourrait encourager certains patients à arrêter leur traitement.  Il ne possède aucune crédibilité pour parler des vaccins.  Il a notamment réalisé une série de 8 vidéos d'"enquête" sur la vaccination où il mêle approximations, désinformations, mensonges et cherry-picking. Ces vidéos ont été totalement débunkées par Les Vaxxeuses : Régénère acte 1 : le pétard mouillé ; Régénère acte 2 : la chimie pour les nuls ;  Régénère acte 3 : le gloubiboulga ; Régénère acte 4 : l’épidémiologie pour les nuls ; Régénère acte 5 : mélangeons les torchons avec les serviettes ; Régénère acte 6 : toujours plus loin dans l’absurde ; Régénère acte 7 : sac de noeuds complotiste ; Régénère acte 8 : le mensonge au naturel 

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), dans une vidéo, Thierry Casasnovas en appelle à prendre des mesures "simples" pour éviter de tomber malade, c'est-à-dire qu'il préconise le jeûne, pour dit-il, faire "un reset complet du système immunitaire" sur trois jours. Il recommande un jus le matin et de faire jeûner les enfants. C'est l'occasion pour lui de remettre une énième fois en cause la théorie des germes et de critiquer le principe de la vaccination qu'il feint de ne pas comprendre. Il invite à aller à l'encontre des recommandations scientifiques en favorisant les contacts sociaux. C'est l'occasion idéale pour faire appel à plusieurs théories du complot et jeter le discrédit sur la médecine en général. Il en appelle également aux dons Tipee pour soutenir sa propagande et renvoie notamment vers un lien de vente d'extracteur de jus pour lequel il touche des commissions.

Au cours d'un live sur Youtube consacré à la crise du coronavirus, il invite Christan Tal Schaller à exprimer son avis sur cette question. A deux, ils partent dans des explications absurdes, confuses, conspirationnistes, mensongères, pour tenter de décrédibiliser la vaccination et la technologie de la 5G. Ils tentent péniblement d'expliquer que le projet machiavélique ourdi par Bill Gates aurait pour finalité de contrôler et de détruire l'humanité. 

Contrairement à ce qu'il prétend, sa méthode ne protège pas du tout du Covid-19

A l'occasion de la pandémie de Covid-19, il déclare "Si j'étais ministre de la santé, ce serait réglé rapido, bain froid et jeûne pour tout le monde, un peu de jus de carottes et vas-y, vas-y que je t'envoies".

Il l'a dit, à propos des vaccins : "Je pense qu'on a franchi un cap magnifique. Le fait que l'Europe ait choisi massivement de généraliser la vaccination pour tous avec des vaccins hexa et plus, ça va plus que jamais demander de se positionner pour chaque parent, pour chaque individu. Parce que de ce que je vois là, moi, j'ai de graves doutes par rapport à l'issue d'une telle campagne de vaccination. J'ai vraiment de graves inquiétudes par rapport à ça. Si elle est faite telle qu'elle est faite actuellement, sans discernement, avec les produits que l'on nous propose actuellement, si il n'y a pas une remise à plat de la politique vaccinale, je pense qu'on va devant de grosses catastrophes. Et ça, ce sera tellement gros que ça va demander à se positionner" (source)

Jean-Jacques Crèvecoeur, se définit lui-même comme accoucheur du potentiel humain et catalyseur de changements durables. Il est adepte de pseudo-médecines (dont notamment la Biologie Totale, la médecine nouvelle germanique de Hamer, l'homéopathie, la médecine traditionnelle chinoise). Il relaie de nombreuses théories du complot. Il est climato-négationniste. Il prétend que la vaccination est un complot mondial génocidaire. Via son site internet, il vend des livres, des formations, organise des conférences. Il possède une chaîne Youtube sur laquelle il publie énormément de vidéos désinformatrices à caractère complotiste. Afin de contourner les filtres de cette plateforme, il a créé sa propre chaîne où il est ainsi libre de parler des sujets qu'il souhaite évoquer (OGM, vaccins, ondes électromagnétiques, climat, etc). Il vend notamment un DVD de promotion des idées de Hamer, un charlatan, médecin radié extrêmement controversé, inventeur de la "nouvelle médecine germanique", qui prétend guérir le cancer. Il gagne particulièrement en popularité grâce à la pandémie de Covid-19 et à la désinformation qu'il propage dans ses vidéos. Il appelle notamment à la désobéissance civile, y compris dans le chef des policiers, militaires, médecins, etc. Fin juillet, sa chaîne YouTube a été supprimée pour non-respect des conditions d’utilisation. 

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), Jean-Jacques Crèvecoeur explique que la peur et la psychose sont créées par les médias dits "dominants". Bien qu'il précise ne pas vouloir tomber dans le conspirationnisme, il fait une comparaison entre le SARS-CoV-2 et la grippe A/H1N1, pour expliquer que l'OMS et les ministères de la santé des pays avaient créé un problème, ils avaient attendu une réaction émotionnelle intense de la part de la population, pour ensuite proposer une solution. La solution étant la vaccination, qui raconte t-il, était censée être obligatoire et même contrainte de façon militaire. Sauf qu'évidemment, cette obligation vaccinale n'a jamais été mise en place dans le cadre de la grippe A/H1N1 et Jean-Jacques Crèvecoeur se garde bien de s'étendre plus sur ce sujet. Il minimise l'impact de la crise sanitaire et s'appuie pour cela, notamment, sur une comparaison fallacieuse avec l'impact de la grippe saisonnière. Il explique que l'OMS amplifie la gravité de la situation et s'appuie pour cela, sur un soi-disant changement de définition par l'OMS de la "pandémie" lors de la grippe A/H1N1, pour nous imposer des vaccins. Il explique que les productions filmographiques hollywoodiennes qui évoquent des pandémies augmentent, dans le but de préparer les "inconscients collectifs" à une vaccination obligatoire et systématique pour toute la population. Il soutient que le virus a été fabriqué, en s'appuyant soi-disant sur des articles du Lancet et d'autres revues scientifiques et sur le fait que le laboratoire de Wuhan aurait fabriqué le coronavirus de toute pièce en utilisant des "séquences identiques à des souches déjà utilisées en 2008 pour créer un vaccin contre le coronavirus du SRAS". Le coronavirus serait un fantasme pour les chercheurs qui souhaiteraient fabriquer un virus extrêmement contagieux et extrêmement mortel. L'hypothèse la plus plausible, selon lui, serait que le virus s'est échappé du laboratoire, "d'après un certain nombre de journalistes scientifiques ou de chercheurs scientifiques qui ont commencé à parler", bien qu'il avoue ne pas savoir comment. Il ne se dit pas inquiet puisque toutes les autres tentatives de créer des virus à la fois contagieux et mortels ont échoué, il ne voit pas pourquoi cela "réussirait davantage" avec le Sars-CoV-2. Il considère que le but du "jeu" est de nous enlever des libertés individuelles, de nous vacciner de force et de nous imposer le déploiement de la 5G et il ne voit donc pas l'intérêt de connaître les détails de ce "projet funeste". En outre, notamment, il explique que les sept années d'études de médecine ne servent à rien et qu'écouter les médias qu'il qualifie de "mainstream" non plus car ils ne disent, selon lui, que des mensonges. Enfin, il explique également que lutter contre une maladie est la pire des choses qu'on puisse faire. Plus on lutte contre la maladie, plus on la renforce, selon lui, et plus l'état de santé se dégrade. Ainsi, il raconte : "Quand quelqu'un de mon entourage m'annonce qu'il a un cancer et qu'il va lutter contre le cancer, je lui "mais arrête ! c'est vraiment la pire des choses que tu puisses faire, c'est de lutter contre ton cancer, essaie plutôt de comprendre pourquoi ton corps a créé ce cancer, pour essayer de comprendre le message que ton corps est en train de t'envoyer"". Il a participé à des lives sur Youtube avec notamment les désinformateurs antivaccins Thierry Casasnovas, Christian Tal Schaller, Salim Laïbi et Silvano TrottaPsiram

Il l'a dit, à propos des vaccins : "Rappelez-vous aussi qu’en aucun cas, un vaccin ne renforce le système immunitaire. Au contraire, chaque vaccination est une agression qui affaiblit un peu plus le système immunitaire (je n’ai pas le temps de développer cela, mais ce que je vous dis est basé sur 25 ans de lectures relatives à la vaccination). Donc, quand on conseille aux personnes à risque de se faire vacciner en premier (les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées, les personnes atteintes de maladie chronique, etc.), je crains qu’il ne s’agisse d’un remake du massacre des innocents relaté dans la Bible !" (source)

Il l'a dit aussi, à propos du gloubi-boulga indigeste qui mélange médecine quantique, physique quantique, homéopathie, pensée magique et mémoire de l'eau : "Si on comprend vraiment les fondements de la physique quantique, on n'a plus besoin de la plante, on n'a plus besoin de l'herbe, on n'a plus besoin de l'huile essentielle, pour soigner quelqu'un. Vous savez, moi j'ai un ami homéopathe en Belgique qui ne donne plus de remèdes homéopathiques [...] Lui, il donne aujourd'hui, à ses patients, les remèdes homéopathiques de façon virtuelle [...] Il donne par une impulsion de pensée, l'esprit du remède homéopathique. Et c'est ça que je trouve extraordinaire parce que quand on a compris les travaux de Benveniste par exemple, sur la mémoire de l'eau, on se rend compte qu'on a plus besoin du support matériel, de la plante, du remède homéopathique, de la granule, de l'huile essentielle, etc. ou de la pommade pour soulager quelqu'un. Il suffit de lui donner l'information." (source)

D

Bernard Dalbergue, ex-employé d'un laboratoire racheté par Merck. Il a été viré par Merck à l'occasion de cette fusion. Il vend un livre pour dénoncer l'omerta des laboratoires pharmaceutiques et il y parle du vaccin Gardasil. Dalbergue était le directeur médical du distributeur racheté par Merck. Il n'y a aucune preuve qu'il ait pu avoir accès à des informations privilégiées au sein de Merck. Le fait qu'il ait été directeur médical du distributeur racheté par Merck n'est pas une preuve suffisante. "Prenez le Gardasil, il faut bien mesurer l’étendue du scandale : tout le monde savait au moment de l’obtention initiale de l’autorisation américaine de mise sur le marché que ce vaccin n’apporterait strictement rien ! Tout le monde ! Diane Harper, qui était un leader d’opinion clef au Etats-Unis avait tiré très tôt la sonnette d’alarme en pointant du doigt la fumisterie et l’arnaque. Le prix à payer était énorme !"

Drs Nicole et Gérard Delépine, respectivement pédiatre oncologue et chirurgien orthopédique, oncologue. Nicole Delépine est retraitée. Elle a été virée du service dans lequel elle travaillait pour cause de mauvaises pratiques et son incapacité à démontrer ses résultats. Les Delépine n'ont jamais travaillé dans un des domaines de la science des vaccins contre le VPH : ils ne sont pas gynécologues, ils ne sont pas immunologistes, ils ne sont pas épidémiologistes, ils ne sont pas virologues, ils ne sont pas infectiologues. Ils n'ont jamais publié un seul article scientifique sur les vaccins. Ni sur la vaccination. Ni sur le Gardasil. Ni sur le Cervarix. Ni sur le Gardasil9. Ni sur le cancer du col de l'utérus. Ni sur les lésions VPH induites. Nicole Delépine n'a publié qu'un billet, sur son blog personnel, 15 jours avant de publier un livre ! Leurs affirmations au sujet du vaccin contre le VPH sont contredites par l'ensemble des sociétés savantes de gynécologie-obstétrique, des sociétés savantes d'immunologie, des sociétés savantes d'épidémiologie, des sociétés savantes d'oncologie, des sociétés savantes d'infectiologie dont la position est limpide et fondée sur des centaines d'études solides, publiées dans des revues scientifiques et médicales, à comité de lecture, portant sur des millions de femmes vaccinées, comparées à des millions de femmes non vaccinés, dans de nombreux pays, depuis 13 ans. Toutes sont concordantes. "Faut-il supposer que l’intérêt collectif est de maintenir une obligation vaccinale en France, ce qui est très douteux, car nos principaux partenaires européens (à commencer par l’Allemagne et l’Angleterre) qui ont supprimé toute obligation vaccinale depuis longtemps ne présentent pas plus de maladies infectieuses que nous ? Mais l'Ordre fondé sous Vichy pour interdire aux médecins juifs d’exercer et forcer les médecins à déclarer les blessés par balles pour repérer les résistants ne reviendrait-il pas ici aux sources pour jouer la police médicale au service du pouvoir ?"

Augustin de Livois, il a créé et dirige l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle. Cette association milite en faveur de pseudo-médecines, dites alternatives ou naturelles. Il est avocat de formation. Il n'a aucune formation scientifique. Page Psiram de l'IPSN

Il l'a dit, à propos des vaccins : "On sait que chaque personne dispose d’un système immunitaire spécifique qu’il partage avec une « famille immunitaire ». C’est ce que l’on appelle les « groupes HLA ». Cette identité immunitaire varie. Elle explique que tout le monde ne réponde pas de la même manière aux vaccins. Elle explique que nos besoins en vaccination soient différents. Elle remet également en cause le fait qu’il faille une couverture vaccinale maximale pour favoriser l’efficacité des vaccins et la disparition des maladies. On sait par ailleurs que les maladies ne disparaissent pas toujours. Souvent elles se transforment. Les bactéries changent, les virus aussi. Les stratégies vaccinales doivent être souples et discutées. Les citoyens devraient pouvoir choisir d’y adhérer librement." (source)

Il l'a dit aussi propos de sa version des faits dans l'affaire Wakefield (texte issu d'une publicité pour un congrès organisé par l'ISPN et intitulé "Congrès International de Santé Naturelle et surnatuelle") : "Le Dr Wakefield est un gastro-entérologue ayant soumis l’idée, à la fin des années 90, qu’il pouvait y avoir un lien entre le vaccin ROR et l’autisme. Ses résultats publiés ont suscité l’indignation des laboratoires pharmaceutiques. Il a été poursuivi par les autorités médicales britanniques. Son étude a été retirée avant d’être réhabilitée" (source)

Dr. Michel de Lorgeril, ancien cardiologue. En matière de cardiologie et de vaccination, il est contesté pour ses postions très controversées. Il vend des livres, dont plusieurs consacrés à la vaccination. Il soutient notamment que la vaccination augmente le risque d'autisme et que la variole n'a pas été éradiquée par la vaccination. Il n'a aucune publication scientifique en rapport avec la vaccination à son actif. Il participe à des conférences organisées par l'IPSN. Il est membre et co-fondateur de l'AIMSIB avec Vincent ReliquetPsiram

Il l'a dit, à propos des vaccins : "Vaccins et autisme est une question très difficile parce que presque tous les vaccins sont suspects. Si on a beaucoup parlé du rôle possible des vaccins contre la rougeole (ROR), les vaccins contenant du mercure et ceux contenant de l’aluminium sont aussi suspects." (source)

Il l'a dit aussi, à propos du cholestérol : "Les “conformistes” et autres perroquets savants diront que c’est très dangereux et que ça bouche les artères ! Ceux qui se sont un peu instruits en visitant ce Blog ou, surtout, en lisant nos livres savent désormais que ce sont des bêtises, et de la propagande ! Le cholestérol, brave molécule, ne peut pas boucher une artère ; impossible physiquement ! Bref, le cholestérol est innocent !" (source)

Senta Depuydt, journaliste et militante anti-vaccin. Elle est la mère d'un enfant, prétendument sorti de l'autisme. Bien que n'ayant aucune formation scientifique, elle est qualifiée de coach dans le domaine de la nutrition et des nouvelles pédagogies. Elle est persuadée que son enfant autiste a été intoxiqué par les "métaux lourds" provenant notamment des vaccins. Pour le soigner, elle s'en est remise à un ostéopathe et à un pédiatre homéopathe et à des thérapies non validées scientifiquement telles que la chélation et le décodage biologique des maladies. Son fils fréquente ou a fréquenté une école dédiée à la pédagogie de l'occultiste Rudolph Steiner. Elle collabore ou a collaboré notamment avec les magazines consacrés aux pseudo-sciences, Nexus et Néosanté de Yves Rasir. Elle n'hésite pas à verser dans le conspirationnisme pour essayer d'accréditer ses thèses. En 2016, elle co-organise un congrès européen "Sortir de l'autisme" avec le docteur Olivier Soulier. Elle a co-organisé la tentative de projection du film Vaxxed (film de propagande anti-vaccin) dans une salle du Parlement Européen avec Michèle Rivasi et Sophie Guillot. Elle a préfacé un livre écrit par Martin Walker, traduit par Françoise Berthoud (une compilation de témoignages de parents dont l'enfant est devenu autiste après une vaccination). En août 2020, à l'occasion d'une manifestation à Berlin contre les mesures de protection de la santé publique prises dans le cadre de la pandémie de Covid-19, Robert Kennedy Junior, président de l'organisation antivaccin Children Health Defense, inaugure la branche européenne de l'organisation dont Senta Depuydt devient présidente.

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), Senta Depuydt rédige un article de trois (longues) pages intitulé "Le coronavirus sert-il un agenda global ?". Si elle pose effectivement la question dans le titre, il faut bien reconnaître que son article ne souhaite laisser, à aucun moment, la place au doute : Mme Depuydt est convaincue qu'il y a un agenda derrière cette pandémie et elle va s'acharner à en trouver les prétextes. Pour convaincre ses lecteurs en mal de complots, elle va employer les grands moyens : tout est lié et tout est pensé pour brider notre liberté et pour que les élites amassent toujours plus d'argent.

Elle explique que la pandémie est préparée depuis longtemps, à coup de milliards de dollars, et avec en tête de gondole, Bill Gates et sa fondation. La campagne électorale américaine, qui ferait de la vaccination un véritable enjeu, et les obligations vaccinales en Allemagne auraient rendu cette "nouvelle terreur virale" incontournable. Elle explique qu'en Belgique, un parti (le MR) souhaite étendre les obligations vaccinales "dans la plus grande discrétion" ("dans la plus grande discrétion" dit-elle, alors qu'elle renvoie vers le lien d'un article issu du site leader de la presse francophone de Belgique) et qu'elle y voit l'agenda du "secteur pharmaceutique" car il est fait mention, dans le projet de loi, des pays en voie de développement et de l'épidémie de rougeole à Samoa. Ensuite, elle fait le lien entre l'ex-premier ministre belge, Charles Michel, ex-bourgmestre de la commune de Wavre et le siège international de GSK (qui, en réalité, se trouve en Grande-Bretagne ...). Elle évoque le soutien dit "indéfectible" du gouvernement envers GSK, malgré les pertes d'emplois en Wallonie. Elle rapporte que GSK s'est lancé dans la course au vaccin contre le coronavirus. Et elle en vient à conclure de ce paragraphe consacré à Charles Michel, que ce dernier va se plier aux volontés du secteur pharmaceutique. Elle poursuit en expliquant qu'ailleurs en Europe, on parle aussi de contraintes vaccinales. Et c'est ainsi que bien sûr, l'épidémie de coronavirus arrive au meilleur moment. Au meilleur moment pour mettre tout le monde dans le même paquet, à savoir le monde de la finance, les multinationales et les gouvernements. Si elle dit avouer ne pas savoir quelles répercussions exactes aura cette pandémie, elle se dit persuadée que cela concoure à la mise en place d'une gouvernance mondiale (sous-entendu, un "nouvel ordre mondial" ou "NOM", concept très en vogue depuis un bout de temps déjà chez les complotistes). Ensuite, elle nous embarque dans une explication qui consiste à dire qu'il y a aussi un agenda politique en Iran, qui dit-elle ne se plie pas aux "diktats de l'Occident", mais qui a quand même accepté l'aide de l'OMS après la contamination de plusieurs hauts responsables. Ensuite, elle reparle de l'Europe où, "comble du hasard" (comprenez "il n'y a pas de hasard, tout est lié"), la pandémie touche les territoires italiens les plus réfractaires, dit-elle, aux obligations vaccinales. Et comme par hasard poursuit-elle, la branche européenne de l'OMS a transféré son siège à Venise. En France, elle voit en la démission d'Agnès Buzyn du poste de Ministre de la Santé une moindre importance pour l'épidémie, même si elle pointe quand même l'agenda de la réforme des retraites et des élections à venir. 

Elle poursuit en indiquant ne pas prétendre que les virus n'existent pas et ne pas croire en l'hypothèse "bioterroriste" car dit-elle, un vaccin est "une meilleure arme biologique". Elle met en cause la pollution et la 5G, plus que le virus. Elle explique qu'on ne sait pas si il y a eu des révoltes populaires en Chine (comme il y en a effectivement eu à Hong Kong), mais qu'on peut le supposer parce les conditions de vie des chinois, dit-elle, n'ont rien à comparer avec celles de l'Europe ou des Etats-Unis. Elle s'interroge sur la raison du silence, sur ce sujet, de l'OMS, pour ainsi imaginer une "mise en quarantaine" et une "confiscation de propriétés sur simple "suspicion de contamination"". Selon elle, il y a "discordance flagrante" entre le discours de l'OMS et celui des scientifiques pour lesquels l'épidémie ne serait pas pire que la grippe saisonnière. Elle prend en exemple la position du Pr Raoult - y compris sur le sujet de la chloroquine - qui réalise la prouesse de devenir une véritable star au sein du mouvement antivaccinal francophone (qui peut utiliser ses références comme argument d'autorité), tout en étant pour, notamment, un élargissement des obligations vaccinales. Elle termine par un gloubi-boulga indigeste dénué d'intérêt par lequel elle mêle politiques, l'OMS et son financement, l'Alliance GAVI, Bill Gates et les compagnies pharmaceutiques. 

Elle l'a dit, à propos des vaccins : "« Les vaccins à virus vivants atténués sont toujours susceptibles d’induire la maladie qu’ils sont censés prévenir. Celui de la rougeole et des oreillons peut induire l’encéphalite. Ces deux problèmes sont dus à la difficulté inhérente du contrôle des virus in vivo, une fois introduits chez leur hôte », affirmait à raison Jonas Salk (biologiste américain et inventeur du premier vaccin contre la poliomyélite), pour critiquer le vaccin oral polio de son concurrent, le chercheur américain Albert Sabin. Mais le vaccin injectable présente, lui, d’autres risques structurels  : la mauvaise inactivation du virus, l’injection qui contourne les défenses normales de l’organisme et est susceptible d’entraîner des réactions auto-immunes, et le problème des adjuvants toxiques. De nombreux rapports scientifiques récents ont encore démontré la toxicité de l’aluminium et du mercure, faits dont semblent se moquer les responsables de la santé publique." (source)

Elle l'a dit aussi, à propos des charlatanesques "approches biomédicales" dont elle fait la promotion auprès des écoles Steiner-Waldorf : "Au secours! Le 4 octobre c'est dans 2 semaines et je n'ai pas encore eu le temps de diffuser...cette journée info sur le biomed à Paris. Ceux qui me connaissent bien savent qu'avant cela j'accueille la fédé européenne des écoles Steiner dans notre école le week end prochain...(et oui il faut agir à tous niveaux, pas que le biomed! Si on veut que nos enfants aient une vie, ça passe aussi par l'éducation et par les politiques européennes)." (source)

Muriel Desclée, ancienne chanteuse (connue sous le pseudonyme de Muriel Dacq) et ancienne maraîchère dans une ferme bio. Sur le site de sa ferme, elle évoque ses coups de cœur, notamment Claire Séverac, Jean-Jacques Crèvecoeur, le Dr Marc Girard. Elle est une des membres-fondatrices de Initiative Citoyenne. Elle ne possède aucune formation scientifique. "Que les choses soient claires, je n'ai aucun intérêt à priver quiconque de vaccins et je ne me reconnais donc pas du tout dans l’appellation anti-vaccins. Simplement, je constate et je déplore que lorsqu'il est question de vaccins, on nous sert constamment des discours à l'eau de rose sur la sécurité de ces produits et que le public n'a jamais droit à une information honnête et fiable sur la fréquence, la variété et la gravité possible des effets secondaires !" - Page Psiram d'Initiative Citoyenne

Michel Dogna, ancien ingénieur chimiste. Il est formé à la naturopathie. Il est adepte de nombreuses méthodes non validées scientifiquement (notamment l'homéopathie, les Fleurs de Bach, les lavements au café, le décodage biologique, la nouvelle médecine germanique de Hamer). Il vend de nombreux livres. Sur son site, il vend ses livres, des CD de méditation, des gadgets (un système antiparasitaire censé guérir des problèmes de santé très divers, une brosse à dents dite révolutionnaire) et de l'argent colloïdal notamment. Psiram

Il l'a dit à propos des vaccins : "Nous assistons à une avancée aussi spontanée que spectaculaire de la réglementation dictatoriale de la vaccination, passant sans transition de 3 à 11 vaccins obligatoires pour les enfants (à quand pour les adultes et les personnes âgées ?). Cela ressemble fort à un programme de dépopulation progressive, partant du principe que les jeunes ainsi vaccinés (et plombés à vie) auront peu de chances d’atteindre les âges avancés de beaucoup de nos contemporains. Et je vais expliquer pourquoi." (source)

Il l'a dit aussi, à propos d'un "magnétiseur à domicile" dont il fait la promotion et qui consiste en une lampe inventée par un chinois pour traiter une multitude de troubles, vendue pour le prix de 249 euros : "Dans sa réalisation, la lampe Waï Qi® a été en fait conçue pour produire un flux quantique de photons dans le spectre infrarouge court, proche et lointain entre 2 µm et 55µm à partir d’une plaque composée de la trentaine de micro éléments rayonnants ci-après : carbone, silice, calcium, magnésium, sodium, potassium, soufre, phosphore, fer, manganèse, chrome, zinc, iode, sélénium, cuivre, cobalt, nickel, argent, molybdène… etc. Il fut constaté la totale réussite dans la réalisation de cette lampe qui s’avère un outil exceptionnel de relaxation, d’énergétisation, et de confort physique." (source)

Déborah Donnier, professionnelle de la communication et entrepreneuse. Elle a créé le site Prévention Santé qui fait la promotion et qui interviewe des personnalités de la communauté anti-vaccinale (notamment, Michel Georget, Marion Kaplan, Henri Joyeux, Michel de Lorgeril, Nicole Delépine) (notamment dans le cadre de conférences organisées par l'IPSN) et des adeptes de "médecines" non validées scientifiquement, dites alternatives. Le site revendique plus de 5.000.000 de vues (04/2019). Il appelle aux dons pour se financer. Rien indique qu'elle ait la moindre formation scientifique - Page Psiram de Prévention Santé

Jean-Marc Dupuis, pseudonyme utilisé sur le site de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle où il était membre du comité d'éthique. Il est ou était rédacteur en chef de Santé Nature Innovation qui propose de guérir notamment des maladies graves (notamment le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires) par des méthodes dites alternatives ou naturelles. "Le Conseil d’Etat nous a donné raison. Résultat : puisque le DT-P ne se trouve plus tout seul … Ils décident de rendre tous les vaccins obligatoires !! Les bouchons de Champagne doivent sauter dans tous les sens dans les laboratoires pharmaceutiques. Ça doit pétarader !! De notre côté, nous avons cru à une plaisanterie de mauvais goût, une provocation gratuite. Cela paraissait fou. Impossible. Mais c’est dans les journaux, les radios, les télévisions !! Il faut nous LEVER D’UN SEUL MOUVEMENT POUR DIRE « NON, NON ET NON ! ». Cette fois, c’est trop. Ils ne peuvent pas à ce point nous marcher dessus, nous écraser !!!"  - Page Psiram

E

F

G

Michel Georget, décédé, il était professeur agrégé en SVT. Il a enseigné la biologie dans un lycée. Il a été le président de la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations (LNLV) pendant 1 an en 1992. Il est membre honoraire de l'European Forum for Vaccine Vigilance (EFVV) (une organisation lobbyiste antivaccination au niveau européen). Il vend des livres et en a préfacé quelques uns (dont trois écrits par Françoise Berthoud). Il n'a aucune publication scientifique à son actif. "Il suffit de lire l'OMS. Dans les années 50, l'OMS a écrit - ce que je vais vous dire là, c'est de mémoire - je crois que ça a été écrit en  1974, donc quelques années après, mais enfin, ça fait quand même 40 ans. L'OMS disait que l'on peut se demander si - et je pourrais vous retrouver la citation exacte - les progrès dans la lutte contre les maladies infectieuses n'est pas due essentiellement aux progrès économiques et tout ce qui va avec. C'est-à-dire, l'augmentation du niveau de vie, le meilleur logement, la meilleure alimentation, la meilleure hygiène ont été des facteurs prépondérants dans la régression des maladies, beaucoup plus certainement que la médecine et que les applications de procédures telles que les vaccinations. Cela a été écrit il y a une quarantaine d'années" - Page Psiram

Dr Marc Girard, mathématicien et docteur en médecine. Il exerce en tant que psychothérapeute. Il vend des livres. Il fait partie du comité de lecture de la revue controversée Medical Veritas (dont font également partie Andrew Wakefield et Viera Scheibner notamment). Cette revue est connue pour être anti-vaccin et nier le lien entre VIH/SIDA. Il collabore également avec la revue Néosanté de Yves Rasir. Il n'a aucune publication scientifique à son actif (attention, il existe un homonyme qui a publié), par contre, il a publié des critiques littéraires. Il publie son propre CV sur son site internet. "J’ai quelques arguments réglementaires, techniques et scientifiques pas forcément nuls et probablement suffisants pour décrédibiliser sévèrement la politique vaccinale de nos autorités : ne serait-ce que par égards pour tous ceux qui me font confiance, je ne manquerai pas d’être présent lorsque le débat s’élèvera à l’évaluation technico-scientifique et à la promotion de la santé publique. N’empêche que pour l’instant, ce serait juste hors-sujet, car tant que les autorités se complairont dans l’aporie d’une vaccination « obligatoire » quoique indisponible (et même : de plus en plus indisponible), je ne vois aucun intérêt à élever le débat : nous avons affaire à des escrocs, sans doute à des criminels, un point c’est tout." - Page Psiram

Anne Gourvès, docteur en génotoxicologie. Elle travaille dans le pôle dermato-cosmétique chez l'ex-numéro 2 mondial de l'homéopathie (racheté par Boiron). Elle est membre de l'association antivaccin AIMSIB. Bien que son diplôme soit utilisé par les antivaccins (et par elle-même y compris) comme argument d'autorité, elle ne possède aucune formation spécifique dans les domaines de la vaccinologie. Elle n'a aucune publication scientifique à son actif. Entre autres absurdités, elle essaie de faire croire que le formaldéhyde présent dans les vaccins est cancérogène, elle s'appuie sur les travaux de Christopher Shaw, pourtant totalement discrédités, pour essayer de faire croire que la quantité d'aluminium vaccinal est problématique, elle essaie de faire croire que le vaccin contre le tétanos est inutile, démontrant ainsi sa profonde ignorance sur le sujet. Elle a fait étalage de son incompétence sur ces sujets à l'occasion d'un article écrit dans le magazine complotiste pseudo-scientifique antivaccin Nexus. Suite à la mise en évidence de ses mensonges et approximations par le blog Initiative Rationnelle, elle a tenté d'y répondre. Sa réponse est extrêmement laborieuse et révèle de nombreuses erreurs factuelles.

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), elle relaie de la désinformation sur Facebook, et notamment plusieurs publications de Sophie Meulemans. Elle semble penser que le virus a été créé en laboratoire et que les "grandes actions médiatiques" mises en oeuvre montrent que les gouvernements ont besoin de freiner le "réveil des consciences".  Elle partage une publication de Sophie Meulemans dans laquelle cette dernière raconte que des ministres français ont inauguré un laboratoire à Wuhan, ce qui lui permet d'en conclure "Il est des coïncidences qui ne trompent pas.... Donc ce virus ne sort pas de nulle part, de serpent ou de chauve-souris...". Elle a copié-collé le texte d'une personne qui pense que "le fléau actuel c'est la peur et la psychose, pas le coronavirus". Elle a partagé au moins une publication qui fait le lien entre l'épidémie et la "pollution par ondes électromagnétiques" et la 5G. Elle remet en cause l'utilité des gels hydro-alcooliques et des masques pour pouvoir conclure que, en tant que négationniste de la théorie des germes, "C'est là que la phrase suivante prend tout son sens : "la bactérie/virus n'est rien. Le terrain est tout"". Elle relaie la vidéo d'une chamane s'exprimant au sujet du coronavirus qui conclut sa vidéo en demandant "quel est le plan ?". Elle relaie la vidéo d'une naturopathe, en commentant "le coronavirus est inoffensif". Elle relaie les propos d'un médecin antivaccin qui prétend, dans une vidéo, en se basant sur les élucubrations, datant du début du siècle dernier, de l'occultiste Rudolph Steiner, que la pandémie serait due à l'électrification de la terre, à la 5G et aux vaccins. 

Elle l'a dit, à propos des vaccins : "Quand les humains sont malades et que leur corps crée la fièvre pour les guérir, on dit que c'est dangereux et qu'il faut prendre des médicaments pour stopper la fièvre. Et on perturbe l'immunité naturelle. Pour éviter les maladies, on dit aux humains de se faire vacciner, le plus tôt possible. On introduit des neurotoxines, nanoparticules, aluminium, ADN, glyphosate, formaldéhyde...et des antigènes par une voie artificielle....qui perturbe le développement du système immunitaire. Dès 2 mois. Tous les ans. Toute la vie. Et cette vie de malade risque de se terminer plus tôt que prévue. Mais les médecins ont des patients et les labos se portent bien." (source)

Elle l'a dit aussi, à propos de l'énergie/homéopathie/mémoire de l'eau (posté sous une publication partagée par Anne Gourvès du 24 juin 2019 faisant la promotion de "la bioénergétique aromatique, thérapeutique de l'information, associe Médecine Classique Chinoise et Aromathérapie Vibratoire") : "Le jour où on comprendra que tout est énergie, on ne se posera même pas la question à savoir si l'homéopathie est efficace ou non...Masaru Emoto nous dévoile tellement de choses extraordinaire dans ses livres..." (source) 

Dr Didier Grandgeorge, pédiatre homéopathe. Il prétend pouvoir guérir l'autisme grâce à l'homéopathie, bien qu'il n'en fournisse aucune preuve. Il a participé à un congrès européen intitulé "sortir de l'autisme" co-organisé par Olivier Soulier et Senta Depuydt. Il vend plusieurs livres consacrés à l'homéopathie. Sur le site de l'École Hahnemannienne d'Homœopathie
de Fréjus-St Raphaël, bien que la pertinence et l'efficacité n'en sont pas prouvées, il invite à  prendre un remède homéopathique pour "rétablir l’équilibre quand une maladie frappe soudainement alors que tout allait bien ce qui est le cas de la vaccination". Psiram

Il l'a dit, à propos du vaccin ROR, dans un reportage d'Envoyé Spécial sur France2 : "Le vaccin ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole) n’est pas sans risque, les effets indésirables sont nombreux et graves, il peut y avoir une atteinte du système nerveux" (source)

Il l'a dit aussi, à propos du remède homéopathique "Opium", de la matière et d'Einstein : "On va utiliser de l'opium à des doses où il n'y a plus de matière. Sauf que, quand même, les vrais scientifiques savent, depuis Einstein, que la matière, la nature, au départ elle a deux aspects, soit corpusculaire, soit ondulatoire. Et nous, on utilise le côté ondulatoire." (source)

Irène Grosjean, naturopathe. Elle est surnommée "la papesse de la naturopathie". Elle est une adepte du crudivorisme. Elle vend un livre et propose des consultations et des stages. Elle se présente comme "docteur en naturopathie", bien que ce titre ne soit pas reconnu en France et qu'elle n'ait pas fait d'études de médecine. Elle pense que les maladies sont des "crises guérisseuses" qui sont le signe que le corps doit se "nettoyer" de ce qu'il l'"encombre". Elle parle d'empoisonnement. Les maladies sont, dit-elle, les conséquences des résidus de notre alimentation. Accumuler trop de ces résidus, provoqueraient les cancers, le diabète, la maladie de Parkinson, mais aussi les folies meurtrières et le suicide. Elle estime qu'il est "anti-naturel" de vacciner car le corps ne tombe alors plus malade et ne sait pas évacuer. Elle estime que les maladies attrapées tout au long de la vie sont conditionnées par les maladies d'enfant qu'il faut laisser s'exprimer, c'est-à-dire sans utiliser d'antibiotiques, ni de vaccins. Les maladies d'enfants aideraient à évacuer les "saletés" (sic) des géniteurs. Elle explique qu'il ne faut pas chercher à nourrir un enfant malade. Elle enchaîne en racontant que, pendant les grandes épidémies, quand les gens étaient plus solides avec des systèmes de défense plus puissants et qu'ils faisaient de grosses diarrhées et de grosses selles, ces épidémies auraient été bien moins meurtrières si ces gens n'avaient pas été rassemblés pour être nourris. Selon elle, plus un enfant est solide, plus il va faire des gastros. Les sucres lents ne seraient pas digérables complètement par le corps humain. Chaque indigestion de sucres lents laisserait des mucosités, des glaires, qui passeraient dans la lymphe et qui ferait des gens, des lymphatiques. Les tumeurs seraient des tas de glaires que le corps ne sait pas éliminer. Vacciner un enfant, "sous le coup de la peur et de l'ignorance des lois de la vie", l'empêcherait d'éliminer l'"héritage empoisonné de ses géniteurs". Le vaccin couperait le système de défense pendant toute la vie de l'individu, qui ne pourrait alors plus éliminer correctement ses résidus. Ces résidus qu'il garde dans ses humeurs profondes provoqueront, dit-elle, l'enfer.     

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), dans une vidéo vue plus de 240.000 fois (chiffre au 25/03/2020), elle qualifie le virus de "connerie épouvantable". Elle insinue que des gens ont répandu le virus avec l'unique but de "vendre de la peur" et ainsi vendre un maximum de vaccins. Vaccins, qui alors qu'ils ne sont pas mis encore mis au point, paralyseront, selon elle, le système immunitaire pour "rendre encore un peu plus malade le monde humain". Elle nie la théorie des germes. Le coronavirus serait un "système de nettoyage" qu'il ne faut pas combattre. Elle termine la vidéo en dénonçant une "affaire commerciale de la plus haute importance et de la plus grande négativité" alors que son intervieweuse exhibe son bouquin à vendre à la caméra

Elle l'a dit, à propos des vaccins : "Le plus gros danger, les vaccins moi je suis vaccinée contre les vaccinations. J'ai failli perdre un enfant parce que tous les enfants les plus solides font la maladie pour laquelle ils sont vaccinés, comme si leur corps disait "ah non non non, cet ordre anti-naturel, moi je n'en veux pas, moi je veux évacuer ce que j'ai à évacuer". Et plus l'enfant est solide, plus il va faire la maladie pour laquelle il est vacciné. Et j'ai vu le cas dans de nombreux cas. On a failli perdre un enfant de cette façon, donc ça m'a fait réfléchir. Le vaccin va couper le système immunitaire, donc l'enfant ne va plus pouvoir évacuer ses résidus puisqu'on a annulé, paralysé son système de défense. Et ça, il va le garder toute sa vie. Donc, le vaccin, je suis à cent pourcent, à mille pourcent, contre. Il n'y a aucun bon vaccin. Et je suis très heureuse de le dire." (source)

Sophie Guillot, employée dans un magasin bio. Régulièrement qualifiée de "lanceuse d'alerte", elle est ancienne présidente et fondatrice d'Infos Vaccins France (dont le groupe Facebook compte plus de 10.000 membres (avril 2019)) et administratrice de Info Vaccin Prevenar (dont font partie du groupe Facebook plus de 52.000 membres (avril 2019)), elle a co-organisé la tentative de projection du film Vaxxed (film de propagande anti-vaccin) dans une salle du Parlement Européen avec Michèle Rivasi et Senta Depuydt. Elle ne possède aucune formation scientifique. Psiram

Elle l'a dit, à propos des vaccins : "Il faut mettre les choses à plat. Il faut vraiment étudier les choses de manière indépendante. Il faut cesser que la remise en cause de la sécurité des vaccins soit un sujet tabou, ce n'est pas possible, il faut arrêter. Il y a trop de victimes. Il y a trop de familles qui racontent les mêmes histoires. Tout ça, ça ne peut pas être des coïncidences." (source)

Elle l'a dit aussi, dans une analyse bien à elle de la politique vaccinale en France, à l'occasion d'une lettre ouverte adressée à la Ministre de la Santé : "Madame la Ministre, vous vous êtes faite défenderesse d’une tutelle rigide en matière de politique vaccinale, et nous en sommes désolés. De plus en plus de Français informés ont compris qu’une telle posture ne s’explique que par un dogmatisme aveugle, une mésestime des citoyens concernés, et — c’est là le foyer de la grogne — des sources d’intérêts obscures. Bafoués dans leur parole et leurs droits civiques, on oppose à leurs questions, l’avis ultime d’experts : maîtres désignés par une bureaucratie déconnectée de la vie sociale, autorité ultime en matière de pensée licite, et porte close à toute délibération." (source)

H

I

Initiative Citoyenne, association fondée en 2009 par Sophie Meulemans, Muriel Desclée et Marie-Rose Cavalier. Au début, elle se bornait à dénoncer le vaccin H1N1. Elle a très vite évolué pour s'en prendre à la vaccination en général. Son blog contient plus de 2.300 articles (avril 2019). Pour l'essentiel, ce sont des articles qui promeuvent un antivacinalisme extrêmement féroce, en niant tout bénéfice de la vaccination et en en exagérant largement ses effets secondaires. Les propos de nombreuses personnalités antivaccins extrêmement contestées par l'immense majorité de la communauté scientifique y sont relayés (notamment les Drs Nicole et Gérard Delépine, le Pr Henri Joyeux, le Pr Luc Montagnier, Sophie Guillot, Jean-Pierre Joseph). Elle promeut des pseudomédecines non validées scientifiquement (notamment l'homéopathie) - Page Psiram

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle (IPSN), association sans but lucratif créée en 2011 par Augustin de Livois. Son objectif est de "veiller, informer et défendre la médecine naturelle". L'association a constitué un comité d'éthique dans lequel on trouve des personnalités telles que Jean-François Astier (naturopathe et herboriste) et Bénédicte Van Craynest (diététicienne spécialisée en micro-nutrition) et un Comité scientifique dans lequel on retrouve notamment Henri Joyeux. L'association fait la promotion de pseudo-médecines, dites alternatives, telles que l'homéopathie, la naturopathie, l’acupuncture, la sophrologie, la biologie totale, etc. - Page Psiram

J

Philippe Jandrok, consultant en communication, Youtubeur avec plus de 42.000 abonnés en mars 2020 (il en avait 30.000 abonnées en avril 2019). Il accumule plus de 6.500.000 vues et 500 vidéos. Il possède un blog sur lequel il affiche beaucoup de ses vidéos youtube et par lequel il relaie de la désinformation à fort accent conspirationniste. Il vend des livres. Il verse dans le complotisme (notamment, les chemtrails, les ondes, le NOM) à chacune de ses interventions. Il est climato-négationniste. Il est violemment anti-vaccin et évoque toute sorte de théories complètement farfelues à ce sujet. Il promeut des remèdes non validés scientifiquement et potentiellement dangereux. Il n'a aucune formation scientifique. Ses vidéos, régulièrement longues d'au moins une heure, sont extrêmement pénibles à visionner, sauf sans doute, pour les amateurs de complots en mal de science-fiction. Son propos, souvent confus, révèle sa totale incompréhension vis-à-vis de la science. Ainsi, il se contredit régulièrement.

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), il fait la promotion de la vitamine C comme traitement de la maladie, bien qu'aucune donnée scientifique fiable ne démontre son efficacité. La maladie surviendrait à cause du stress oxydatif, rendant les cellules de notre corps perméables. Il génère et contribue à répandre, comme à son habitude, différentes théories du complot. Il pense que la pandémie éliminera 50% de la population mondiale. Il pense que la pandémie a été créée par les américains pour "frapper" la Chine. L'industrie, pour dissimuler les "effets dévastateurs des champs électromagnétiques et des micro-ondes sur le vivant", aurait fabriqué un virus un peu plus évolué que le SRAS, avec le virus de la rougeole, celui des oreillons (eux-mêmes fabriqués par l'homme précise-t-il) et des brins d'ADN du VIH. La 5G provoquerait des grippes, des tuberculoses et "des coronavirus" (sic). Elle détruirait notre corps et tout notre ADN. Les experts auraient fait en sorte qu'il ne soit pas possible de découvrir que les morts du coronavirus sont en réalité, morts à cause de la 5G. La vaccination, qui sera recommandée par les autorités, contiendra, assure-t-il, de "l'aluminium qui sert de relais aux radiations des ondes de la 5G". Il prédit que la vaccination sera inefficace à cause des mutations du virus et qu'elle contribuera à répandre le virus à toute la population à partir des gens vaccinés. Il fait appel aux vieilles idées reçues débunkées des centaines de fois, selon lesquelles, notamment, les vaccins contiennent des métaux lourds, dont du mercure. Le mercure détruirait le système immunitaire. Le réchauffement climatique et le coronavirus seraient des prétextes à la mise en place d'un gouvernement mondial à la forme totalitaire. Il prétend que ce gouvernement mondial répand des catastrophes de santé publique et fournit des solutions contre ces catastrophes, tandis que votre mécontentement face à ce programme vous enverra dans un nouveau camp de concentration, au programme identique aux nazis. Dans ses vidéos, comme à son habitude, Jandrok part dans tous les sens et il fait des affirmations extrêmement surprenantes (sans jamais fournir de preuve convaincante) à quasiment chaque phrase. Il serait trop long et fastidieux de réellement rendre compte de la fumisterie de ses abondants et confus propos et de la pénibilité extrême de l'écouter déblatérer ses théories farfelues.

Il l'a dit, à propos des vaccins : "Il y a du mercure dans quasi tous les vaccins, sauf quand il y a de l'aluminium, parce qu'on ne peut pas mélanger les deux. Parce que quand vous mélangez mercure et aluminium, il y a une réaction chimique épouvantable qui se produit. C'est-à-dire qu'il y a comme une génération spontanée filandreuse qui monte comme une tour de Babel et qui va bloquer toutes les artères. Enfin, c'est un cauchemar ce truc. C'est pour ça qu'ils vous font un vaccin dans les deux jambes et les deux bras, pour éviter que les fuites se rencontrent. Mais que voulez-vous, l'aluminium et le mercure finissent toujours au même endroit, directement dans le cerveau. Et quand ils y sont, ils ne partent plus, Ils sont biens." (source)

Il l'a dit aussi : "La suite du plan Blue Beam est de créer des catastrophes naturelles avec l’ancien projet HAARP, qui s’est perfectionné depuis, en les faisant passer pour des punitions divines ou des accidents de la nature, comme les tsunamis, alors qu’il n’en est rien. Ensuite il faut enrichir ces évènements contrôlés en créant un climat de terreur auprès des populations, par des accidents industriels, sorte d’attentats sous couvert d’accidents, pour générer la peur et faire de nombreuses victimes, car la peur est mauvaise conseillère et pousse les personnes en panique à accepter n’importe quoi et à croire n’importe qui, agissant sous l’effet d’un état de sidération." (source)

Maître Jean-Pierre Joseph, avocat. Il vend des livres dont certains ont été préfacé par Christian Tal Schaller. Il a notamment défendu des personnes discriminées en raison de leurs croyances ou de pratiques de santé alternative (notamment Christian Tal Schaller et Marc Vercoutère). Il a rédigé une lettre-type à l'attention des parents qui ne souhaitent pas faire vacciner leurs enfants. Il n'a aucune formation scientifique. Psiram

Il l'a dit, à propos des vaccins : "Vous avez entendu parler de cette loi qui est parue il y a quelques temps : Onze vaccins obligatoires. Qui est le rapporteur de la loi ? Olivier Véran. C'est un grenoblois. Sa spécialité, c'est la neurologie. Eh bien il s'est fait une clientèle pour l'avenir. La plupart des affections longue durée suite aux vaccins sont des affections neurologiques. C'est bien, comme ça, il aura toujours des clients, il est sûr. C'est comme ça que ça marche malheureusement. Vous avez compris que le débat n'est pas seulement juridique, Il n'est pas seulement médical. Il est médico-juridique. Et donc, il ne faut plus agir en coupable. Il faut leur rentrer dans le lard en leur disant "les salauds c'est vous, les empoisonneurs c'est vous. Là vous allez voir qu'ils vont se défendre et vous n'agirez plus en coupable, mais en victime" (source)

Il l'a dit aussi, à propos de l'histoire de la pensée unique : "Toutes les couches de la société sont atteintes par la pensée unique, même ceux qui pensent en être épargnés. Comment en sommes-nous arrivés là ? Très progressivement. Petit à petit, au fil des siècles, les gens fortunés sont devenus respectables, donc crédibles, à la différence de ceux qui avaient peu de moyens. Les nantis ont alors bénéficié, de plus en plus, d’une présomption de respectabilité, et de crédibilité. C’est alors que certains d’entre eux ont entrepris de façonner les cerveaux en introduisant l’idée suivant laquelle, pour tout sujet, il existe une opinion “officielle” : celle qui est majoritaire, c’est-à-dire celle qui est véhiculée par les médias. Et dans toutes les couches de la société, des gens “respectables” se sont mis à se moquer de tous ceux qui ne pensaient pas comme “il fallait”, prenant des airs de compassion à leur égard. Dans les années 1970, des textes de loi sont même allés jusqu’à intervenir sur l’Histoire, puisque l’on n’a plus le droit de remettre en question certains événements historiques, sous peine de poursuites judiciaires graves !" (source)

Pr Henri Joyeux, cancérologue retraité, spécialiste en chirurgie viscérale. Il fait partie du comité scientifique de l'IPSN (une association faisant la promotion de pseudo-médecines). Il vend de nombreux livres dont un sur la vaccination. Il est conférencier. Il a beaucoup gagné en popularité au sein de la communauté antivaccin en lançant une pétition "Halte au scandale du DTPolio" à grands renforts de désinformation.  Il possède 159 références sur Pubmed, dont 98% datent de plus de 25 ans. Ces publications scientifiques ne concernent ni les vaccins, ni les adjuvants, ni l'infectiologie, ni la pédiatrie, ni la santé publique, ni l'épidémiologie, ni la coqueluche, ni la rougeole, ni l'allaitement. Il a été Président pendant plus de 10 ans de la très conservatrice association, Famille de France, dans laquelle il s'est illustré en tenant des propos contre la pilule contraceptive, contre l'interruption volontaire de grossesse, contre le Mariage pour tous. Il a également tenu des propos douteux sur l'homosexualité. En juin 2018, une décision de justice annule, en appel, sa radiation de l'Ordre des médecins prononcée en juillet 2016, car les pétitions du Pr Joyeux "n'excédaient pas le principe de la liberté d'expression". Cette décision de radiation, annulée, faisait suite à deux pétitions lancées par le Pr Joyeux en 2014 et 2015, contestées par une large partie de la communauté médicale. En janvier 2018, il publie un article "Appel à la raison", co-écrit avec Luc Montagnier, dans lequel il essaie de faire croire, notamment, que les vaccinations sont trop systématiques et trop nombreuses avant 2 ans, que la vaccination entraîne la mort subite du nourrisson, des cancers, la sclérose en plaque et que la vaccination des nourrissons contre l'hépatite B est inutile. En septembre 2019, l'agence française du médicament découvre qu'une fondation, le fond Josefa, dont font partie le Pr Joyeux (vice-président) et son acolyte, le Pr Fourtillan, menait des essais cliniques sans déclaration obligatoire préalable sur au moins 350 personnes atteintes d'Alzheimer et Parkinson. A cette occasion, les patients devaient arrêter leur traitement habituel, ne rien divulguer à leur médecin habituel au sujet de ces essais et devaient verser une participation financière d'au moins 1.000 euros (alors que de tels tests sont normalement gratuits, voire indemnisés).  L'agence française du médicament pointe notamment un risque pour la santé des patients (les molécules utilisées pendant ces essais étant déconseillés à certaines populations). Dans un article publié en janvier 2020 sur son site, Henri Joyeux tente de préciser sa position sur la vaccination. Son principal argument est de faire croire que les adjuvants aluminiques présents dans certains vaccins posent des problèmes de santé majeurs. Malgré sa tentative de paraître nuancé et scientifique, la plupart de ses arguments sont désinformateurs et déjà largement relayés par la propagande antivaccinale habituelle. "Aujourd’hui, les médecins doivent résister à la vaccination, c’est de leur responsabilité, on ne peut pas imposer des choses qui peuvent être dangereuses pour nos enfants" - Page Psiram

K

Marion Kaplan, se définit comme bio-nutritionniste. Adepte de pratiques non validées scientifiquement (notamment biorésonance, traitements à distance sur photo). Elle promeut les régimes alimentaires de Jean Seignalet et du Dr Kousmine. Elle vend des livres et des accessoires de cuisine. Elle a participé aux congrès nationaux de thérapie quantique, sorte de grande messe des médecines scientifiquement non validées (notamment aromathérapie, acupuncture, homéopathie, médecine quantique). Psiram

Elle l'a dit, à propos des vaccins : "Nous vivons une drôle d’époque. Nonobstant l’actualité dramatique de ces derniers jours, sous prétexte que « les vaccins, ça ne se discute pas », on laisse des dizaines de milliers de personnes souffrir d’une façon chronique, sans solution pour elles, déclencher des maladies auto-immunes incurables, développer des syndromes bizarres comme la fibromyalgie, la maladie de Lyme, des allergies, quand ce n’est pas l’autisme et les problèmes neurologiques chez les enfants…" (source)

Elle l'a dit aussi, à propos de la biologie totale et de la nouvelle médecine germanique : "Comme je vous le disais, la médecine nouvelle et tout ce qui en découle font partie des médecines incontournables si on veut rester en bonne santé ou la retrouver en cas de maladie. Ces approches sont bien entendues très controversées, car il n’y a pas de médicaments à la clé. Comme le dirait un certain médecin, le médicament c’est vous !" (source)

L

Salim Laibi, dentiste. Il possède notamment la chaîne Youtube (102.000 abonnés en juillet 2020) et le site "Le Libre Penseur". Il vend des livres et possède même sa propre maison d'édition, via laquelle il édite le livre antivaccin de Françoise Joët, "Tétanos - le mirage de la vaccination". Il appelle aux dons pour financer son activité. Entre autres choses, il nie la théorie de l'évolution, il croit pouvoir corriger l'équation d'Einstein, il croit aux chemtrails, il est contre l'avortement et se positionne en faveur d'un retour de la peine de mort, il est homophobe, antisémite, il croit en satan et aux illuminatis. Il relaie de la désinformation au sujet des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Ses cibles favorites sont les juifs, les homosexuels, les francs-maçons et les musulmans insuffisamment radicaux à son goût. Il encourage volontiers ses partisans à la violence armée et à faire tomber la "démocratie et la République". Il a été un proche de Dieudonné et d'Alain Soral, ce qui lui a valu de recevoir une "quenelle d'or" en 2010, avant de se brouiller avec eux, allant même devant la justice. Il participe à des lives sur Youtube auxquels participent également notamment les antivaccins Jean-Jacques Crèvecoeur, Sophie Meulemans, Christian Tal Schaller, Ema Krusi. C'est l'occasion pour eux de partager leurs théories conspirationnistes et anti-sciences. 

Il l'a dit, à propos de ce qu'il croit comprendre du fonctionnement des vaccins "Le vaccin, c'est l'inverse. On va prendre des bactéries et on va vous les injecter. Une soupe, parce qu'il y a des vaccins où il y a trois, quatre trucs dedans, comme le ROR, la rubéole, rougeole, tout ça, ou le BCG, ou le tétanos, 'fin y a des (des des des des) tuberculose, tétanos, où y a des petits cocktails, des petites soupes de vaccins qu'on injecte comme ça directement dans votre corps, c'est tout à fait normal, hein, tout à fait normal. Donc je vous signale quand même qu'un vaccin, c'est une maladie que vous aurez peut-être, mais qu'on va vous injecter sûrement. Voilà ce qu'est un vaccin. Ça c'est pas de la théorie, c'est un fait avéré. C'est factuel. C'est simple à comprendre. Donc, moi je préfère attendre d'avoir la maladie, vous ne trouvez pas ? Il faut savoir aussi que les maladies enfantines sont des maladies extrêmement bénignes, d'accord ? Ca ne tue pas." (source)

Il l'a dit, à propos d'une journaliste ayant debunké le mythe complotiste absurde des chemtrails "Cette idiote représente le type même des personnes ayant perdu le sens de l’observation et de la critique. Elle est l’exemple de la victime de la propagande soporifique visant à paralyser toute activité cognitive. Alors que le GIEC (Groupe  Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat) a quasi explicitement admis l’existence des chemtrails, cette pauvre bougresse reste cantonnée dans une position opposée, complètement absurde, presque semblable à celle qui consisterait aujourd’hui en 2014, à mettre en doute la rotondité de la Terre. Elle dit qu’il n’y a jamais eu de photos prouvant l’existence de mécanismes d’épandages alors que ces photos sont nombreuses ! Bref, il suffit de lever la tête au ciel pour comprendre que les trainées chimiques observées n’ont rien à voir avec les vols civils car, si les jours se suivent et se ressemblent, les dessins dans le ciel sont complexes et totalement dissemblables !" (source)

M

Sophie Meulemans, elle a raté sa première année de médecine, elle a entrepris des études d'éthique biomédicale, elle est une des membres de Initiative Citoyenne qu'elle a co-fondé en 2009. Elle est très active sur les réseaux sociaux notamment où elle relaie quantité de désinformations. Elle verse très régulièrement dans le conspirationnisme. Sa stratégie consiste à nier tout bénéfice de la vaccination et à en exagérer largement les risques. Elle noie ses interlocuteurs sous une multitude d'arguments afin d'en compliquer leur réfutation (millefeuille argumentatif). Elle est climato-négationniste. Sur Facebook, elle promeut la théorie conspirationniste, raciste et xénophobe du "Grand Remplacement". A grands renforts de désinformation, elle s'oppose farouchement aux ondes électromagnétiques, au compteur électrique Linky. Elle s'oppose également au développement de la 5G. Elle promeut l'idée qu'il existe un gouvernement mondial (aussi appelé nouvel ordre mondial ou NOM) composé d'élites, dont le but serait, fondamentalement, de devenir toujours plus riche et puissant, tout en créant les conditions pour rendre la population toujours plus asservie, pauvre, idiote et en mauvaise santé. Elle s'oppose aux médias "mainstream" qui sont, selon elle, asservis au pouvoir. 

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), elle relaie, comme à son habitude, une quantité phénoménale de désinformation sur Facebook. Notamment, la pandémie ferait partie d'un agenda, préparé depuis longtemps par l'une de ses cibles favorites, Bill Gates, pour rendre notre monde totalitaire. Le confinement instauré par les autorités aurait pour but de nous préparer à la vaccination contre le virus. Vaccination, qui, alors qu'elle n'est pas encore mise au point, est déjà accusée par ses soins de provoquer de graves problèmes immunologiques au niveau des poumons notamment et d'être inefficace. Elle qualifie les propos d'un médecin antivaccin qui prétend, dans une vidéo, en se basant sur les élucubrations, datant du début du siècle dernier, de l'occultiste Rudolph Steiner, que la pandémie serait due à l'électrification de la terre, à la 5G et aux vaccins, de "très intéressant" et de "bien plus pertinent que les élucubrations actuelles de combien d' "experts" qui essaient de présenter le coronavirus en lui-même comme le diable". Elle fustige les mesures de confinement imposées dans plusieurs pays européens, notamment car elle pense que le virus réapparaîtra tôt ou tard pour que des vaccins soient produits et qu'ils soient rendus obligatoires par ces états. En général, c'est l'occasion pour elle, comme quotidiennement, de déverser sa haine sur la médecine, sur les décisions des experts en santé publique, sur les médias, sur les autorités et sur  ... les mouvements en faveur du climat ! (le crédo de Sophie Meulemans étant que tout est lié). Psiram d'Initiative Citoyenne

Elle l'a dit, à propos des vaccins : "Evidemment, ces gens-là sont de serviles valets face à l'agenda mondialiste qui entend vacciner un maximum de gens sous de fallacieux arguments: invoquer les personnes ne pouvant se faire vacciner et qui seraient à protéger en mettant tous les vaccinés (bien plus nombreux) en danger avec des produits hasardeux, mal évalués et aux nombreux risques déjà largement étayés.... la logique mondialiste! Pendant ce temps là, les analyses des vaccins effectuées par l'association Corvelva ont notamment montré qu'il n'y avait AUCUN antigène pour vacciner contre la moindre des 6 maladies contre lesquelles le vaccin Infanrix hexa prétend protéger.... ce qui balaye le discours du Conseil d'Etat: si les vaccins étaient soi-disant destinés à protéger le plus grand nombre de graaaaaandes menaces, comment expliquer l'absence des antigènes?" (source)

Elle l'a dit aussi, surfant sur la théorie conspirationniste, raciste et xénophobe du "Grand Remplacement" : "C'est ce que l'élite mondialiste veut ET organise sciemment: dissoudre les cultures nationales par l'immigration massive pour faire in fine de chaque "pays" des provinces mondiales avec des citoyens-esclaves interchangeables qui travaillent à leur profit ..." (source)

Serge Monast, décédé, journaliste d'enquête. Adepte de théories ésotériques et conspirationnistes absurdes, il était notamment obsédé par l'idée d'un Gouvernement mondial. Les vaccins, sont selon lui, un moyen pour le gouvernement de contrôler la population. Son décès fait lui-même l'objet de théories du complot de la part de ses partisans. Il vend des livres.  

Il l'a dit : "Quoi qu'il en soit, et c'est le plus important ici, c'est que la CIA et la Médecine Expérimentale Américaine ont mis au point à date, des méthodes pour permettre à certains Cristaux Liquides d'être directement injectés dans le flot sanguin pour, par la suite, se loger d'eux-même dans certaines régions du cerveau humain, et influencer ainsi directement le comportement d'un individu." (source)

Il l'a dit aussi, à propos des plans visiblement particulièrement macabres du nouvel ordre mondial (ces propos datent de 1994) : "Ce qui est important dans cette déclaration c’est que le nouvel ordre mondial sera mis en place sur le système actuel, ce qui signifie que l’ancienne façon de penser et de se comporter et de la religion seront considérées comme la «vieille» et incorrecte façon de penser et qu’ils peuvent la modifier dans l’un des camps d’éradication de l’Organisation des Nations Unies pour s’assurer que quiconque possède cette attitude «antisociale» sera éliminé rapidement de sorte que d’autres personnalités modifiées seront en mesure de répondre aux besoins et priorités du nouvel ordre mondial sans être distraits par la vérité." (source)

Pr Luc Montagnier, biologiste virologue, Prix Nobel 2008 de médecine pour la co-découverte du VIH. Il vend des livres. Ces dernières années, il s'est fait remarquer pour ses propos soutenant les concepts pseudoscientifiques que sont l'homéopathie et la mémoire de l'eau. Il apparaît dans le film antivaccin Vaxxed. Il n'a aucune publication scientifique en rapport avec la vaccination à son actif.  En janvier 2018, il publie un article "Appel à la raison", co-écrit avec Henri Joyeux, dans lequel il essaie de faire croire, notamment, que les vaccinations sont trop systématiques et trop nombreuses avant 2 ans, que la vaccination entraîne la mort subite du nourrisson, des cancers, la sclérose en plaque et que la vaccination des nourrissons contre l'hépatite B est inutile.

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), Luc Montagnier se fait remarquer lors d'une interview au site pourquoidocteur, en affirmant que le Sars-Cov-2 est issu d'une tentative de fabrication d'un vaccin contre le virus du SIDA. L'accident serait survenu dans le laboratoire de Wuhan. Il pense que le virus contient le génome du virus du VIH et des éléments du virus de la malaria. Il propose de débarrasser ces éléments étrangers du virus avec des ondes pour mettre fin à la pandémie. Il ne fournit aucune preuve convaincante pour soutenir ses propos. Psiram

Il l'a dit à propos des vaccins : "Ce qui est en cause, c’est la vaccination de masse, cela doit disparaître." (source)

Il l'a dit aussi, à propos de Benveniste, qui aurait soi-disant démontré l'existence de la mémoire de l'eau : "Un Galilée des temps modernes. On me dit que certains ont reproduit avec succès les expériences de Benveniste, mais ils ont peur de les publier à cause de la terreur intellectuelle de la part de ceux qui ne les comprennent pas." (source)

N

O

P

Q

R

Serge Rader, se présente comme pharmacien et lanceur d'alerte. Il vend un livre sur les vaccins et un livre sur les laboratoires pharmaceutiques (co-écrit avec Michèle Rivasi). Il diffuse beaucoup de désinformations sur sa page Facebook et sur Twitter. Ainsi, entre autres choses, on peut y lire qu'il promeut le "bon sens" de Christian Tal Schaller (qu'il qualifie de lanceur d'alerte) quand il évoque des chiffres du VAERS pour essayer de discréditer la vaccination anti-VPH [pourquoi citer des chiffres du VAERS n'est pas un bon argument contre les vaccins ?]; Il partage des articles au sujet de l'association italienne antivax Corvelva [qu'est-ce que Corvelva ?]; il partage la promotion de conférences du fraudeur Andrew Wakefield (qu'il défend par ailleurs); il nie l'efficacité de l'immunité de groupe; il partage des vidéos de la conspirationniste décédée Claire Séverac (notamment au sujet de la théorie conspirationniste absurde des chemtrails) ; il partage beaucoup de désinformation sur le vaccin contre le HPV et notamment celle provenant de Robert F. Kennedy Jr [débunkée ici et ici].

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), il affirme que le virus aurait été créé par manipulations génétiques dans un laboratoire à Wuhan, travaillant sur de nouveaux vaccins et sur des armes biologiques, par des scientifiques "apprentis-sorciers fou furieux". Ce serait d'ailleurs la même chose pour le virus Ebola qui aurait été "rendu mortel à 70%" par manipulations génétiques. L'origine animale du virus n'aurait aucune crédibilité car "de tous temps les chinois ont mangé des animaux de toutes sortes sans problèmes". Ce même laboratoire serait à l'origine d'autres épidémies récentes afin de vendre des vaccins et faire des profits. Il remet en cause les mesures de santé publique prises pour enrayer la propagation de la pandémie. Il accuse les experts "qui passent à la TV" de conflit d'intérêts majeurs et de manipuler l'information. Il promeut la chloroquine comme traitement, bien qu'il manque actuellement de données sur son efficacité et que son effet toxique est démontré. Il pense la chloroquine n'est pas utilisée pour traiter les malades afin de "ne pas ruiner le programme du futur vaccin, véritable jackpot alors qu'inutile et périlleux". Il estime que les morts infectés par le coronavirus ont été immunodéprimés "par trop de vaccins" (vaccins qu'il se plaît à qualifier de "délétères"). 

Il l'a dit : "Concernant la dangerosité, c’est là encore la présence des sels d’aluminium dans une majorité de vaccins qui est inquiétante. Pour d’autres vaccins se pose aussi la question de l’utilité : hépatite B chez le nouveau-né, voire l’adulte, varicelle, rotavirus…" (source)

Il l'a dit aussi, à propos du groupe d'experts sur l'évolution du climat : "Le GIEC c'est de la grande imposture économico- climatique" (source)

Pr Didier Raoult, microbiologiste. Remarque extrêmement importante : le professeur Didier Raoult n'est clairement pas une personnalité antivaccin et son nom ne devrait, dans un monde idéal, absolument pas figurer dans cette présente liste qui répertorie quelques-uns des pires charlatans antivaccins (c'est la raison pour laquelle son nom est barré). Sa présence sur cette page s'explique par au moins deux raisons : D'abord, il est devenu en l'espace de quelques mois, l'une des coqueluches du mouvement antivaccin (bien qu'il ne soit, répétons-le encore pour que ce soit clair, pas un antivaccin). Certains de ses propos plaisent beaucoup aux antivaccins, qui voient en lui, un argument d'autorité solide pour contester des faits concernant la vaccination et ainsi donner une légitimité à leur propagande mortifère. La seconde raison pour laquelle son nom apparaît ici est que, parce que beaucoup d'antivaccins voient en le Pr Raoult une recrue antivax de premier choix (et que des doutes concernant ses propos peuvent légitimement s'installer dans l'esprit de certains "non-antivaccins"), que cet article est, de loin, le plus consulté du blog et qu'il est censé répertorier des personnalités antivax avec un peu de notoriété (et celle de Raoult a clairement explosé au cours de ce mois de mars 2020 "grâce à" l'épidémie de Covid19), alors Ceci n'est pas Initiative Citoyenne a choisi de faire apparaître son nom ici pour dénoncer au plus grande nombre la récupération, par les antivax, de la figure d'autorité que constitue ce personnage. En résumé et avec d'autres mots, Didier Raoult apparaît dans cette liste, non pas parce qu'il est antivaccin puisque tout porte à croire qu'il n'est effectivement pas antivaccin, mais parce que des antivaccins essaient de le faire passer pour un antivaccin afin donner une légitimité à leur propagande. C'est une nuance fondamentale. Fin de la remarque extrêmement importante.

Didier Raoult dirige depuis 2011 l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection situé à Marseille. Il est extrêmement prolifique dans la recherche, puisqu'il a à son actif des centaines d'études en microbiologie (en fait, il en a tellement que l'on peut légitimement se demander s'il a réellement participé à certaines d'entre elles). Le nombre impressionnant de publications s'explique en partie par le fait qu'il publie beaucoup dans des revues tenues par certains de ses collègues. Il a acquis une notoriété importante au sein du mouvement antivaccinal qui voit en lui un argument d'autorité inespéré pour légitimer sa propagande mortifère. Il faut cependant noter que, comme à leur habitude, les antivaccins pratiquent le cherrypicking, ils mettent en avant les propos qui les arrangent et occultent ceux qui ne leur plaisent pas. Ainsi, si à la grande joie des antivaccins, il estime que la vaccination contre la poliomyélite et contre la rubéole n'est plus nécessaire (en cela, il s'écarte effectivement des recommandations officielles), ces mêmes antivaccins sont bien moins loquaces sur le fait qu'il préconise un calendrier vaccinal comprenant 16 vaccins, dont celui contre la varicelle, au lieu de 11 actuellement, ainsi qu'une troisième injection contre le virus de la rougeole. Ainsi, il préconise 13 vaccins entre 2 mois et 2 ans (et non 11), 15 vaccins entre 2 mois et l'adolescence (et non 11 ou 12), 2 vaccins pour toutes les femmes enceintes, 2 vaccins pour tous les adultes avec rappels tous les 10 ans, 3 injections pour le vaccin contre la rougeole (au lieu de 2). D'autre part, il affirme sans la moindre ambiguïté que :

Au sujet du lien vaccin et sclérose en plaques / myofasciite à macrophages "On est le seul pays au monde à penser ça!"
Au sujet du vaccin pneumocoque "C’est un très bon vaccin" et "Je suis pour que tout le monde se vaccine tous les 10 ans (moi je le fais)"
"Il faut réhabiliter la vaccination contre l’hépatite B"
"On ne vaccine pas assez contre le pneumocoque"
"Il FAUT vacciner les femmes enceintes contre la coqueluche!"
"Il faut vacciner les nourrissons et les très jeunes enfants contre la coqueluche"
 "Il faut vacciner contre les oreillons"
 "Non non, l’idée que l’infection naturelle ce serait mieux que la vaccination, c’est pas une idée réaliste, non. C’est grave..."
 "Il est clair que les vaccins ont permis d’éradiquer un certain nombre de maladies infectieuses qui étaient épouvantables"

En avril 2019, dans une vidéo, le Pr Raoult (et Emilie Javelle, médecin en thèse) critique la stratégie mondiale de lutte contre la rougeole et propose d'autres approches. Les antivaccins en ont profité pour désinformer gravement à l'appui de cette vidéo sur le principe même de la vaccination contre la rougeole. Les évolutions stratégiques qu’il propose - dans l’espoir d’éradiquer la maladie - sont des mesures qui viennent renforcer la vaccination de masse à deux doses, appliquée actuellement. En aucune façon, cette dernière n’est remise en question, elle est simplement jugée insuffisante pour faire face à l'évolution de la situation. Ainsi, plutôt qu’une éventuelle troisième dose comme certains l'envisagent en ce moment, Didier Raoult propose une stratégie différente basée sur 3 éléments qui viendraient compléter l'objectif d'une couverture vaccinale maximale : la fabrication d’un nouveau vaccin ciblant davantage les souches en circulation ; une vaccination tous les 5 ans des personnels de soin ; et la mise en place d’une stratégie d’encerclement vaccinal lors d’un cas déclaré de rougeole (avec les difficultés que cela suppose).

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), le Pr Raoult s'illustre particulièrement en minimisant la gravité de situation, en marquant son désaccord avec certaines décisions prises pour essayer d'endiguer la propagation du virus (le confinement notamment), en prétendant que l'hydroxychloroquine (HCQ) et l'azithromycine sont miraculeux dans le traitement des malades. Un mois à peine après le début de la crise, il publie un livre consacré au Covid19. Alors qu'il faisait partie du conseil scientifique Covid19, il annonce le 24 mars son retrait de ce conseil, cependant il assure rester en contact avec le Président Emmanuel Macron et le Ministre de la Santé Olivier Véran.

Didier Raoult a été érigé en véritable héros anti-système par nombre de complotistes, d'anti-sciences, et d'anti-vaccins en particulier. Il est vrai que lui-même a contribué à refléter une telle image en faisant des déclarations pour le moins surprenantes (Entre autres : "La Covid19 est probablement l'infection respiratoire la plus facile à traiter", "Il est temps de tourner la page aux études qui ne contiennent pas de contrôles négatifs" [ce qui est surprenant avec cette phrase de Raoult écrite dans un article rédigé en mars 2016, est qu'il s'appuie précisément, en 2020, sur des études sans contrôles négatifs pour affirmer que l'hydroxychloroquine est efficace], [en parlant de la mortalité liée au virus en début d'épidémie] "C'est beaucoup de bruit pour pas grand-chose", "Que les médecins reprennent leur place avec les philosophes et les gens qui ont une inspiration humaniste et religieuse dans la réflexion morale", "Le réchauffement climatique, à titre personnel, je ne le vois pas", la mortalité liée au Covid19 à Paris est "plus de cinq fois supérieure à celle de Marseille", "[répondant à la question d'un journaliste] Vous voulez voir ce que c'est que la crédibilité ? Vous ne pouvez pas comprendre ce que je dis... Les gens pensent comme moi, vous voulez faire un sondage entre Véran [Ministre de la Santé en France] et moi ? Faites les sondages, moi je les ai !"). Didier Raoult s'appuie notamment sur le site ExpertScape pour essayer de démontrer qu'il est le plus grand scientifique du monde dans sa discipline. Ce classement est cependant peu pertinent pour réellement juger de l'expertise réelle d'un chercheur. Il faut également noter que lors de précédentes études (qui ne concernaient pas l'HCQ), Didier Raoult est accusé d'avoir falsifié des données d'études à plusieurs reprises. 

La communication désastreuse, malhonnête, prématurée, sans prudence, anti-scientifique, "anti-système", mégalomaniaque, du Pr Raoult a créé un tort considérable aux efforts engagés lors des travaux de recherche d'un traitement sûr et efficace de la Covid19. Il a également jeté un discrédit important sur la médecine scientifique, la méthode scientifique, la parole d'experts et a ainsi permis aux complotistes et aux anti-sciences de déverser des torrents de haine et de désinformations sur les réseaux sociaux.

Au fil de ses vidéos sur Youtube et de ses nombreuses interviews médiatiques, il n'a eu de cesse d'essayer de se donner l'image d'un "vrai scientifique", d'un sauveur de la nation, d'un génie renié par ses pairs, d'un savant esseulé combattant pour imposer ses idées face à une élite dite "parisienne" et à Big Pharma, d'un héros anti-système prêt à utiliser sa popularité pour convaincre du bien-fondé de sa démarche. 

La rhétorique utilisée par Didier Raoult pour défendre ses prises de position controversées utilise des procédés fallacieux, au profit d'un sous-texte populiste. L'image qu'il donne de lui-même actuellement montre qu'il n'est plus seulement un scientifique, Didier Raoult a une parole qui est également politique. 

Yves Rasir, éditeur responsable d'une revue consacrée aux pseudosciences et à des pratiques non validées scientifiquement, dans laquelle il promeut notamment la biologie totale, la nouvelle médecine germanique de Hamer, l’homéopathie, la médecine traditionnelle chinoise, la kinésiologie et les constellations familiales. Jean-Jacques Crèvecoeur, le Dr Marc Girard, le Dr Alain Scohy, le Dr Olivier Soulier y ont collaboré ou y collaborent encore. Entre autre absurdités, il nie le lien VIH/SIDA. Il n'a aucune formation scientifique, ni aucune crédibilité pour parler des vaccins.

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), Yves Rasir s'étend longuement dans l'hebdo de son magazine sur le sujet. S'il dit ne pas croire en l'hypothèse complotiste d'un virus artificiel, il n'en étale pas moins sa sinistre incompétence en qualifiant, par exemple, la grippe saisonnière d'infection banale et en arguant que la grippe espagnole de 1918 était en fait due, non pas à une infection virale, mais à  ... une surconsommation d'aspirine. L'explication de la pandémie de COVID-19 se trouve "bien évidemment dans la médecine nouvelle du Dr Hamer et sur ses lois biologiques", selon lui (pour rappel, la médecine nouvelle germanique, ou MNG, est un concept charlatanesque totalement infondé et potentiellement dangereux). La maladie découlerait de conflits psycho-émotionnels non-résolus (les habitants de Wuhan en Chine, ville dans laquelle le virus a émergé, vivraient en promiscuité et avec la sensation pénible d'étouffer, d'où le développement de pneumonies). Il pointe également des "facteurs fragilisants" comme la technologie de la 5G, la consommation d'antibiotiques et d’antipyrétiques, "sans oublier qu'ils se polyvaccinent massivement et docilement". Il dit partager l'essentiel du point de vue du non moins charlatan Jean-Jacques Crèvecoeur sur le sujet. Pour essayer d'étayer son long argumentaire confus, il a recours à de nombreuses reprises au sophisme de l'ignorance : il pose des questions sans chercher à fournir de réponses, ou en établissant des hypothèses qu'il n'a visiblement aucune envie de confirmer (en quoi consiste le dépistage du virus ? comment distinguer les signes cliniques ? comment se fait-il qu'on ait pas trouvé de "patient zéro" ? et si ces particules virales ne circulaient pas comme on le croit ? etc.) Evidemment, il évoque diverses théories du complot pour lui permettre de dénigrer la médecine scientifique et l'industrie pharmaceutique. Enfin, selon lui, les gens meurent des effets iatrogènes des traitements médicaux qu'on leur administre, plus que du virus en lui-même face auquel on ne devrait "jamais paniquer". Psiram

Il l'a dit, à propos des vaccins : "Les menteurs d’hier nous resservent le même mensonge éculé : en maintenant la vaccination de masse et  en développant rapidement de nouveaux vaccins pour écraser la résistance  virale. La vérité, c’est que cette guerre est perdue d’avance et que les vaccins n’ont jamais permis d’éradiquer les fléaux qu’ils sont censés combattre" (source)

Il l'a dit aussi, promouvant les méthodes charlatanesques de Hamer et Sabbah, en s'addressant à l'actrice Angelina Jolie après sa mastectomie : "Bien que les facteurs psychologiques ne puissent être isolés ni quantifiés aussi objectivement que des facteurs biologiques, il y a de nombreux travaux montrant que le mal-être et les émotions négatives occupent une place importante dans l'étiologie du cancer. Mais qu'auriez-vous fait si vous aviez eu, de surcroît, connaissance des travaux du Dr Ryke Geerd Hamer et du Dr Claude Sabbah ? Avec sa « loi d'airain du cancer », le premier a découvert qu'il fallait un choc émotionnel majeur pour déclencher un dysfonctionnement qui n'a rien d'anarchique. En formulant audacieusement que « le gène n'est pas la cause mais la conséquence », le second a enseigné que le cancer pouvait aussi être « programmé » par le vécu traumatique de nos aïeux." (source)

Dr Vincent Reliquet, ancien médecin urgentiste, actuellement médecin généraliste. Il est co-fondateur avec Michel de Lorgeril et membre du comité médical de l'AIMSIB. Il promeut notamment les produits René Quinton, dont il attribue, sur base des expériences de René Quinton du début du 20ième siècle, des succès thérapeutiques fulgurants.  

Il l'a dit, à propos des vaccins : "N'oublions pas que le vaccin rougeole-oreillons-rubéole, ce vaccin trivalent est quand même interdit au Japon.  Les japonais depuis une vingtaine d'années ont interdit la vaccination conjointe parce qu'ils ont eu une bonne centaine de morts d'enfants, et donc ils ont disjoint le vaccin, et comme par hasard cette façon d'appréhender la vaccination ROR a totalement disparu d'Europe. Il ne faut pas oublier aussi qu'il y a une énorme controverse sur le trivalent et l'âge auquel on propose le trivalent aux bébés. Nous avons quand même quelques signaux sérieux qui mettent en doute l’innocuité du ROR, qui s'appelle le MMR aux Etats-Unis, avant l'âge de deux ans. Il semblerait effectivement qu'il y ait des signaux pour nous démontrer que les autismes régressifs sont relativement plus fréquents quand on injecte un MMR américain ou un ROR français, Priorix, à un enfant de moins de deux ans." (source)

Il l'a dit aussi, à propos de la formation des médecins et des statines : "Aujourd'hui, c'est ça qui est compliqué, c'est que les médecins sont formatés à peu près tous de la même manière, parce qu'ils sont sortis des facultés de médecine, avec les statines comme un médicament miraculeux. Il faut savoir que dans certaines facultés de médecine, en première année, quand on veut démontrer l'efficacité d'un traitement, en première année de médecine, on prend les statines. Pas pour faire baisser la mortalité, mais parce qu'on sait que ça fait baisser le cholestérol. Mais ça n'a rien à voir." (source)

Michèle Rivasi, femme politique (EELV), députée européenne, ex-professeure agrégée en biologie. Elle vend des livres, dont un est co-écrit avec Serge Rader. Sur son blog, elle reprend la désinformation et les mensonges circulant dans les réseaux antivax afin d'instiller la peur chez le lecteur. Dans une interview d'octobre 2019 au journal Le Point [décortiquée par Les Vaxxeuses], elle ressasse les mêmes ficelles en voulant faire croire en des pseudo-scandales comme l'affaire du vaccin contre l'hépatite B et contre le virus H1N1. En outre, notamment, elle y réclame des études sur l'aluminium vaccinal, en omettant de dire qu'il en existe déjà de nombreuses. Elle essaie de faire croire que le vaccin ROR (trivalent : rougeole - oreillons - rubéole) serait moins sûr qu'un monovalent. Elle essaie de faire croire qu'il y a du mercure dans ce vaccin. Elle a promu Vaxxed (film de propagande antivaccinale) qu'elle décrit comme "intéressant" en faisant croire qu'il révèle des informations cachées par la FDA et le CDC. Elle a co-organisé la tentative de projection du film Vaxxed (film de propagande anti-vaccin) dans une salle du Parlement Européen avec Sophie Guillot et Senta Depuydt avec comme invité le fraudeur Andrew Wakefield, tentative qu'elle dit regretter. Psiram

Elle l'a dit, à propos des vaccins : "Il faut aussi qu’on évalue le rapport bénéfices-risques pour chaque vaccin et que l’on fasse plus de pédagogie plutôt que de l’imposer en infantilisant l’usager. Pour retrouver la confiance, je réclame également une meilleure vaccinovigilance, des études indépendantes sur les adjuvants en aluminium et la multivaccination chez le nourrisson de moins de 18 mois. Ne risque-t-on pas, en vaccinant trop tôt, de fragiliser le système immunitaire des enfants ? En Allemagne, suite à une étude épidémiologique, l’hexavalent a été retiré du marché. En quoi mon discours est-il alarmiste ?" (source)

Elle l'a dit aussi, à propos de l'homéopathie : "Mon argumentaire est simple : on utilise l’homéopathie depuis environ deux cents ans. Et cela fonctionne ! L’homéopathie a un effet chez certains patients et sur certaines maladies, sinon on n’aurait pas autant de patients qui se soignent à l’homéopathie. Les gens observent que lorsqu’ils donnent des granules à leurs enfants atteints d’otites ou de maladies ORL, les symptômes disparaissent. Je me dis : c’est très bien ! J’ai aussi rencontré des vétérinaires qui ont montré l’effet positif des granules dans des élevages de poules. Cela interroge sur le seul effet placebo de l’homéopathie." (source)

S

Dr Alain Scohy, docteur en médecine. Il est radié de l'ordre des médecins depuis 1996. Exilé en Espagne, il pratique en tant que psychothérapeute. Il est adepte de pseudo-médecines (notamment le décodage biologique, la nouvelle médecine germanique de Hamer, l'homéopathie, l'acupuncture, la médecine traditionnelle chinoise qu'il propose en consultations). Il crée une association qui s'intitule Centre de Recherche de Médecine Somato-Psychique et Spirituelle. Il vend de nombreux livres sur son site et sur Amazon (dont un s'intitule "un nouveau regard sur les vaccinations"), des CD, des DVD. Il organise des stages, des formations, des séminaires. Il donne des conférences. Il recourt à des théories conspirationnistes pour accréditer ses thèses. Il est créationniste. Il pense que la manifestation d'une maladie est en fait un processus de guérison (on comprend pourquoi, dès lors, il est violemment antivaccin). Il pense qu'injecter de la vitamine C à fortes doses peut guérir le cancer. Il propose également un traitement à base de jus de citron pour le guérir. Il estime qu'aucune maladie n'est vraiment grave, sauf si on est carencé en vitamine C. Il promeut les théories d'Antoine Béchamp (dont celle des mycrozymas), qui sont en très grande partie, totalement discréditées car infondées. Il estime que le VIH n'est pas lié au SIDA. Le SIDA n'existe d'ailleurs pas selon lui, il s'agit simplement d'un état de manque de vitamine C. Il conseille à quiconque, de prendre dès l'enfance des compléments en vitamine C (à l'état adulte, sans se préoccuper de la dose). Il promeut les théories totalement discréditées de la biologie totale et de la nouvelle médecine germanique de Geerd Hamer. Toute maladie trouverait son origine dans un conflit psychosomatique. Il travaille avec sa femme, qui partage les mêmes idées charlatanesques que lui. Il a été surveillé par la Mivilude (organisme chargé de la surveillance des dérives sectaires) compte-tenu de la dangerosité des propos qu'il colporte.

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), il n'hésite pas à réaffirmer que les virus n'existent pas et qu'ils sont une "pure invention des pseudoscientifiques qui ont bâti la religion médicale moderne". De même, le système immunitaire n'existe pas non plus. Il explique cette maladie par un ras-le-bol du "néo-libéralisme", des "inégalités" et des "problèmes climatiques, voire familiaux". A l'aide du concept charlatanesque du décodage biologique des maladies, il explique que la grippe est en fait la guérison d'un ressenti de quelque chose qui nous "pompe l'air" et que la toux est un rappel de notre existence et de notre droit à un minimum de respect. Il recommande de se supplémenter en vitamine B et C, bien qu'aucune donnée fiable ne soutienne cela. Psiram  

Il l'a dit, à propos des maladies : "Pour Pasteur et la médecine officielle, la maladie serait la résultante d’une agression par des bactéries ou des virus. Même le cancer pourrait avoir son origine dans certaines atteintes virales. Si nous réfléchissons un peu, nous sommes obligés de constater que ce système de pensée est manichéen (le bien et le mal en opposition) et infantile. Est-ce que la vie est aussi simpliste ?" (source)

Il l'a dit aussi, à propos de la vitamine C et du cancer : "Sous vitamine C à dose suffisante, une tumeur indispensable à la survie psychologique – mais de taille excessive à l’origine de troubles fonctionnels (occlusion, compressions diverses) – retrouvera sa taille normale et les troubles fonctionnels disparaîtront. Elle va donc diminuer de moitié ou plus... Par contre, pour lui permettre de fondre totalement, il sera indispensable de débrancher le programme correspondant  au niveau du cerveau et donc de dénouer la situation conflictuelle." (source)

Claire Séverac, décédée en 2016, elle a fait des études en sciences politiques et elle était artiste-chanteuse-compositrice. Elle n'avait aucune formation scientifique. Elle vend des livres. Elle est connue pour promouvoir diverses théories du complot absurdes, notamment les chemtrails et le nouvel ordre mondial (NOM). Son décès est lui-même l'objet de théories du complot de la part de ses partisans. "J'ai beaucoup de mal parce que, pas que l'idée me choque, parce que quelque part c'est un génocide organisé. La seule chose que je ne comprends pas  pour l'instant, c'est puisqu'ils ont besoin de nous pour bouffer leurs médicaments, et que plus on est malade, plus on les engraisse, j'ai du mal à me dire qu'ils veulent nous faire mourir. Mais bon, en tout cas, ils en ont rien à foutre que l'on meure ou que les enfants soient en chimiothérapie à trois ans."

Sylvie Simon, décédée en 2013, elle était écrivain et journaliste. Elle vend des livres dont plusieurs sont consacrés à la vaccination. Elle n'avait aucune formation scientifique, ni aucune crédibilité pour parler des vaccins. Elle critiquait violemment la médecine, dont les vaccins. Pour cela, elle n'hésitait pas à utiliser des théories du complot et à dénoncer des conflits d'intérêts dans de nombreux domaines de la société. Elle promouvait des thérapies alternatives dont l'efficacité n'est pas prouvée scientifiquement (notamment l'homéopathie et l’ostéopathie).   "Avant la folie vaccinale, les humains, tout comme les animaux, développaient pour la plupart d’entre eux une immunité naturelle contre les maladies telles que la polio ou la rougeole. Mais aujourd’hui, à cause des vaccins, ces maladies réapparaissent de manière bien plus virulentes." - Page Psiram

Dr Olivier Soulier, docteur en médecine. Il est adepte de médecines pseudo-scientifiques (dont la Biologie Totale, la nouvelle médecine germanique de Hamer, l'homéopathie, l’acupuncture, la naturopathie). Il collabore à la revue Néosanté de Yves Rasir . Il vend des livres, des CD, des DVD, des E-books, propose des séminaires, des voyages initiatiques. Il a co-organisé un congrès européen intitulé "sortir de l'autisme" avec Senta DepuydtPsiram

Il l'a dit, à propos des vaccins : "La rougeole très épidémique et dangereuse en Afrique à cause de la malnutrition aurait été en voie d’éradication par la vaccination. Toutes les campagnes vont dans le sens d’un élargissement de la couverture vaccinale, malgré les 30 à 40 % de Français qui n’ont pas confiance dans les vaccins, et que l’on appelle antivax. Mais la nature, de son côté, semble mettre en place un nouveau phénomène: la vaccino-résistane. Une manière que la nature a de réagir face à la tentative d’éradication.Ce problème n’est pas nouveau, nous l’avons déjà rencontré avec le vaccin HPV papilloma virus. avec le déplacement vers des souches non couvertes par le vaccin et une flambée des cancers du col contre lequel le vaccin est sensé protéger. Seulement voilà, il semble que le virus de la rougeole mute, ou plutôt que d’autres souches apparaissent ou se répandent, comme la B9. Qui plus est, non seulement le vaccin n’apporte pas comme on l’a dit longtemps, une immunité à vie, mais les sujet vaccinés peuvent aussi transmettre la rougeole. C’est toute la théorie vaccinale qui s’effondre." (source)

Il l'a dit aussi, à propos de la sclérose en plaque : "Je suis passionné par l’idée de la sagesse. Or le corps a une sagesse. Et constater qu’il peut attaquer son propre système de défense m’a beaucoup questionné. Pourquoi et dans quelles conditions a lieu une telle transgression des lois essentielles de défense ? Le corps qui s’attaque à sa propre myéline n’essaye-t-il pas de dire quelque chose, une sorte de mal pour un bien ?… Je me suis interrogé en intégrant différents facteurs : dont le fait que la myélinisation se poursuit jusqu’à l’âge de 21 ans en accompagnant le processus vers l’autonomie de l’adulte ; dont l’évolution du vivant, des cellules, des hormones ; dont la protection de tout le système." (source)

T

Dr Christian Tal Schaller, docteur en médecine. Il est adepte de pratiques pseudo-scientifiques non validées scientifiquement telles que notamment l'homéopathie, le chamanisme, la phytothérapie, la médecine holistique, l'urinothérapie, le jeûne holistique, la naturopathie. Il vend de nombreux livres dont notamment un livre intitulé "Vaccins, un génocide planétaire ?", des CD, des DVD. Il organise des stages. Lors de déboires judiciaires, il était défendu par maître Jean-Pierre Joseph. Il diffuse régulièrement des théories du complot, afin notamment de décrédibiliser la médecine scientifique. 

Lors de la pandémie de COVID-19 (coronavirus), Christian Tal Schaller en profite pour rappeler qu'il nie la théorie des germes en étalant ainsi sa profonde méconnaissance du sujet. D'après lui, les virus sont nos amis, ils ne sont nullement à combattre et servent même d'agents de dépollution (sic). C'est la peur qui serait notre premier ennemi, car elle bloquerait notre système immunitaire. Pour ne plus avoir peur, à se sentir vivant et ainsi pouvoir nous "informer", il invite à prendre la peur en inspiration et à l'expirer en tirant la langue (source). C'est également l'occasion pour lui de rappeler son aversion et sa totale méconnaissance de la vaccination en la qualifiant d'"inutile" et d'"inefficace" et de ressasser les mythes antivaccinaux maintes fois débunkés. Il en profite pour faire la promotion de ses différents bouquins (dont celui titré "Vaccins un génocide planétaire ?").

Au cours d'un live sur Youtube, animé par Thierry Casasnovas, consacré à la crise du coronavirus, il est invité à exprimer son avis sur cette question. A deux, ils partent dans des explications absurdes, confuses, conspirationnistes, mensongères, pour tenter de décrédibiliser la vaccination et la technologie de la 5G. Ils tentent péniblement d'expliquer que le projet machiavélique ourdi par Bill Gates aurait pour finalité de contrôler et de détruire l'humanité. Page Psiram

Il l'a dit, à propos des vaccins : "En conclusion Lorsque l’on regarde l’utilisation des vaccins dans le monde, notamment par certaines organisations supranationales, on en arrive au constat suivant : les vaccins sont utilisés comme des armes biologiques et chimiques. Car il appaire qu’ils sont utilisés de façon ciblée contre des populations. Ainsi, la stérilisation des jeunes filles avec le vaccin « HPV », ainsi la dépopulation avec la propagation d’épidémies (directement ou par abaissement des défenses immunitaires), ainsi pour abaisser les capacités cognitives, etc. "

Silvano Trotta, chef d'une entreprise spécialisée en télécommunications. Il possède une chaîne Youtube (128.000 abonnés et plus de 250 vidéos en juillet 2020). Il est un adepte de méthodes non validées scientifiquement telles que la médecine chinoise, l'homéopathie, l'eau de mer Quinton, etc. Il produit et relaie une quantité impressionnante de désinformations. Il estime que les vaccins sont tous inefficaces et dangereux, et qu'aucune preuve scientifique ne démontre le contraire. La vaccination viserait, selon lui, notamment à puçer tous les gens pour les contrôler. Il croit en la théorie absurde des chemtrails, il pense que les extraterrestres enlèvent des humains, que la lune est creuse et a été créée artificiellement, que les Bêtes tueuses de l'ultramonde ont des capacités télépathiques hors du commun, il promeut le chamanisme, etc. La liste des absurdités qu'il colporte est très longue. Lors de la pandémie du Sars-Cov-2, il s'illustre évidemment en diffusant beaucoup de désinformations : il fait croire que le virus est inoffensif, qu'un complot mondial chapeauté par Bill Gates est mis en place pour imposer la vaccination, que les mesures de distanciation sociale et du port du masque sont inutiles, voire dangereuses, que le seul but des médias qualifiés de "mainstream" est de propager la peur pour mieux faire accepter la vaccination. Comme beaucoup d'antivaccins et de complotistes en général, il est lui aussi devenu fan de Didier Raoult et promeut l'hydroxychloroquine comme traitement miracle du Covid19. Il a notamment participé à des lives Youtube, réunissant également Jean-Jacques Crèvecoeur, Thierry Casasnovas et Christian Tal Schaller.  

Il l'a dit, au cours d'une émission Youtube, à 3min57 dans laquelle était également présent Philippe Jandrok : "Eux en face, je vais vous choquer, ils ont rien. Quand je vous dis "rien", vous allez le voir ce soir, dans cette émission, c'est-à-dire qu'il n'y a rien, il n'y a pas une étude scientifique aujourd'hui à ce monde, qui prouve que les vaccins servent à quelque chose. Il n'y a pas une étude en ce monde qui peut prouver que les vaccins ont éradiqué des maladies. Tout ça, c'est une manipulation. Tout ça parce que cette manipulation est à l'origine, à cause de Louis Pasteur, qui est pour moi certainement le type qui a dû inventer le marketing, la publicité, les chargés de communication. C'était tout sauf un savant. Est-ce que vous connaissez un seul livre de Louis Pasteur ? Il n'y en a pas un seul. Est-ce que vous connaissez un savant qui n'a pas écrit de livre ? Je n'en connais aucun." (source)

Plus tard, au cours de la même émission, à 11min52 "Je suis tranché, je peux prouver que les vaccins ne servent à rien. Il n'y a pas que moi qui peut le dire, il y a des spécialistes. Et y a aucun vaccin qui est bénéfique."

Toujours au cours de cette même émission, à 19min23 "Philippe Alexandre [Jandrok] parle de la rougeole, sans savoir que tout être humain qui naît sur terre, naît avec le virus de la rougeole. Qui le sait ça ? Pas grand-monde. Tout être humain naît avec le virus de la rougeole." Philippe Jandrok le reprend : "Ne dis pas ça comme si je ne le savais pas, tu sais très bien que je le sais, mais je n'ai pas eu l'occasion d'en parler."  

U

V

Philippe Van Langendonck, avocat au barreau de Bruxelles, il a notamment défendu des membres de Initiative Citoyenne et Béatrice et Raphaël Sirjacobs dont la fille est décédée, selon eux, des suites d'une vaccination. Il compare la vaccination à un crime contre l'humanité. "Pourquoi les Autorités de santé publique ne respectent-elles pas le serment d’Hyppocrate « PRIMUM NON NOCCERE », « D’ABORD NE PAS NUIRE », en autorisant la présence de métaux lourds dans les vaccins ? INDIGNEZ-VOUS !  Il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages ! Les métaux lourds dans les vaccins doivent être immédiatement et définitivement INTERDITS. Ne pas le faire c’est commettre un crime contre l’humanité en violation du Code de Nuremberg qui a puni les expérimentations nazies commises dans les camps de concentration, effectuées pour le compte de l’industrie pharmaceutique, installée aux abords de ces camps de concentration."

Dr Marc Vercoutère, décédé en décembre 2018, homéopathe. Il était médecin, radié de l'ordre des médecins pour exercice illégal de la médecine, il rejetait l'idée de la vaccination collective. Il vend des livres (dont un en collaboration avec Sylvie Simon, en rapport avec le vaccin anti-hépatite B).  "La politique d’industrie vaccinale n’est ni scientifique, ni rationnelle. Elle ne répond à aucune logique sanitaire scientifiquement éprouvée. Interdire des produits toxiques comme le mercure dans tout produit de consommation, mais autoriser ces mêmes produits dans des vaccins obligatoires, est illogique et meurtrier." - Page Psiram

W

X

Y

Z

Isabelle Adjani - copies d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Isabelle Adjani

*** 

 

Eric Ancelet - Copie d'écran de 09/2019 - Revenir à la présentation de Eric Ancelet

***

Copie d'écran de 12/2019 - Revenir à la présentation de Eric Ancelet

 

Françoise Berthoud - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Françoise Berthoud

***

Copie d'écran de 12/2019 - Revenir à la présentation de Françoise Berthoud

 

 

Luc Bodin - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Luc Bodin

***

Copie d'écran de 12/2019 - Revenir à la présentation de Luc Bodin 

Edouard Broussalian - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Edouard Broussalian

***

Copie d'écran de 12/2019 - Revenir à la présentation de Edouard Broussalian

 

 

Thierry Casasnovas - Copies d'écran de 04/2019 (les propos tenus sur la vaccination sont prononcés dans la vidéo de la première copie d'écran à 50 minutes 37 secondes - les propos tenus sur le bras amputé sont prononcés dans la vidéo de la seconde copie d'écran à 2 heures 44 minutes et 28 secondes) - Revenir à la présentation de Thierry Casasnovas

***

Jean-Jacques Crèvecoeur - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Jean-Jacques Crèvecoeur

***

Copie d'écran de 12/2019 (les propos sont tenus dans une vidéo à partir de 2 minutes 24 secondes) - Revenir à la présentation de Jean-Jacques Crèvecoeur

 

 

Bernard Dalbergue - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Bernard Dalbergue

Nicole et Gérard Delépine - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Nicole et Gérard Delépine

Augustin de Livois - IPSN - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Augustin de Livois

***

Copie d'écran de 12/2019 - Revenir à la présentation de Augustin de Livois

Michel de Lorgeril - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Michel de Lorgeril

***

Copie d'écran de 12/2019 - Revenir à la présentation de Michel de Lorgeril

 

 

Senta Depuydt - copie d'écran de 04/2019 de son article issu du Biocontact de 09/2017 - Revenir à la présentation de Senta Depuydt

***

Copie d'écran de 12/2019 - Revenir à la présentation de Senta Depuydt

 

 

Muriel Desclée - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Muriel Desclée

Michel Dogna - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Michel Dogna

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Michel Dogna

 

  

Déborah Donnier - Prévention Santé - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Déborah Donnier

Jean-Marc Dupuis - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Jean Marc Dupuis

Michel Georget - copie d'écran de 04/2019 (les propos sont tenus dans une vidéo Youtube, à 38 minutes 35 secondes) - Revenir à la présentation de Michel Georget

 Marc Girard - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Marc Girard

Anne Gourvès (sous son pseudonyme de Anne Sophie LA Vie sur Facebook) - copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Anne Gourvès

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Anne Gourvès

 

Didier Grandgeorge - copie d'écran de 05/2019 - Revenir à la présentation de Didier Grandgeorge

***

Copie d'écran de 01/2020 (les propos sont tenus dans une vidéo à partir de 1 minute 40 secondes) - Revenir à la présentation de Didier Grandgeorge

 

Irène Grosjean - copie d'écran de 03/2020 (les propos sont tenus dans une vidéo à partir de 4 minutes 19 secondes) - Revenir à la présentation de Irène Grosjean

Sophie Guillot - copie d'écran de 04/2019 (les propos sont tenus dans une vidéo Youtube, à 10 minutes 9 secondes) - Revenir à la présentation de Sophie Guillot

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Sophie Guillot

Philippe Jandrok - copie d'écran de 04/2019 (les propos sont tenus dans une vidéo Youtube, à 35 minutes 17 secondes) - Revenir à la présentation de Philippe Jandrok

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Philippe Jandrok 

Jean-Pierre Joseph - copie d'écran de 04/2019 (les propos sont tenus dans une vidéo Youtube, à 5 minutes 15 secondes) - Revenir à la présentation de Jean-Pierre Joseph

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Jean-Pierre Joseph

 

 

Henri Joyeux - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Henri Joyeux

Marion Kaplan - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Marion Kaplan

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Marion Kaplan

Salim Laibi - Copie d'écran de 07/2020 (les propos sont tenus dans une vidéo sur Dailymotion) - Revenir à la présentation de Salim Laibi

Copie d'écran de 07/2020 - Revenir à la présentation de Salim Laibi

 

Sophie Meulemans - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Sophie Meulemans

*** Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Sophie Meulemans

 

 

Luc Montagnier - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Luc Montagnier 

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Luc Montagnier 

 

Serge Monast - Copie d'écran du Dossier d'enquête journalistique de mai 1994 - Revenir à la présentation de Serge Monast

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Serge Monast

 

 

Serge Rader - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Serge Rader

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Serge Rader

 

 

Yves Rasir - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Yves Rasir

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Yves Rasir

 

 

Vincent Reliquet - Copie d'écran de 04/2019 (les propos sont tenus dans une vidéo Youtube à 3 minutes 36 secondes) - Revenir à la présentation de Vincent Reliquet

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Vincent Reliquet

 

Michèle Rivasi - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Michèle Rivasi

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Michèle Rivasi

 

Alain Scohy - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Alain Scohy

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Alain Scohy

 

Claire Séverac - Copie d'écran de 04/2019 (les propos sont tenus dans une vidéo Youtube, à 1 heure 19 minutes 45 secondes) - Revenir à la présentation de Claire Séverac

Sylvie Simon - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Sylvie Simon

Olivier Soulier - copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Olivier Soulier

***

Copie d'écran de 01/2020 - Revenir à la présentation de Olivier Soulier

Christian Tal Schaller - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Christian Tal Schaller

 ***

Copie d'écran de 03/2020 - Ses propos concernant la peur du coronavirus ont été tenus dans cette vidéo - Revenir à la présentation de Christian Tal Schaller

 

Silvano Trotta - Copie d'écran de 07/2020 - Revenir à la présentation de Silvano Trotta

 

Philippe Van Langendonck - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Philippe Van Langendonck

Marc Vercoutère - Copie d'écran de 04/2019 - Revenir à la présentation de Marc Vercoutère 

 

 

Revenir au début

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Grégory Eaubelle 02/05/2020 15:44

Vous en oubliez beaucoup ! Alors demontrez le contraite de ce que ces gens amènent avec des sources de vrais chercheurs ! Et on en reparlera

Yoyo le bouc 07/02/2020 18:31

En voilà des manières de critiquer Philippe Jandrok ! Il a quand meme publier une vidéo sur la vitamine c, et grâce à cr monsieur, j'ai éradiqué ma grippe et mes rhumes de l'année. Alors arrêter de dire n'importe quoi. Les ordonnances de médicaments servent juste à remplir le porte feuille de l'industrie pharmaceutique.

Pourquoi au moyen âge on brûlait les sorcières ? Posez vous simplement la question ?

cecinestpasinitiativecitoyenne 03/04/2020 15:13

Toujours le même ramassis d’ânerie. Toujours le même discours. Toujours les mêmes minables arguments d'autorité.

Si l'efficacité des charlataneries promues par ces individus est réelle, alors ils devraient pouvoir en apporter des preuves ?
Qu'est-ce qu'ils les en empêchent ? Ils sont bons pour débiter des âneries dans des bouquins à vendre ou dans des vidéos conspis sur Youtube ... Mais pour les preuves, là, il n'y a plus personne ...

Vous êtes exactement la caricature de personnage que j'entends dénoncer dans cet article ! Vous êtes une parfaite illustration, le portrait-robot de la bêtise antivax.

Alexandre Parmesan. 03/04/2020 12:58

La Vitamine C a une véritable action thérapeutique qui avait été étudiée par Linus Pauling. C'est hors des sentiers battus de la grande Secte Médecine Conventionnelle, officiellement l'efficacité n'est soi disant pas prouvée alors qu'en fait c'est tout l'inverse.
Il faut toujours inverser le discours des Bonimenteurs de Big Pharma, quand ils disent que ça n'a pas été prouvée, que ça n'a pas d'efficacité, qu'il n'y a pas d'études, bla bla bla et bla bla bla habituel, eh bien c'est en fait tout l'inverse :)

De même quand ils prétendent que certaines choses sont bonnes, c'est bien sûr tout l'inverse.

Une simple preuve, les mêmes qui nous disent que les vaccins c'est bon, disent de même pour le Glyphosate c'est non nocif, logique c'est le même complexe Militaro-industriel servant les interêts exclusifs de l'Oligarchie planétaire.

queau 11/11/2019 11:50

Site bidon qui n'a aucune source fiable à part les études des labos.

cecinestpasinitiativecitoyenne 12/11/2019 09:08

En l'état, votre phrase signifie que les seules sources fiables sur ce blog sont les "études des labos".

bracq 14/10/2019 19:15

Merci pour votre liste, loin d'être complète.
Vous oubliez les "historiques", qui ont douté très tôt de la vaccination et dont on ne peut reprocher d'avoir prospéré sur internet qui n’existait pas.
Je pense aux Docteurs Hubert BOENS, Marcel FERRU, à Mr Marcel LEMAIRE et aux époux DELARUE et bien d'autres.
J'en profite pour rendre un hommage au docteur Marc VERCOUTERE qui a sauvé mes 4 enfants de cette grande imposture qu'est la vaccination.

cecinestpasinitiativecitoyenne 16/10/2019 14:06

Effectivement, comme écrit en introduction, cette liste n'est pas et ne se veut pas exhaustive.
Le but de cet article est surtout de dénoncer le discours récent de personnages qui font le buzz chez les antivax.

Marc Vercoutère, radié de l'ordre des médecins, était un charlatan de la pire espèce, adepte de méthodes "thérapeutique" non éprouvées et danger public pour les faux certificats de dispense de vaccination qu'il a délivré et pour la désinformation grave qu'il a colporté.

Emilio 13/08/2019 09:05

Marc Girard a déjà rédigé un article pour rétablir la vérité face aux mensonges de PSIRAM :

=> Quand le Justicier masqué de Big Pharma oublie sa pièce d’identité sur le lieu de ses exploits…

http://www.rolandsimion.org/spip.php?article348

Sur Medical Veritas : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article391&lang=fr

On sait que certaines personnes envahissent la toile pour tenter de faire accepter l'ultra-violence des obligations vaccinales à la population française. Elles usent pour cela de la calomnie, elles déforment les propos des uns et des autres. Outre votre blog, on retrouve les vaxxeuses et les zététiciens (Acermandax) sur Twitter et Facebook, les articles du Monde (rubrique Les Décodeurs), les sites comme PSIRAM et Pseudo-Science.org etc ...

Vos textes expriment la haine la plus pure contre les droits fondamentaux des familles françaises de ne pas croire les immenses bobards de Big Pharma et de ses affiliés, tels que ceux exprimés lors de la campagne de vaccination contre l'hépatite B des années 90, tels que ceux exprimés au moment de la fausse "pandémie" H1N1. En 2019, il s'agit d'inventer une épidémie de rougeole qui n'existe pas pour maintenir la tension au sein de la population de manière à lui faire accepter l'obligation vaccinale.

Chaque parent, y compris ceux qui veulent vacciner, devrait comprendre que les obligations vaccinales sont une atteinte d'une gravité exceptionnelle à la sécurité de leurs enfants, parce que l'Etat s'arroge des droits immenses sur ce qui représente l'intime des familles, sur les prérogatives parentales liées à la santé des enfants dont elles ont la charge QUOTIDIENNE.

Les vaccins sont des médicaments dont les effets sur l'immunité sont susceptibles de durer des décennies, alors même que les cohortes ne sont suivies que durant quelques jours lors de leur développement, alors même que la pharmacovigilance est totalement défaillante, alors même que les autorités sanitaires ont jeté l'éponge pour analyser les complications (susceptibles de concerner des millions de personnes) dont la fréquence est inférieure à 1 ou 2%.

La population doit conscientiser l'immense menace que les obligations vaccinales font peser sur les droits fondamentaux des familles de ce pays ... à tout prix.

Jean Ba 10/10/2019 20:08

Psiram a été très certainement mis en place par Big Pharma, c'est difficile d'en avoir la preuve étant donné que les lobbies pharmaceutiques fonctionnent comme une Mafia, c'est à dire en corrompant tout sur leur passage, et avec une sournoiserie absolue.

Leur "défense"c'est toujours de jouer sur ce manque de preuve afin de brandir l'étendard classique de la Paranoia du "complotisme". Ils jouent sur le fil du rasoir au sujet de leur duplicité/complicité/connivence qui reste et restera floue aux yeux du grand public.

C'est étudié aussi pour arriver à cette fin là afin de pouvoir ainsi mieux criminaliser leurs opposants, rien n'est un hasard...